FANDOM



Perdu sous la mer ! est une histoire en bande dessinée de vingt-deux planches scénarisée et dessinée par Carl Barks, écrite le 27 mai 1963 et publiée pour la première fois en décembre de la même année aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, Balthazar Picsou et Clerkly. Elle se déroule à Donaldville puis au Philippines.

SynopsisModifier

Picsou doit aller en Asie pour finaliser des affaires très importantes, mais il doit y emmener son sou fétiche, mais alors qu'il veut engager Donald pour l'accompagner, celui-ci refuse, voulant utiliser ce scoop pour récupérer sa place de journaliste, qu'il vient de perdre. Et, pendant ce temps-là, le bateau qui devait les emmener part sans eux avec le sou fétiche dans son coffre. Picsou prend alors l'avion pour le rattraper, mais arrivé à Manille, il apprend que le bateau a coulé et sa chance avec. Picsou commence alors à avoir beaucoup de malchance...

Résumé completModifier

Danger Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

En coulissesModifier

Cette partie contient du texte paru dans le Picsou Magazine no343, dans la rubrique « L'angle du spécialiste » (© Disney Hachette Presse)

«  Le 23 janvier 1960, le bathyscaphe Trieste, piloté par Jacques Picard, descendit dans l'océan Pacifique, à 10 911 mètres, au fond de la fosse des Mariannes. Encore aujourd'hui, c'est la plongée sous-marine la plus profonde effectuée par l'homme. Le National Geographic Magazine publia le récit de l'évènement de Piccard dans son numéro d'août 1960. C'est en le lisant que Barks découvre les photographies qui lui inspirèrent le submersible de Picsou dans l'histoire Perdu sous la mer !. Barks simplifia légèrement le dessin du bathyscaphe en modifiant la forme de son kiosque (structure surélevée qui sert de passerelle sur les bateaux, sous-marins, bathyscaphe). Les hélices du Trieste étaient propulsées par des batteries et utilisées principalement pour manœuvrer le sous-marin sous l'eau. Le réservoir de carburant, plus de 120 000 litres, situé dans l'énorme flotteur au sommet de la capsule d'observation, ne servait pas à alimenter les moteurs, mais à soutenir l'embarcation vers le haut, car le carburant est plus léger que l'eau ! Dans l'histoire de Barks, lorsque Donald déverse le carburant, le submersible se pose "lourdement" sur les fonds marins car il est dépourvu de ce qui le fait flotter. Bien-sûr, la grande majorité de nos jeunes lecteurs pensera que ce carburant est destiné au moteur ! La science fascinait Barks et il devait avoir lu tout ce qui se rapportait à Piccard dans le National Geographic. Reconnaissons-lui le mérite d'avoir respecté la technologie du bathyscaphe tout en la simplifiant.  »

— Geoffrey Blum

Publication françaiseModifier

Cette histoire est parue pour la première fois en France dans Le Journal de Mickey n°624 en mai 1964. Elle a ensuite été publiée dans :

Précédée par Perdu sous la mer ! Suivie par
Business à bulles
Business à bulles
Histoire de Carl Barks
1re parution : Décembre 1963
Le tir au pigeon
Le tir au pigeon

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.