Fandom

Picsou Wiki

Super-ciment contre Construit' éclair

6 699pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Super-ciment contre Construit' éclair est une histoire en bande dessinée de vingt-huit pages scénarisée par Guido Martina et dessinée par Massimo De Vita . Elle fut publiée pour la première fois le 29 mars 1964 en Italie. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck et Géo Trouvetou. L'action se situe à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Une construction rapide, une destruction aussi rapideModifier

Pour lutter contre le prix du ciment et ainsi construire des maisons à bas prix, Balthazar Picsou fait confiance à Géo Trouvetou et son invention, la Construit' éclair. Mais les maisons construites par cette machine se détruisent aussi vite et l'inventeur est alors congédié. De plus, toujours sous le coup de la colère de cet échec, le milliardaire maltraite un fonctionnaire chargé de vérifier les respect des normes de constructions et étant donné que ce n'est pas le cas, un inspecteur va venir superviser prochainement avec le risque d'une amende de 10 à 100 millions.

Amadouer l'inspecteurModifier

L'architecte recommande alors à Picsou de démontrer sa bonne foi à l'inspecteur afin de l'adouci. Il décide alors de se rendre chez son neveu Donald pour appliquer un plan après de changer d'avis après avoir lu dans le journal qu'un dénommé Staniless Béton a inventé le Super-ciment qui permet de construire des maisons solides en faisant 50% d'économies. Toutefois, quand Donald fait revenir son oncle à la réalité, celui-ci explique la situation et Donald accepte l'aide en échange d'un appartement. En se basant sur le manuel des Castors Juniors, la famille organise un brillant repas et aide l'inspecteur à se sentir chez lui. Seulement, au bout d'un moment, le quiproquo est dévoilé, ce n'était pas l'inspecteur mais Bruno Monnaie, un ancien camarade de classe de Balthazar Picsou, ce qui rend le milliardaire furieux.

Acheter le Super-CimentModifier

GéoPleureAvecÉmile.jpg

Géo Trouvetou pleurant face à Émile L'Émule

Balthazar Picsou se rend ensuite chez Staniless Béton pour acheter le Super-ciment mais une fois sur place, il tombe sur Émile L'Émule, un concurrent également intéressé par le Super-ciment. Ce dernier est alors reçu contre un pot-de-vin tandis que Picsou est jeté dehors. Il retombe sur Bruno Monnaie qui l'invite au banquet des anciens camarades à l'hôtel Qui dort dîne et le milliardaire finit par y aller une fois qu'il apprend que Staniless Béton y sera. Ce soir-là, après avoir retrouvé Ringard, un autre camarade de classe, Picsou apprend alors que Staniless Béton et Émile L'Émule se connaissaient déjà auparavant, "un très cher compagnon d'armes" selon Staniless Béton. En allant chercher à boire à Picsou, Émile L'Émule tombe sur Géo Trouvetou, triste et en pleurs une fois qu'il a appris la quête de ciment du milliardaire. Qu'à cela ne tienne, Émile L'Émule finance le Construit' éclair de Géo Trouvetou et Balthazar Picsou rachète le Super-ciment. Le milliardaire fête ça chez son neveu Donald en cassant tout mais un plat tombe sur la tête de l'inspecteur administratif qui promet alors une amende carabinée.

Bataille de constructionsModifier

Le lendemain, Balthazar Picsou est fier des miracles du Super-ciment et le montre à la famille Duck. Mais Géo Trouvetou arrive avec sa Construit' éclair et la famille fuit, craignant une nouvelle maison qui se détruit. Mais avec le financement d'Émile L'Émule, il n'y a plus de destruction et la Construit' éclair bâtit une villa en 63 secondes. Furieux de cette opportunité passée sous son nez, Picsou jure de ne plus jamais construire une seule pièce et annonce à Donald que l'appartement promis ne l'était qu'en location. Cette fois, c'est le neveu qui entre dans une colère noire en pourchassant son oncle à bord d'une broyeuse.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette aventure n'a connu qu'une publication en France, dans Mickey Parade n°60 du 5 décembre 1984.

Galerie d'images Modifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard