FANDOM


Un sapin de Noël en or est une histoire en bande dessinée de vingt planches scénarisée et dessinée par Carl Barks. Elle a été publiée pour la première fois en 1948 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, ses neveux Riri, Fifi et Loulou Duck et la sorcière Grimhilde. Elle se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Donald et Riri, Fifi et Loulou Un sapin de Noël en or

Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck devant le sapin de Noël en or.

Donald et ses neveux sont à la recherche d'un beau sapin pour décorer leur salon à l'approche de Noël. Ils décident d'acheter un sapin de Noël doré, mais, à cause de son prix élevé, Donald se contente d'acheter un sapin normal, ce qui attriste les neveux. Une mauvaise sorcière, attirée par leurs larmes, décide de leur tendre un piège. Nos hardis canetons se lancent alors dans un combat sans merci contre la vieille magicienne pour sauver l'esprit de Noël...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Un sapin de Noël en or - extrait 1

les neveux se querellent.

À la veille de Noël partout dans la maison, Riri, Fifi et Loulou Duck se querellent pour savoir de quelle couleur sera leur nouveau sapin. Pendant ce temps, Donald, assis sur un fauteuil, est en train de lire le journal du jour qui titre : « Les habitants auraient vu une sorcière ». Il semblerait en effet que de nombreuses personnes aient affirmé avoir vu une vielle femme bizarre ressemblant à la sorcière qui avait empoisonné Blanche-Neige et qui disparaîtrait dans un nuage de fumée quand les regard indiscrets des gens l’énervent ; on la soupçonne d’être derrière la dernière vague de destruction de plusieurs sapins et jouets. Donald, pensant qu'il s'agit d'une rumeur, est sceptique.

Un sapin de Noël en or - extrait 2

Les neveux attristés.

Finalement, les enfants décident d'un commun accord qu'ils veulent un sapin en or pour Noël et vont alors voir leur oncle pour lui demander de l'acheter. Partout dans la ville, toutes les stations de radio et chaînes de télévison ne parlent que de la sorcière qui terrorise les habitants. Les canard trouvent enfin le sapins qu'ils voulaient, mais malheureusement Donald n'à pas les moyens d'en acheter et il se contente d'un sapin vert à la place. Les neveux sont alors particulièrement attristés et décident de s'asseoir sur la chaussée pour pleurer un bon coup.

Un sapin de Noël en or - extrait 3

La sorcière déguisée.

Peu de temps après, les neveux sont approchés par une gentille dame qui les informe qu'au sommet de la Dent du Diable, sur le plus haut rocher, pousse un véritable sapin en or. Les enfants se mettent alors en route avec enthousiasme, mais, au même moment, la gentille dame se transforme et se révèle être une sorcière très laide, qui enfourche son balai magique pour suivre ses victimes.

Un sapin de Noël en or - extrait 4

Les donaldvillois sortent à la chasse au sorcières.

Les heures passent et Donald commence à s’inquiéter que ses neveux ne soient toujours pas rentrés pour l'aider à décorer le sapin. Quand il atteint le point où il les avait quittés tout à l'heure, il aperçoit de drôles de traces dans la neige et en conclut qu'il s'agit sûrement d'une sorcière ; et, pensant qu'elle à enlevé ses neveux, Donald alerte toute la ville qui, en quelques minutes, sur fond de hurlements et de sirènes, sort à la chasse aux sorcières.

Donald comprend alors que la sorcière est plus susceptible de se cacher au sommet du mont du Diable et décide d'y aller lui aussi pour la passer au peigne fin. Pendant ce temps, les neveux, après beaucoup de marche et aidés secrètement par la sorcière, atteignent enfin le sommet de la montagne, où ils aperçoivent l'objet de leur désirs.

Un sapin de Noël en or - extrait 5

La sorcière exposant son plan aux neveux.

Mais avant de pouvoir le prendre, le sapin se volatilise et la sorcière apparaît, elle capture alors les neveux et les enferme dans une cage dans sa maison, située à côté pour recueillir leurs larmes dont elle à besoin pour fabriquer un filtre. Pendant que Donald continue ses recherches, la sorcière commence à travailler fébrilement sur sa potion magique qui sera en mesure d'éliminer tous les arbres de Noël du monde. La vieille sorcière déteste les sapins car les gens heureux – qu'elle déteste – se rassemblent autour. Pour faire sa potion, elle à besoin de larmes de déception, et une fois qu'elle l'aura elle pourra l’utiliser pour rendre les gens amers les uns envers les autres.

Un sapin de Noël en or - extrait 6

La sorcière transformée en jeune blonde.

Près de là, Donald a trouvé le moyen de franchir le précipice et se rapproche de la cabane. Quand il arrive, la sorcière se transforme en une belle jeune fille avant de lui ouvrir la porte. Une fois à l’intérieur, la jeune fille le lie avec de la ficelle avant de se retransformer. Donald réussit à lui échapper en brisant la vitre mais il doit toujours sauver ses neveux. À l’extérieur, Donald se saisit d'un tronc et s'en sert pour briser la porte, mais la sorcière fait apparaître une scierie et réussit à l’arrêter ; mais pendant ce temps, les neveux se servent de leur canifs pour ôter la serrure et utilisent une planche en bois pour renverser la potion. Malheureusement, la sorcière se transforme en robot et les capture de nouveau.

Un sapin de Noël en or - extrait 7

la cabane de la sorcière entrain de brûler.

Avant qu'elle ne puisse les remettre dans la cage, Donald, qui est secrètement entré par la cheminée, vient pour la frapper avec un balai, afin que les enfants puissent s'échapper. La sorcière tente de se transformer en quelque chose, mais elle est impuissante sans son balai. Donald la fait sortir de la cabane avant d'y mettre le feu. Mais usant de ruse, la sorcière réussit à avoir une paille du balai et s'en sert pour se transformer en un extincteur et éteindre le feu. Donald comprend alors que sa source d'énergie est le balai qui à le pouvoir d’exaucer les souhaits ; il l’utilise ainsi pour transformer la sorcière en baril d'essence.

Un sapin de Noël en or - extrait 8

Donald face à l'esprit de Noel.

Donald, séduit par le pouvoir du balai, demande à être grand et beau, et son souhait se réalise. Ensuite, les enfants demandent un sapin doré et il apparaît un devant eux, qui, à leur grande surprise, est capable de parler ! Le sapin serait en fait l'esprit de Noël qui fut retenu prisonnier par la sorcière. L'arbre remercie le canard et ce dernier se rend compte qu'il ne veut plus de ce pouvoir et jette le balai.

Un sapin de Noël en or !9

Les canards ont sauvé Noel.

Quand Donald se rend compte qu'en jetant le balai il est redevenu comme avant, il est si irrité qu'il donne un coup de pied dans le bidon d'essence, qui est en fait la sorcière transformée, et le projette dans le précipice sans le faire exprès. Donald a alors accompli un grand exploit, la sorcière a disparu pour toujours et, grâce à lui, l'esprit de Noël vivra.

Un sapin de Noël en or !10

Les donaldvillois reconnaissants.

Noël est sauvé et le monde n'est pas ingrat vis-à-vis de ces quatre courageux sauveteurs. À leur retour à Donaldville, tout le monde a eu vent de leur exploits, et, le matin de Noël, les neveux retrouvent leur oncle lessivé d'avoir signé des bons de livraison pendant toute la nuit. Les citoyens reconnaissants ont tous envoyé un sapin de Noel en or pour les récompenser de leur bravoure.

En coulissesModifier

Cette histoire démontre le penchant de Carl Barks pour adapter le caractère des personnages de Donald et ceux des neveux à des fins scénaristiques. Ici, les neveux sont plus enfantins que d'habitude, car ils doivent tomber facilement dans les ruses de la Sorcière. Donald quant à lui, habituellement un lâche maladroit, change complètement de caractère dans cette histoire et ose faire face à ses peurs pour sauver ses neveux, sans une once de lâcheté.

ContexteModifier

Pour les éditeurs de Barks, la fête de Noël était un sujet particulièrement délicat. Non seulement parce que c'était une fête religieuse, mais aussi parce que Noël est censé être un temps d'abnégation et de bonne humeur. Les éditeurs de Barks lui envoyèrent alors le scénario d'une histoire « moralisatrice » à propos de Donald qui faisait face à une méchante sorcière qui menaçait de détruire tous les sapins dans le monde afin d'éteindre l'esprit de Noël.

Lorsque Barks change le script en satire du mercantilisme de Noël, les éditeurs ont insisté pour refaire une partie de celle-ci. La version initiale de l'histoire exigeait que la sorcière soit détruite parce qu'elle était l'incarnation du mal, mais les éditeurs ne voulait pas dépeindre sa mort aussi ouvertement. Par conséquent, dans la version publiée, elle s'est transformée en un bidon d'essence dans lequel Donald, dans un accès de colère, donne un coup de pied, la projetant par-delà la falaise.À noter que la version originale de l'histoire est aujourd’hui perdue.[1]

Publications françaisesModifier

Cette histoire est apparue pour la première fois en France dans Les Belles Histoires Walt Disney no17, lors du quatrième trimestre 1949, sous le titre Donald et l'arbre de Noël. Elle est ensuite parue dans :

  • Albums filmés no24 du deuxième trimestre 1962, sous le titre Donald et l'arbre de Noël,
  • Le Journal de Mickey no1017 du 12 décembre 1971, sous le titre L'arbre de Noël en or,
  • Picsou Magazine no287 du 6 décembre 1995, sous le titre Noël en péril,
  • Picsou Magazine no407 de décembre 2005, sous le titre Un sapin de Noël en or !,
  • Mes plus belles histoires de Noël d'octobre 2010, sous le titre Un sapin de Noël en or !,
  • Les Trésors de Donald no3 du 17 novembre 2015, sous le titre Un sapin de Noël en or.

Notes et référencesModifier

  1. The Golden Christmas Tree sur Carl Barks Guidebook.
Précédée par Un sapin de Noël en or Suivie par
Joyeux Noël !
Joyeux Noël !
Histoire de Carl Barks
1re parution : décembre 1948
Essayer, c'est l'adopter
Essayer, c'est l'adopter

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.