FANDOM



Tic et Tac (Chip and Dale en version originale) sont deux tamias anthropomorphes de l'univers de Donald Duck et de Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

Tic et Tac sont deux tamias, voisins perturbateurs de Donald Duck vivant dans l'arbre de son jardin. Tic, au petit nez noir et aux dents du haut serrées, est le plus sérieux, le plus réfléchi et le plus intelligent du duo (il était également le chef non-déclaré) tout en ayant beaucoup d'humour, tandis que Tac, au gros nez rouge et aux dents du haut écartées, est le plus maladroit, le moins futé et fait office de clown de service.

En coulissesModifier

Origines des personnagesModifier

Tic & Tac sont clairement entrés dans la postérité en tant qu'adversaires privilégiés de Donald. Pourtant, c'est en réalité Pluto qui a été leur premier adversaire. Tic et Tac apparaissent, en effet, le 2 avril 1943 dans le court-métrage animé Pluto soldat, un cartoon de propagande de la Seconde Guerre mondiale, réalisé par Clyde Geronimi où ils empêchent le chien de Mickey Mouse d'accomplir son devoir de soldat. Ils ne disposent alors, ni de leur nom définitif, ni de leur faire-valoir attitré, Donald.

Tic et Tac 2.jpg

Tic et Tac dans leu première apparition, Pluto soldat.

Ils reviennent ensuite le 7 juin 1946 dans Les Locataires de Mickey, auréolé d'une nomination pour l'Oscar du Meilleur Court-Métrage. Le réalisateur Jack Hannah y reprend donc les deux petits personnages (qui ne possèdent toujours pas de noms officiels) créés à l'origine par Clyde Geronimi dont il conserve presque tous les fondements de leur première apparition. Les deux créatures sont ainsi parfaitement identiques aussi bien physiquement que mentalement. De parfaits clones, ils émettent juste des sons produits par une voix techniquement accélérée.

Leur environnement est en outre « anthropomorphé » : ils se sont ainsi construits un petit nid douillet avec, par exemple, un lit réalisé à partir d'une boite d'allumettes pour l'armature et de paille pour le matelas. Les deux écureuils recroiseront Pluto deux autres fois dans leur carrière au cinéma : la première en 1950 dans Pluto joue à la main chaude, un cartoon de la série Pluto, et en 1952 dans L'Arbre de Noël de Pluto, un cartoon de la série Mickey Mouse.

Tic et Tac 3.jpg

Tic et Tac dans Les Locataires de Mickey.

Les deux personnages, encore non finalisés, feront des apparences en tant que cameos dans deux longs-métrages cinéma. Ils apparaissent d'abord dans la séquence Bongo, Roi du Cirque du film Coquin de Printemps sorti le 27 septembre 1947 où ils sont vus dans la scène où Bongo se retrouve dans la montagne et visite la forêt avec les autres animaux.

Ensuite, un écureuil qui ressemble étrangement à ce qu'allait devenir Tic est aperçu également dans la séquence Johnny Pépin de Pomme du film Mélodie Cocktail, sorti lui le 27 mai 1948 ; précisément lors de La Chanson de la Pomme, où il se balade avec Johnny en dégustant une tarte aux pommes. S'il n'est pas forcément certain que ces deux apparitions soient celles de Tic & Tac, leur apparence et la proximité entre leurs dates de création et celles de production des deux films laissent légitimement penser qu'ils s'agit bien de cameos des deux petits personnages.

Tic et Tac 4.jpg

Tic et Tac dans Pluto joue à la main chaude.

Ce n'est donc que trois ans après leur création, le 28 novembre 1947, dans le cartoon Chip An' Dale (Donald chez les écureuils en français), que Tic & Tac fixent presque totalement leur identité - dont leur nom - et rencontrent leur véritable adversaire avec lequel ils signent leurs plus beaux exploits. Car, si leur création propre revient bien à Clyde Geronimi, il faut chercher du côté de Jack Hannah pour trouver celui qui établit les apparences pérennes des deux compères. Cherchant des personnages suffisamment solides pour donner la réplique au très colérique Donald, il voit, il est vrai, en ses deux gloutons (dont le seul but est d'entasser toujours plus de noisettes), des adversaires idéaux.

Création d'une identitéModifier

A l'origine, Tic et Tac sont parfaitement identiques et émettent juste des sons produits par une voix techniquement accélérée. Jack Hannah, prenant alors vite la mesure du potentiel du duo formé, prône puis obtient de développer la personnalité des deux, indépendamment l'une de l'autre. Il leur accorde également la capacité de parler, toujours en accélérant leur voix mais de façon à ce qu'ils soient compréhensibles ; Dessie Flynn, une secrétaire des bureaux de direction, et Helen Silbert, une jeune fille du département peinture, assumant dès lors leur doublage. Il faut savoir que ces deux jeunes filles ont doublé les deux personnages de façon anonyme pendant une quinzaine d'années, étant parfois remplacées par d'autres jeunes femmes.

Tic et Tac 5.jpg

Tic et Tac dans L'Arbre de Noël de Pluto.

Certaines sources semblent aussi créditer, occasionnellement en tant que voix de Tic, Jim Macdonald, le fameux bruiteur des studios et le doubleur de Mickey Mouse ayant pris le relais de Walt Disney après que le Maître de l'animation ait passé la main suite à ses problèmes vocaux dus à ses excès de tabac. Les deux écureuils prennent leurs nouvelles caractéristiques dans le cartoon Donald Chez les Écureuils qui sera bien justement auréolé d'une nomination pour l'Oscar du Meilleur Court-Métrage.

Leurs noms anglais Chip 'n' Dale, contrairement à une légende répandue, ne proviennent pas du fameux groupe de stripteaseurs créé bien après (en 1979), mais de Thomas Chippendale, ébéniste et créateur de meubles anglais très célèbre. Cette idée provient de Bea Selke, l'assistante réalisatrice de Jack Hannah. Elle mentionna le nom de Chippendale car elle était en train de chercher un meuble pour faire un cadeau lors d'un prochain mariage auquel elle était invitée. Le nom de l'ébéniste à fait tilt auprès du réalisateur car il rimait parfaitement avec le mot chip de chipmunk (« tamia » en anglais). Le nom de Chip 'n' Dale est alors acté et offre, avec le recul, aux deux écureuils le premier pas vers la postérité.

Tic et Tac 6.jpg

Tic et Tac dans Donald chez les écureuils'.

Arrivé à ce stade de développement, Jack Hannah ressent encore un manque. Bill Peet lui apporte la solution en suggérant qu'une des deux bestioles soit un peu plus gaffeuse que l'autre. A la différence des neveux de Donald, qui ont tous le même caractère, Tic & Tac affichent donc deux personnalités bien différentes. Si Tic (Chip) est le chef du duo, sérieux et réfléchi tout en ayant beaucoup d'humour, Tac (Dale), lui, est le clown de service, pas très futé. Cette différence de portrait est bien sûr prétexte à de nombreux gags, tous plus succulents les uns que les autres...

Pourtant, il leur manque toujours un détail qui scellera à jamais leur apparence dans l'inconscient collectif du public : Tac a, il est vrai, toujours le nez noir et non rouge au contraire des autres cartoons du reste de leurs carrières. Leur apparence définitive intervient donc dans leur quatrième cartoon, Le petit déjeuner est servi, sorti le 5 novembre 1948. Pour reconnaitre les deux trublions, il suffit donc de savoir que Tic a un petit nez noir et des dents serrés tandis que Tac a un gros nez rouge et deux dents écartés.

Succès dans l'animationModifier

Tic et Tac 7.jpg

Tic et Tac dans Tic et Tac séducteurs.

Forts du succès qu'ils rencontrent, Tic & Tac accèdent finalement à leur propre minisérie composée, toutefois, de seulement trois cartoons : Drôle de poussin en 1951, Tic et Tac séducteurs en 1952 et Tic et Tac au Far-West en 1954. Bizarrement, ce ne sont pas les cartoons qui restent le plus dans les mémoires à l'exception peut-être de Tic et Tac séducteurs qui voit les deux compères tomber amoureux de Clarice, leur pendant féminin. Tic et Tac au Far-West est aussi à souligner, voyant la rencontre des deux écureuils avec le méchant Pat Hibulaire qui faisait là sa dernière apparition dans un cartoon au cinéma avant très longtemps.

Pendant ce temps, la carrière conjointe entre Tic et Tac et Donald va se perpétuer durant 15 cartoons jusqu'à 1956. Parmi ceux-ci, nombreux méritent attention. Donald et son arbre de Noël en 1949 est ainsi le troisième cartoon des deux compères à être auréolé d'une nomination pour l'Oscar du Meilleur Court-Métrage. Il est également le premier cartoon sur le thème de Noël pour les deux écureuils. Donald amoureux sorti en 1950, fait lui se rencontrer Tic et Tac et Daisy Duck dans une charmante aventure dont l'action se passe au début du vingtième siècle. Bon pour le modèle réduit datant de 1951 pousse l'anthropomorphisme des deux écureuils en les faisant mimer le quotidien d'un couple d'humain. Dans ce cartoon, la nature de la relation de Tic et Tac pose questionnement.

Tic et Tac 8.jpg

Tic et Tac dans Bon pour le modèle réduit.

Loin de ses considérations existentielles, Les Cacahuètes de Donald, en 1953, fait entrer Tic et Tac dans l'histoire des studios Disney en les faisant protagonistes du second cartoon à avoir été créé en 3-D, bien avant le boom des années 2000 / 2010. Au fil du temps, les histoires des deux tamias conservent toute leur saveur. Donald frotteur de bois, leur avant-dernier cartoon, est ainsi et assurément le plus drôle de leur carrière grâce à des mimiques irrésistibles.

Leur dernier cartoon sort quant à lui en 1956 avec Ohé Donald et offre là encore à Tic et Tac l'opportunité de marquer l'histoire de l'animation en participant à leur premier cartoon tourné en cinémascope. Si Donald va encore continuer sa carrière durant quelques années dans des courts-métrages éducatifs, la carrière cinéma de Tic et Tac s'arrêtent nette. Elle aura tout de même duré un peu plus que celles de Mickey Mouse, Pluto et Dingo stoppées elles en 1953. Les deux écureuils ne reviendront, après la fin de la série Donald Duck, qu'une seule fois au cinéma dans un cameo dans Le Noël de Mickey en 1983.

En bande dessinéeModifier

Tic et Tac 9.jpg

Tic et Tac à l'affiche de leur magazine Chip 'n' Dale no1.

En dehors du cinéma, Tic et Tac connaissent également une grande carrière en bandes dessinées. Leur première apparition sur papier remonte ainsi à juin 1946 dans une adaptation en comics du cartoon Les Locataires de Mickey, dessinée par Don Gunn sur deux planches. Leurs escapades en bande dessinée vont ensuite continuer à être de simples adaptations de cartoons avant de se transformer en véritables aventures inédites. Le premier comics portant leur nom sort en novembre 1953 avec cinq histoires entièrement dessinées par Ken Champin.

L'éditeur Dell propose à sa suite deux autres one-shots avant de mettre en chantier la série Chip 'N' Dale de façon permanente à partir du numéro quatre en décembre 1955 jusqu'au numéro trente en juin 1962. Gold Key reprend alors le flambeau sous son propre label de décembre 1967 jusqu'en janvier 1980 pour soixante-quatre numéros puis via le label Whitman du numéro soixante-cinq en avril 1980 au numéro quatre-vingts-trois en mars 84.

En télévisionModifier

A la télévision, la première apparition de Tic et Tac avec de l'animation inédite à lieu dans l'épisode The Donald Duck Story du 17 novembre 1954 de l'émission d'anthologie Disneyland. Les deux compères apparaitront ensuite dans plusieurs shows dont Donald's Award (1957) ou Donald, vedette de télévision (1960) même si l'épisode le plus emblématique reste celui qui est centré spécifiquement sur eux, The Adventures of Chip 'n Dale, diffusé le 27 février 1959. Il sera d'ailleurs régulièrement rediffusé changeant parfois de nom comme Mixed Nuts en 1978 ou The Misadventures of Chip 'n Dale en 1980. Doivent également être notées leurs apparitions dans l'émission spéciale Disney's DTV Valentine (1986) où d'anciennes animations des personnages se voient recyclées avec des dialogues modifiés.

Tic et Tac 14.jpg

Tic et Tac dans The Donal Duck Story.

Après un gros passage à vide, sans nouvelles productions, Tic et Tac profitent, à la fin des années 80, de la politique de The Walt Disney Company qui, fort du succès des séries de télévision telles La Bande à Picsou en 1987 et Les Nouvelles Aventures de Winnie l'Ourson en 1988, se décide d'exploiter le capital sympathie d'autres personnages de son catalogue.

Elle s'emploie alors à remettre à l'affiche l'espiègle duo d'écureuils dans la série Tic et Tac, les Rangers du Risque en 1989 qui débute par le téléfilm pilote, Tic et Tac, les Rangers du Risque : à la rescousse diffusé le 30 septembre 1989. Pas question pour autant de les laisser sentir la naphtaline. La firme de Mickey Mouse leur apporte, en effet, quelques modifications et adaptations notables. Ils sont ainsi désormais projetés dans l'ère contemporaine et, pour disposer de scénarios étoffés, développent un sens complet de la parole, là où jusqu'à présent, ils se contentaient le plus souvent d'onomatopées.

Les deux écureuils sont également relookés même si leur personnalité reste au fond la même. Tac adopte ainsi la chemise hawaïenne, façon Magnum, et Tic revêt un blouson et chapeau, façon Indiana Jones. Le but de leurs aventures est bien sûr louable : résoudre des énigmes pour défendre, avec leur équipe, l'opprimé. A côté de cette série qui reste mémorable, peuvent également être notés pour le média vidéo, deux courts-métrages éducatifs en prises de vues réelles avec les personnages de la série en costume des Parcs à thème, qui seront proposés pour les écoles en 1990 (The Great Quake Hazard Hunt) et 1991 (Rescue Rangers Fire Safety Adventure).

Tic et Tac 15.jpg

Tic et Tac dans Tic et Tac, les Rangers du Risque.

A partir de 1999, Tic et Tac reviennent durablement sur le devant de la scène de façon plus classique. La série Mickey Mouse Works leur offre en effet l'opportunité de tourner de nouveaux courts-métrages au même titre que les personnages historiques que sont Mickey Mouse, Minnie Mouse, Donald, Daisy, Dingo et Pluto.

Tic et Tac sont également mis en valeur dans la série Disney's tous en boîte puis apparaissent dans de nombreux épisodes de la série Disney Junior, La Maison de Mickey ainsi que dans les téléfilms dérivés de la série : La Chasse aux Œufs de Pâques (2007), Le Pays des Merveilles (2009), Le Petit Train de Mickey (2009), Mickey Fait la Course (2010), Mickey Dans l'Espace (2011) ou Minnie et le Magicien d'Izz (2013). Ils ont même droit à un cameo dans la série Mickey Mouse (nouvelle série)|Mickey Mouse]] diffusée sur Disney Channel en 2013.

En jeux vidéoModifier

Tic et Tac 16.jpg

Tic et Tac dans Kingdom Hearts.

Tic et Tac ont aussi eu une belle carrière dans les jeux vidéo. Notamment, ils accèdent à trois jeux dérivés de leur série animée Tic & Tac, les Rangers du Risque : Chip 'n Dale Rescue Rangers, Chip 'n Dale Rescue Rangers 2 ainsi que Chip 'n Dale Rescue Rangers : The Adventure in Nimnul's Castle. Les deux écureuils apparaissent également dans un jeu de karting dans un Walt Disney World Resort reconstitué sous le nom de Walt Disney World Quest : Magical Racing Tour.

Mais surtout, Tic et Tac ont un rôle important dans la licence Kingdom Hearts, développée conjointement par Disney et Square Enix. Leurs rôles sont ceux d'ingénieurs royaux en charge du vaisseau Gummi permettant à Sora, Donald et Dingo de voyager dans les différents mondes. Ils sont aussi présents dans les mangas dérivés des jeux vidéo de la franchise japonaise, Kingdom Hearts, avec Amano Shiro au dessin et Nomura Tetsuya au scénario, les volumes étant publiés en France chez Pika.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard