FANDOM


Wilma van den Bosch (née en 1956 à Welland, Ontario, au Canada) est une scénariste, dessinatrice et encreuse néerlandaise de bande dessinée.

BiographieModifier

Fille d'immigrants néerlandais, Wilma van den Bosch naît en 1956 dans la ville canadienne de Welland, située en Ontario. Son père, forgeron en quart chez General Motors, est également propriétaire d'une ferme, dont sa femme s'occupe en produisant du maïs, en élevant des porcs et des vaches laitières, ainsi qu'en pratiquant la reproduction de chevaux de course. Cependant les parents de la petite fille, ayant le mal du pays, décident, en 1966, de retourner habiter dans leur ville natale de Sint-Oedenrode, dans la province du Brabant-Septentrional. Là, ses parents mettront en place le premier parcours de golf public des Pays-Bas.

Après avoir été diplômée de l'école secondaire, Wilma étudie pendant deux ans pour devenir professeur d'arts, mais ne finira jamais ses études. Pendant sept ans, elle vit près de la centrale nucléaire néerlandaise de Dodewaard, où et elle a la possibilité d'assister de très près à un grand nombre de rassemblements anti-nucléaires. Durant ces années, Wilma fait beaucoup de petits boulots pour gagner sa vie, alternant notamment les rôles d'auxiliaire de vie, de vendeuse, ainsi que de femme de ménage. Elle a également l'occasion de travailler dans une serre. Mais la jeune femme ne se retrouve jamais véritablement comblée par ses emplois : tandis que les personnes âgées, elles, se moquent de la débutante, les magasins, quant à eux, la mettent peu au contact de la clientèle, lui donnant plutôt les sales besognes en la mettant à la réserve. Le jour où Wilma se trouve enfin une tâche à sa taille, elle se découvre une haine légendaire et féroce pour les ordinateurs...

En 1983, Wilma lit une bande dessinée de Luky Luke scénarisée par Morris. Cette petite et courte distraction joue un grand rôle dans la carrière de l'Hollandaise, qui est désormais décidée à créer du rêve. Ainsi, elle envoie un scénario de quatre-cinq pages, accompagné de deux pages de dessins, à plusieurs éditeurs, à savoir Dupuis, Casterman, Arboris, Standaard et Oberon. La désillusion est lourde pour la jeune femme, qui voit son rêve se réduire en miettes avec cinq refus successifs... Mais l'histoire n'est pas finie pour elle. Ed van Schuylenburg, le directeur artistique de l'hebdomadaire néerlandais Donald Duck de l'époque, qui a vu le travail de Wilma, lui téléphone et lui propose de réaliser des scénarios pour des histoires courtes pour Disney mettant notamment en scène Hiawatha, Dumbo et le couple de Tic et Tac... Bien sûr, la scénariste amateure accepte, et se précipite acheter un numéro du magazine, qu'elle vient de découvrir avec l'appel de van Schuylenburg... Après quelques années passées au studio comme simple scénariste, Wilma a en tête le projet de devenir également dessinatrice pour sa revue. À la suite d'un essai de crayonné avec un de ses scénarios, et après avoir montré le résultat à Ed van Schuylenburg, son souhait se réalise. Depuis ce jour, la soldate de Disney travaille trois jours par semaine au sein de la rédaction de l'hebdomadaire néerlandais, écrivant principalement des histoires mettant en scène Donald Duck, ainsi que des récits pour le magazine Katrien, qui met en vedette Daisy Duck.

Autoportrait de Wilma van den Bosch

Autoportrait de Wilma van den Bosch.

En 1999, elle créé sa propre bande dessinée Prinses Aster. Deux histoires longues de cette série ont été publiées au sein de l'hebdomadaire Donald Duck, successivement en 1999 et 2001, ainsi que sous forme d'albums par les éditeurs néerlandais Sanoma et Silvester. En 2002, elle reçoit le prix Stripschapspenning dans la catégorie meilleure bande dessinée pour enfant néerlandaise pour son premier album, Het Licht van Eureka.

Autoportrait de Wilma van den Bosch 2

Dessin de Wilma avec Prinses Aster et Donald Duck.

Outre son travail régulier pour Disney, Wilma réalise des illustrations pour le magazine Tina depuis 2013, où elle encre accessoirement des histoires de Daisy de de Jan Vriends et fait des histoires pour les numéros spéciaux de Tina, ainsi que des dessins humoristiques en coopération avec l'éditeur Bas Schuddeboom. En 2005, elle reprend la partie crayonnée par Wout Paulussen de Jan Kaman, une série de football qu'elle produit avec Herman van Veen. Wilma travaille également pour la fondation Teken Mijn Verhaal, et publie des histoires dans la revue d'art De Inktpot. En addition, Wilma van den Bosch écrit et illustre des livres pour enfants, ayant d'ailleurs fait publier une histoire sur le petit monstre Ikniet sur iStore en 2013. En collaboration avec son partenaire Pascal Oost, elle réalise des commissions pour d'autres personnalités du milieu de la bande dessinée comme Albert Heijn et De Meergroep. Actuellement, Wilma vit en compagnie de son conjoint et de sa fille à Utrecht.

En coulissesModifier

Liens externesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.