FANDOM


Sans retour est une histoire en bande dessinée de quarante-huit planches scénarisée par Stefano Ambrosio et dessinée par Stefano Turconi, publiée pour la première fois le 1er mai 2003 en Italie. Elle met en scène Donald Duck sous l'identité de PowerDuck, Uno, Roknar, Volkin, le capitaine K'Eerk et d'autres gardiens de la galaxie. L'action se passe à Duckburg et dans l'espace.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Uno est paniqué : les inspecteurs du conseil des gardiens de la galaxie va venir inspecter les actes de PowerDuck. C'est tout l'avenir de PowerDuck, mais aussi d'Uno, qui est en jeu. Cela n'arrange d'ailleurs pas PowerDuck, qui a un important rendez-vous de travail. Uno remplace donc Donald par un robot, lui ressemblant en tous points, à cet entretien d'embauche, et télétransporte PowerDuck sur un astronef du conseil galactique.

Sur l'astronef, PowerDuck fait la connaissance de plusieurs gardiens, qui sont aussi des novices : Roknar, gardien se moquant des terriens, et Volkin, gardien savant, entre autres. Puis, le capitaine K'Eerk arrive. Il présente aux gardiens leur nouvelle mission : affronter les dangers de l'espace.

Pendant ce temps, sur Terre, Uno prépare le robot qui doit imiter Donald à son entretien d'embauche. Il l'habille d'abord élégamment, mais il se rend compte que le patron de l'entreprise déteste les gens bien vêtus : il habille donc le robot en marinière, habit habituel de Donald.

Dans l'espace, Volkin pilote l'astronef dans un champ d'astéroïdes. Mais il ne pilote pas assez bien, car il calcule les probabilités et n'a pas le temps d'éviter les astéroïdes. Roknar prend les commandes et sort l'astronef de ce danger. Puis, le capitaine K'Eerk donne les commandes à PowerDuck. Celui-ci mène l'astronef près... d'un trou noir ! Les gardiens sont piégés par ce trou. Le capitaine décide de sortir de l'astronef pour tenter d'augmenter la puissance du propulseur de l'astronef. Il réussit, au prix de sa vie...

La disparition du capitaine désole tous les gardiens. Mais il y a pire : l'astronef est en orbite au tour du trou noir, et il ne peut pas en sortir ! Les gardiens sont donc bloqués. Ils découvrent aussi qu'un autre astronef a été piégé dans cette orbite. PowerDuck a une idée : combiner les propulseurs des deux astronefs pour augmenter la puissance et sortir du trou noir. Malgré le désaccord de Roknar, c'est une excellente idée et les gardiens novices tentent de rejoindre l'astronef voisin.

À Donaldville, le robot imitant Donald Duck fait un excellent entretien d'embauche, grâce à ses réponses qui feraient avancer l'entreprise. Donald serait même sur le point d'être embauché et nommé directeur ! Il va juste manger un gâteau de la femme du patron. Donald doit dire ce qu'il en pense, et il le trouve mauvais, car le gâteau est rempli de matières grasses. Ceci agace le patron, et Donald n'est pas engagé, à la fin...

Dans l'espace, les gardiens ont réussit à atteindre l'astronef. Ils y découvrent d'étranges créatures hostiles : elles n'apprécient pas la présence de ces novices et engagent le combat. Au début, les gardiens perdent le combat, ils doivent donc se replier sur leur astronef. C'est là que Volkin découvre un dossier sur les créatures en question : il s'agit de robots mineurs, mais il ne peut en savoir plus, le dossier est crypté. Cela soumet tout de même une question : que font-ils dans ce secteur, vu qu'il n'y a pas de planètes minières dans ce coin de la galaxie ?

PowerDuck décide de se retirer pour enquêter. Il pense avoir découvert quelque chose, mais il ignore pourquoi cela a été fait. C'est alors que Roknar s'énerve envers les autres gardiens : il veut attaquer l'astronef voisin pour en prendre le contrôle, ce qui est contraire au règlement des gardiens. Au moment où PowerDuck tente de discuter avec Roknar, l'astronef des robots mineurs attaque l'astronef des gardiens... Les gardiens sont une nouvelle fois impuissant. Mais, au court du combat, PowerDuck comprend tout : il décide alors de se faire aspirer par le trou noir. Et il découvre que c'est un trou noir artificiel ! Il le détruit assez facilement. Au moment de la destruction du trou, les robots mineurs se désactivent. Cela confirme que tout ceci a été provoqué par le capitaine K'Eerk. C'est alors que le capitaine réapparaît et confirme que tout ceci était l'évaluation des gardiens novices. PowerDuck est d'ailleurs félicité, car il a résolu cette énigme.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'est parue qu'une seule fois en France : dans le Super Picsou Géant no122, publié en juillet 2004.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.