FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre (homonymie).

Pierre Le Goff, qui signe également comme Pierre Brisson ou Pol Greffiere, est un journaliste et dessinateur de bandes dessinées de nationalité française.

BiographieModifier

Né le 21 février 1932 à Paris, en France, Pierre Le Goff s'intéresse dès tout petit pour la bande dessinée et les voitures. Passionné également par l'écriture, il se propose pour devenir rédacteur en chef du journal de son lycée ; c'est là sa première expérience dans le milieu du journalisme. C'est à cette période qu'il crée sa première bande dessinée amateur connue, Les aventures de Tom Hatt, qu'il réalise pour le compte du même papier.

Il débarque dans le milieu de la bande dessinée en 1949 aux Éditions SFPI/SNPI, pour lesquelles il dessine plusieurs strips pour le magazine Zorro, comme Ouapouk roi du pôle, ainsi que Les tuniques bleues et Bob Monty, de 1950 et 1952. Il n'y chôme puisque, à côté de cela, il fait également d'autres réalisations pour différents magazines de l'éditeur :

  • Illustrations pour Le supplément de Zorro de 1951 à 1953 ;
  • La série Red Sheriff dans Clan, en 1951 ;
  • Illustrations pour Héros Magazine, de 1951 à 1952 ;
  • Dessins pour Zorro magazine, en 1952 ;
  • Séries et couvertures pour Red Shérif, en 1952 ;
  • La série Lucky chien loup dans Bimbo (nouvelle Série), de 1956 à 1959.

En 1953 il rentre à la SEG, plus tard renommée « Éditions du Diadème ». Pierre Le Goff y réalise plusieurs histoires pour Sans Peur ou À travers le monde comme Bob Flash (nos80 à 111 du magazine), poursuivi dans Le Trident, Visage pâle, cœur rouge (no80), Chasseur d’araignées au no76 (1953-1954), La forêt des géants verts (no92) ou Une expédition en 1958 (texte de Pierre Limat) et dans le petit format Yphon (Écumeurs des mers en 1965).

Un an plus tard, en 1954, Pierre Le Goff est engagé par Spirou pour Les belles histoires de l’oncle Paul, série qu'il illustre jusqu'à son départ du magazine en 1961. Deux autres bandes dessinées sont confiées le temps d'une année chacune, en 1955, à la main experte du jeune vingtenaire, à savoir Caméra 34, scénarisée par Bob Mallard, ainsi que Pistolin, qui est due du duo Garnelin-Jean-Michel Charlier. Il illustre également « L’Avant Garde » du magazine, où sont publiées des nouvelles de Ray Bradbury.

En coulissesModifier

Liens externesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.