FANDOM


Picaljean (Paperjean en version originale) connu à une époque comme monsieur Madeleine ou encore monsieur Leblanc, était un canard anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Picaljean est ancêtre de Balthazar Picsou dont la biographie inspira l'auteur Victor Hugo pour écrire son célèbre roman intitulé Les Misérables. Picsou conta son histoire à ses neveux à l'époque moderne...

L'époque du bagneModifier

Picaljean, pourtant honnête citoyen, fut un jour condamné à deux ans de bagne pour avoir volé un pain. Ne supportant de rester enfermé dans sa petite cellule de prison, le détenu essaya maintes fois de s'évader mais en vain, car tout le temps rattrapé par l'inspecteur Javert, qui le surveillait. Ces évasions rallongèrent alors de plusieurs années, plusieurs décennies, sa détention.

Mais une nuit, alors qu'il était transféré dans un autre bagne par voie maritime, il plongea à l'eau et réussit à s'échapper. Javert partit alors avec plusieurs de ses hommes pour retrouver l'évadé mais en vain puisqu'il ne retrouvèrent pas le corps et crurent alors que le forçat avait été noyé par les eaux.

Une courte libertéModifier

Désormais en cavale, Picaljean dût trouver des habits civils et un emploi. Il trouva des habits qu'il prit sur un épouvantail, mais ne réussit pas à obtenir de travail car les gens de la région le rejetait car il leur était étranger ou encore à cause de sa tenue de vagabond. Heureusement pour lui, monsieur Myriel, un riche bourgeois, vit sa détresse et l'accueillit chez lui en lui offrant le gîte et le couvert.
Javert - Le mystère des chandeliers

Javert avec en arrière-plan Picaljean.

L'évadé se vit attribuer un excellent dîner qu'il put déguster avec des couverts en argent ainsi qu'un bon lit moelleux. Mais, dans la nuit, l'hôte n'y tint plus et s'enfuit avec l'argenterie. Il se fit arrêter par le brigadier Médoc, qui le ramena chez Myriel. Il demanda au bourgeois si les objets volés lui appartenaient et le riche répondit qu'il avait offert l'argenterie à son ami Picaljean.

Avec cela, il répliqua à son voleur qu'il avait oublié les candélabres... Lorsque Médoc fut parti, Picaljean remercia le fortuné homme en lui promettant de changer de vie et il put repartir. Il vendit le tout sauf l'argenterie, qu'il garda comme « un symbole de la bonté humaine ! ».

Plus tard, il arriva à un petit village nommé Montreuil. Aimant le lieu, il s'y installa finalement mais changea de nom par précaution : on l'appelait désormais monsieur Madeleine. En peu de temps, Jean créa une industrie de vêtements qui fut florissante. Grâce à lui, tout le pays prospérait, y comprit le petit village. Ainsi, le conseil municipal élut Madeleine maire de Montreuil.

De nouveau en fuiteModifier

Un jour, un nouvel inspecteur de police arriva au village : le maire découvrit que c'était Javert, qui avait été affecté par la préfecture de Paris au service de Montreuil. En sachant que Javert l'avais reconnu, l'évadé ne perdit pas une minute : il courut chercher ses économies ainsi que ses candélabres qu'il mit dans un coffre, et il se réfugia dans la forêt de Montreuil. Il cacha son coffre dans un creux d'arbre et se mit en quête d'un toit pour la nuit.

À cet instant, Picaljean fit la rencontre d'une petite fille nommée Cosette qui portait un lourd seau d'eau. Il déchargea la fillette du seau et la raccompagna à l'auberge des Thénardier, où vivait la petite et où l'ancêtre de Balthazar comptait alors passer la nuit.

En coulissesModifier

Picaljean est uniquement apparu dans l'histoire de Giovan Battista Carpi au scénario et au dessin, Le mystère des chandeliers, publiée pour la première fois le 23 avril 1989.

On peut également noter que Cosette, la fille adoptive de Picaljean, a eu une poupée à sa propre effigie. Cette dernière est apparue dans l'histoire de Guido Martina et de Giovan Battista Carpi, Mickey et le complot du Rahloukistan (Code I.N.D.U.C.K.S. : I TL 659-AP), publiée pour la première fois le 14 juillet 1968. De ce fait Cosette fait partie à la fois de l'univers de Donald Duck, mais également de celui de Mickey Mouse.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.