FANDOM


Tick, Trick und Track Le saviez-vous ? Carl Barks s'est inspiré de l'Union des républiques socialistes soviétiques pour créer la Brutopie.
Union des républiques socialistes soviétiques

Badge article du mois

«  – Une auto blindée ? Vous vous attendez à des ennuis ?
– Oh non ! Dans mon pays, tout le monde aime tout le monde. Mais bien sûr, il y a des jours avec et des jours sans... J'ai l'impression que c'est un jour sans.
 »

— Mickey Mouse demandant à Chtébienzu pourquoi montent-t-ils dans une voiture blindée.

L'Union des républiques socialistes soviétiques, appelée plus communément URSS ou Union soviétique, était un pays des univers de Donald Duck et de Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

Mickey Mouse et Iga Biva allèrent en URSS alors qu'ils étaient à la recherche du trésor de Moouk. En effet, ils étaient en Turquie quand ils se firent kidnappés par une espionne russe, nommée Chtébienzu. Celle-ci leur apprit qu'elle voulait les aider pour retrouver le trésor de Moouk, mais pour cela, il fallait qu'ils aillent en URSS. C'est donc ce que firent nos amis, et Chtébienzu les conduisit au quartier général des renseignements soviétiques, quand Mickey se rendit compte que le chef des renseignements n'était autre que... Pat Hibulaire ! Le vieil ennemi de Mickey révéla qu'il avait toujours été un espion. Il ajouta qu'il les avait fait capturer pour qu'ils l'aident à déchiffrer le dernier indice menant au trésor, car jusqu'ici, il n'avait pas réussi à le décoder. Ils se rendirent donc dans un restaurant pour en parler. Pendant le repas, Pat fit tomber l'indice dans un bouillon, et, lorsqu'ils le ressortirent de l'assiette, les écritures s'étaient effacées, laissant apparaître un repère géographique où étaient indiquées des coordonnées. Les trois personnages s'envolèrent donc dans un avion de guerre top-secret vers le point indiqué par l'indice et allèrent jusqu'au Tibet, où ils rencontreront le génie Moouk...

Plus tard, Mickey et Dingo survolèrent l'URSS en rentrant d'une aventure dans l'espace (l'architecture de la ville de Moscou, capitale de l'Union soviétique, est reconnaissable), et furent bombardés sans pitié par l'armée soviétique. Curieusement, le même fait se vérifia peu après quand il survolèrent la ville de Washington D.C. Mickey pardonna alors assez rapidement ses compatriotes, remarquant à son ami Dingo que s'ils avaient été bombardés, c'est parce que les forces américaines ne savent pas qu'ils étaient d'honnêtes citoyens américains...

Colchide

Riri, Fifi et Loulou Duck arrivant en hélicoptère en Géorgie.

Balthazar Picsou et ses neveux allèrent également en URSS, ou plus précisément dans la RSS de Géorgie. Le milliardaire et son neveu Donald Duck s'étaient enlever par les terribles Harpies, qui les emmenèrent en Colchide, une région de la Géorgie. Picsou avait en effet rencontré des hommes, qui n'étaient autres que les Harpies déguisées, qui prétendaient savoir où se trouvait la mythique toison d'or. Le canard les a cru et c'est ainsi qu'ils se fit enlevé avec son neveu. Heureusement, Riri, Fifi et Loulou étaient là lorsque les Harpies s'envolèrent avec leurs oncles, et les enfants rejoignirent immédiatement la Colchide afin de sauver Donald et Picsou. Mais ce dernier, après avoir supporté l'horrible torture qu'était de goûter aux plats atroces des Harpies, fit l'erreur de faire confiance à l'une des Harpies, qui lui expliqua comment faire pour endormir le dragon insomniaque, et ainsi voler la toison d'or. Il suffirait au milliardaire de crier « Eiprah ! » dans le temple, et ce que fit le canard. Mais c'était évidemment un piège puisque, à cause de l'écho inversé dans le temple, cela faisait « Harpies ! », et toutes les créatures mi-femmes mi-oiseaux furent prévenues de la tentative de Picsou et de Donald. Heureusement, Riri, Fifi et Loulou arrivèrent à ce moment au-dessus du temple, en hélicoptère, et essayèrent de sauver leurs oncles...

PolitiqueModifier

Rideau de fer

Le Rideau de Fer se "refermant" derrière l'avion conduisant Mickey et Iga Biva.

L'URSS était une dictature communiste, comme de nombreux pays d'Europe de l'est. Ces pays sont séparés des pays occidentaux, appelés « capitalistes », par le rideau de fer. Plusieurs exemples montrent ce qu'est la vie en URSS : Pat Hibulaire donne à Mickey et Iga Biva des « porte-sourires », car le gouvernement veut que tout le monde ait l'air heureux. Le même Pat demande que l'espionne Chtébienzu aille au goulag, même si elle avait correctement remplie sa mission. Chaque garde du corps du chef des renseignements est fusillé à la fin de la journée. On peut également noter la présence de nombreux tanks et espions, ce qui prouve que le gouvernement totalitaire utilise des mesures allant parfois jusqu'à l'exagération pour faire régner l'ordre dans la patrie.

GéographieModifier

Place rouge

La place rouge de Moscou, capitale de l'URSS.

L'URSS était constituée de quinze républiques socialistes soviétiques (RSS) qui sont : l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, l'Estonie, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Lettonie, la Lituanie, la Moldavie, la Russie, le Tadjikistan, le Turkménistan, l'Ukraine et l'Ouzbékistan. Toutes ces républiques sont aujourd'hui indépendantes. L'URSS était à cheval sur deux continents, l'Europe et l'Asie. Elle était située à l'ouest de la Finlande, de la Pologne, de la Tchécoslovaquie, de la Hongrie et de la Roumanie, au nord de la Turquie, de l'Iran, de l'Afghanistan, de la Chine, et de la Mongolie, et à l'ouest de la Brutopie. Sa capitale était Moscou.

En coulissesModifier

L'URSS est apparue pour la première fois dans l'histoire de Bill Walsh et de Floyd Gottfredson, Iga Biva et le secret de Moouk, datée du 30 janvier au 8 juillet 1950. Un peu plus tard, les mêmes auteurs ajoutent une petite apparition de la puissance euro-asiatique dans Mickey et les robots extraterrestres, histoire également écrite pendant la période de Guerre froide (1953-54). Là aussi, les références à l'URSS sont conditionnées par l'impitoyable nationalisme de Walsh.

L'URSS réapparaîtra dans l'histoire de Carl Barks, À la recherche de la Toison d'or, datée de décembre 1955.

La Brutopie : une caricature de l'URSS ?Modifier

Brutopie

Le dictateur brutopien, caricature des dicateurs communistes de l'URSS.

Carl Barks créa en mars 1957, dans l'histoire Une affaire de glace, un pays, nommé la Brutopie. Ce pays réapparaîtra dans deux autres histoires du maître des canards. La Brutopie est une véritable dictature communiste, probablement une caricature de l'URSS. En effet, pendant la période de la Guerre froide, les relations étaient très tendues entre les américains et les soviétiques, et il est bien possible que Barks se soit inspiré du régime communiste pour créer ce pays.

Khrouthchev

Nikita Khrouchtchev brandissant sa chaussure.

De plus, le dictateur brutopien ressemble énormément à Nikita Khrouchtchev, Secrétaire Général du Parti Communiste de l'Union Soviétique de 1953 à 1964, et semble en être la caricature. Cela paraîtra évident lorsque dans une illustration de Don Rosa, on voit Le dictateur brutopien brandir sa chaussure, cet acte qui rendit célèbre Khrouchtchev en 1960.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard