FANDOM


Steve Cupidon[3] ou tout simplement Cupidon était un dieu gréco-romain de l'univers de Donald Duck et de celui de Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

Les flèches du dieu amourModifier

Il était le fils de la déesse Aphrocanette et du dieu Vulcain. Il était généralement représenté sous les traits d'un jeune enfant presque nu, doté de petites ailes. Il portait un carquois et un arc, avec lequel il décochait des flèches magiques en or. Ces flèches avaient le pouvoir de rendre amoureuses leurs cibles.

À une époque, c'est Aphrocanette elle-même qui aimait se servir des flèches de son fils, mais elles furent confisquées par Vulcain. Ce dernier les dissimula dans le temple perdu d'Aphrocanette, depuis longtemps englouti par la mer. Lorsque Balthazar Picsou trouva le temple perdu, il y croisa une statue de Cupidon, mais il ne fit pas la rencontre du dieu en personne.

Durant son passage sur l'île, le canard de Donaldville peut même aider le divin amour à rapprocher le Minotaure d'une malheureuse Gorgone, désespérée de pouvoir attirer un jour son attention.

Rencontre sur une île secrèteModifier

Plus tard, le milliardaire écossais et ses neveux finirent par se trouver face à face avec le dieu de l'amour, après avoir découvert l'île secrète de Mythologia. Donald découvrit à cette occasion que Cupidon louchait, ce qui expliquerait selon lui les couples mal assortis à travers le monde.

Dans l'univers de Mickey MouseModifier

Cupidon et Mickey

Steve Cupidon avec Mickey Mouse comme ils sont dans Emois, émois, émois...

On peut voir Cupidon dans l'univers de Mickey Mouse dans l'histoire de César Ferioli Pelaez et Janet Gilbert, Emois, émois, émois..., datée de février 2002, où il est victime d'un chagrin d'amour de sa fiancée Berthe Cupidon, qui l'a laissée tombé, exaspérée de la passion de son fiancé pour les flèches. Dans l'histoire, on apprend que Cupidon n'est que son nom de famille, et que son nom complet est Steve Cupidon, et qu'il habite une île appelée « île de l'amour ». À cause de lui, c'est la pagaille à Mickeyville le jour de la saint-Valentin: chaque habitant est tombé amoureux de celui ou celle qu'il détestait (Minnie est tombée amoureuse de Dingo, Dingo de Clarabelle, Clarabelle de Musclor, et Musclor de Minnie, ainsi que Pluto d'une chatte). Mais Mickey va réussir à rabibocher Steve et Berthe, et tout va redevenir comme avant. Enfin... presque, puisque le résultat est que Minnie est redevenue amoureuse de Mickey, mais d'autres femmes devinrent amoureuses de Mickey (entre autre Clarabelle Cow), et les hommes restèrent amoureux de celles qu'ils détestaient !

En coulissesModifier

Donald & Cupid

Donald et Cupidon.

Sans être vu en personne, Cupidon a été mentionné dans le 93e épisode de la série animée La Bande à Picsou (série de 1987), intitulé Un conte de la Saint-Valentin, daté de 1990. Mais sa première apparition se fit dans le court-métrage Le Cauchemar de Mickey daté du 13 août 1932, où on peut voir que Mickey possède une statuette à son effigie.

Cupidon

La statuette de Cupidon du court métrage Le Cauchemar de Mickey.

En 2003, dans Une île nommée Mythologia (de Carol McGreal, Pat McGreal et César Ferioli Pelaez), le lecteur rencontre Cupidon en personne, sous la forme d'un enfant potelé et presque chauve qui louche. Dans cette incarnation, son physique n'est pas sans rappeler le nain Simplet dans Blanche-Neige et les sept nains, premier chef d'œuvre d'animation des studios Disney.
MaisonDeCupidon

Cupidon devant sa maison.

En 2007 dans À la folie (de Janet Gilbert et José Massaroli), Cupidon troque ses flèches pour des bombes d'amour mais reçut par erreur les bombes à plof de Miss Tick. Après forcément un échec avec celles-ci, il reprend ses flèches et rend Miss Tick amoureuse de Picsou, pensant qu'ils sont réellement en couple. C'est l'occasion de voir sa maison, fleurie avec des fenêtres en forme de cœur.

Notes et référencesModifier

  1. Dans l'histoire Emois, émois, émois..., datée de février 2002.
  2. Dans Une île nommée Mythologia, datée de 2003.
  3. Dans l'histoire de César Ferioli Pelaez et Janet Gilbert, Emois, émois, émois..., datée de février 2002.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard