FANDOM


Pouvoir et puissance est une histoire en bande dessinée de cent-soixante planches scénarisée par Francesco Artibani et dessinée par Lorenzo Pastrovicchio. Elle a été publiée pour la première fois du 8 au 29 juillet 2014 en Italie. Elle met notamment en scène Donald Duck, PowerDuck, Angus Fangus, Grrodon, Morgan Fairfax, Odin Eidolon, les Évroniens ou encore le Razziator.

SynopsisModifier

Alors que cela fait pourtant des années qu'il a renoncé à son identité de PowerDuck, Donald est envoyé dans le futur par le Razziator. Celui-ci est chargé par Odin Eidolon de sauver PowerDuck d'une mort certaine à la suite d'une invasion évronienne et ensuite de ramener le superhéros à son époque pour changer le destin.

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Première partie Modifier

Donald dormait tranquillement jusqu'à ce que le Razziator le réveille. Surpris, le canard découvre qu'il n'est plus dans sa chambre mais dans l'espace, plus précisément dans une station spatiale Évronienne, puisque le chronopirate est revenu du vingt-troisième afin de le sauver d'un épouvantable destin. Le Razziator veut alors raconter à Donald le jour où il aura été vaincu par les Évroniens, ce qui le surprend vu que cela fait bien longtemps qu'il n'a plus été PowerDuck. Mais avant, le Razziator restitue à Donald son costume de PowerDuck, déroutant plus que jamais le canard d'autant qu'il était certain d'avoir mis fin à l'empire Évronien. Sauf qu'en réalité il reste une colonie sur Terre et que le moment de la vengeance sur PowerDuck est venu, première étape avant leur conquête du monde.

Soudain, une patrouille évronienne arrive dans la station et repère très vite PowerDuck, maintenant que Donald a endossé son costume après l'avoir mis à l'envers, et il se retrouve obligé de fuir, protégé par le Razziator. Mais alors que tous deux sont cernés, le Razziator finit par trouver une brillante : partir dans le futur, en l'an 2255 pour être précis.

Tout en constatant la destruction du dépôt de Balthazar Picsou, PowerDuck découvre une Donaldville sous contrôle Évronien dans une Terre dirigée par l'empereur Grrodon. En effet, après la destruction de PowerDuck, les Évroniens auront remporté la bataille, aspirant également l'énergie vitale de milliers de personnes. Le Razziator emmène alors PowerDuck dans leur petit quartier général où s'établit leur chef Odin Eidolon qui raconte au superhéros comment tout a commencé.

Grrodon, alors dernier Évronien de la Terre, se fait passer pour un soldat américain, le lieutenant McCoy, et il finit en prison de haute sécurité du département 51 pour tentative de récupération d'informations réservées. Là-bas, il y rencontre Morgan Fairfax et tous deux s'allient pour leurs objectifs respectifs, la conquête du monde pour Grrodon et une vengeance pour Fairfax. Après qu'ils se soient évadés, récupérant quelques secrets au passage, Grrodon retrouve ses soldats cachés dans le monde, dont ceux de la ferme de Norman Bates Russell. En Nouvelle-Zélande, il s'associera ensuite avec Nebula Faraday, la prédicatrice du règne Évronien. Elle l'aidera à assembler son armée grâce à son argent quand Donald cessa d'être PowerDuck et ils purent passer à la conquête du monde après avoir tué Donald. À la fin de l'année 2014, les Évroniens attaquent les principales villes du monde, monde qu'ils conquièrent au bout d'un mois. Et deux cents ans plus tard, grâce aux plans de Morgan Fairfax, Grrodon a pu faire construire des moteurs à gravitation qui auront permis de sortir la Terre du système solaire. Mais cette sortie d'orbite aura permis au Razziator de voyager à nouveau dans le temps et de contacter Odin Eidolon. Toutefois, PowerDuck devra quand même arrêter les Évroniens, Morgan Fairfax et Nebula Faraday. Odin lui confie alors la clé de la chambre Oméga de la Ducklair Tower, là où PowerDuck avait autrefois sa planque secrète. Cette chambre a été construite par Everett Ducklair pour les menaces les plus extrêmes. PowerDuck et le Razziator peuvent donc retourner en 2014.

PowerDuck et le Razzziator arrivent à la Ducklair Tower et Razzziator trouve que Donald est un vrai héros vu comme il réussit à mener sa vie de famille malgré ses dettes. Les Évroniens détectent sa présence et passent devant Channel 00 où Angus Fangus engloutit les donuts. Powerduck et le Razziator pénètrent dans la chambre Oméga et y trouvent des armes, les plus mortelles d'entre toutes. Razziator fait alors main basse sur le biogénérateur, offrant l'éternelle jeunesse, et trahit PowerDuck en lui tirant dessus puis en partant vers une autre époque loin des Évroniens. Quatre d'entre eux pénètrent alors dans la chambre Oméga, ce qui enclenche le processus de protection : PowerDuck a le choix entre combattre les Évroniens ou détruire la Ducklair Tower.

Deuxième partie Modifier

L'intelligence artificielle faisant office de gardien de la chambre Oméga arrive à bord d'un robot et transforme les Évroniens en spores grâce au désévolueur. PowerDuck le prendra alors pour Uno mais le gardien lui annonce que celui-ci a été désactivé et il considère PowerDuck comme une dilettante, doutant du choix d'Odin Eidolon. Toutefois, il décide de confier au superhéros une toute nouvelle tenue, en fibres nanoélectriques avec système de protection intégré.

PowerDuck doit alors partir à Cap Dominion, en Nouvelle-Zélande, grâce à un tout nouveau véhicule. Une fois sur place, il découvre alors une base de lancement gérée par Nebula Faraday. Grâce aux nanoparticules de costumes et après un raté le transformant en bonhomme de neige, PowerDuck se transforme en général évronien lui permettant d'ouvrir toutes les portes.

Il est alors envoyé vers une réunion tenue par Nebula Faraday et quatre généraux. Elle expose alors son projet des moteurs gravitationnels et elle est investie de l'autorité maximale par Grrodon. Mais PowerDuck finit par être démasqué par les autres généraux, ce qui ne l'empêche pas de se défendre, assommant les généraux évroniens et Nebula Faraday. Le gardien de la chambre Oméga récupère alors les données de la base mais Nebula se réveille et revient avec des renforts.

PowerDuck réussit à s'échapper et le gardien compte l'envoyer en Islande, sur l'île de Grimsey, où se trouve le chantier de Morgan Fairfax. Le gardien se dit déçu par PowerDuck qui lui a montré ses limites. Suite à cela, le superhéros envoie les données de la base de lancement au général Clint E. Westcock du département 51 pour qu'il puisse continuer le combat contre les Évroniens au cas où.

Troisième partieModifier

Angus Fangus se plaint à son directeur, Ziegfried Flagstarr, que Duckburg est une ville trop ennuyeuse, et il présente sa démission. Son directeur refuse, car il est certain qu'Angus ne cherche pas au bon endroit. Pendant ce temps, PowerDuck s'entraîne à utiliser sa nouvelle tenue, en soulevant la Ducklair Tower. Le gardien de la chambre Oméga lui donne ce genre d'exercice, afin qu'il soit prêt et déterminé à détruire les Évroniens. Après l'entraînement, le gardien l'envoie en Islande, où se cache Morgan Fairfax, qui est en train de construire le moteur à gravitation, qui transformerait la Terre en planète-astronef...

PowerDuck atterrit d'abord dans un endroit tranquille, mais où une rumeur court : des "trolls des falaises" ont kidnappé de nombreuses personnes, souvent des hommes forts, ainsi qu'une jeune fille. PowerDuck comprend qu'il s'agit des Évroniens, et décide de se mettre à la recherche de la fille, malgé les recommandations du gardien de la chambre Oméga, qui lui recommande de se focaliser sur le moteur à gravitation. Il la retrouve très rapidement car, en réalité, la fille était simplement partie pour libérer ses amis et n'avait pas été capturée par les Évroniens. PowerDuck commence alors une attaque du camp Évronien, et le gardien de la chambre Oméga lui montre une fonction de sa tenue : il peut se dédoubler. Même si cette fonctionnalité utilise beaucoup d'énergie, elle est très efficace contre les Évroniens. PowerDuck réussit à libérer les prisonniers des Évroniens, qui le mettent en garde contre de nouveaux supersoldats : des Évroniens capables d'hypnotiser les adversaires. PowerDuck a déjà rencontré un de ces modèles d'Évroniens (du nom de Trauma) et est justement équipé contre les hypnoses, et il bat facilement ces guerriers.

Après avoir vaincu les Évroniens hypnotiseurs, Grrodon apparaît, avec Morgan Fairfax et de nombreux gardes. L'empereur ordonne l'assaut contre PowerDuck : il faut absolument l'éliminer. PowerDuck détruit le moteur à gravitation et combat, seul, les Évroniens : c'est alors que le gardien de la chambre Oméga lui dit que la meilleure chose à faire est... éliminer Grrodon ! PowerDuck refuse cette proposition, contraire à ses principes, et coupe les communications avec l'intelligence artificielle. Puis, il use de sa fonction de dédoublement pour battre les Évroniens : mais cette stratégie va lui coûter sa tenue, qui n'a plus d'énergie, PowerDuck doit se replier.

De retour à la Ducklair Tower, PowerDuck apprend que son système protecteur, qui le protégeait de l'alerte ADN des Évroniens, est désactivé... Les Évroniens le repèrent, localisent et attaquent PowerDuck : ce dernier doit défendre la Ducklair Tower ou la détruire, et cette fois, personne ne pourra le sauver...

Quatrième partieModifier

Plutôt que de détruire la Ducklair Tower, PowerDuck décide de recharger sa combinaison et de la défendre contre les Évroniens. Il décide également de combattre avec sa tenue de superhéros habituelle. Quant aux Évroniens, ceux-ci attaquent le bureau d'Angus Fangus, qui essaye de tout filmer, car il pense avoir le scoop du siècle. Mais Caméra 9 refuse de filmer et Angus Fangus doit se cacher, à cause du combat entre les Évroniens et PowerDuck, qui vient d'arriver. PowerDuck repousse l'escadron d'assaut des Évroniens, mais il a du mal à battre les guerriers augmentés, qui l'affaiblissent, même s'il réussit à les battre. PowerDuck doit se réfugier dans la chambre Oméga, en compagnie de l'intelligence artificielle : ils savent qu'il faut détruire la Ducklair Tower, et PowerDuck se charge de cette destruction. Mais, au moment de la destruction, le Razziator apparaît et ramène PowerDuck au XXIIIe siècle. Le Razziator soigne PowerDuck grâce au biogénérateur, et ce dernier est accompagné par le chronopirate au XXIe siècle, afin de battre Grrodon une fois pour toutes.

Le Razziator et PowerDuck décide d'infiltrer la base Évronienne, en semant la confusion, en répartissant des plumes de PowerDuck çà et là, pour que les alertes ADN des Évroniens retentissent et que les soldats cherchent au mauvais endroit. Puis, ils libèrent des prisonniers, et le Razziator les ramène dans le futur, avant de revenir aider PowerDuck. Ensemble, ils bloquent tout accès de sortie de la base, pour que Grrodon et Fairfax ne s'échappent pas, puis, ils donnent l'assaut final. La base Évronienne de l'espace, située à proximité de la Terre, est détruite grâce à une commanande de la base Évronienne d'Irlande. Grrodon, furieux, veut rassembler toutes ses troupes pour détruire PowerDuck, mais l'armée américaine s'est décidée à attaquer la base Évronienne, ce qui tient occupé les troupes Évroniennes. Fairfax se rend, mais pas Grrodon, qui, dans sa résistance, se blesse lui-même et tombe dans un trou sans fond. L'invasion Évronienne est donc repoussée, grâce à PowerDuck.

Mais Grrodon à survécu et remonte des endroits les plus profonds de la Terre, promettant de se venger...

Finalement, quelque part dans l'espace, Everett Ducklair apprend que quelque chose s'est passé sur Terre, et il réactive Uno pour tout savoir.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié en deux parties en France : les deux premiers épisodes dans le Super Picsou Géant n°189 du 12 août 2015 et les deux derniers dans le Super Picsou Géant n°190 du 14 octobre 2015.

Galerie d'imagesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.