Fandom

Picsou Wiki

Pat Hibulaire

6 688pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires9 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pat (homonymie).

«  Pat Hibulaire est l'image-même de la brute.  »

— Walt Disney

Percy P. Perceval[2], appelé communément Pat Hibulaire (le plus souvent Peg-leg Pete, Black Pete ou tout simplement Pete en version originale) anciennement appelé Le Frisé, Jo Crisse, Mal O'Patt ou Jean Bambois[3], mais également une fois Tiny Tom[4], est un chat anthropomorphe de l'univers de Donald Duck, de Mickey Mouse et de Cartoonland.

HistoriqueModifier

Malfaiteur, spécialiste d'entreprises malhonnêtes en tout genre, ce gros chat noir fumeur de cigare ne reculait devant rien pour arriver à ses fins.

Pat Hibulaire est grand et fort mais également très bête. Sa renommée est prestigieuse dans le monde des malfaiteurs. Spécialiste des entreprises malhonnêtes en tout genre, il aurait probablement réussi une belle carrière s'il n'avait rencontré un adversaire à sa mesure : Mickey Mouse. Devenu l'ennemi numéro un de Mickey, Pat Hibulaire a tout essayé pour l'éliminer. Heureusement, Mickey n'est pas né de la dernière pluie mais, s'il s'en sort grâce à ses astuces, c'est parfois de justesse.

ApparenceModifier

Quand il apparaît dans le court métrage Steamboat Willie, il ressemble à un chat grand et mince. Petit à petit qu'il évolue, il ressemble plus à un grand et gros chien.

EnfanceModifier

Pat enfant.jpg

Pat enfant en compagnie de ses amis de l'époque, jouant aux policiers et aux voleurs.

Enfant honnête issu d'un milieu très modeste, Pat grandit dans une banlieue mickeyvilloise avec sa mère Ma Hibulaire, qui l'élevait seule. À cette époque, il rêvait d'être policier et jouait aux gendarmes et aux voleurs avec ses amis d'enfance...[5]

L'ennemi d'Alice et d'OswaldModifier

Résident tout d'abord à Cartoonland, Pat fut l'ennemi juré d'Alice et d'Oswald. Bandit et pirate, il ne guettait rien qu'un mauvais coup...

Capitaine du SteamboatModifier

Pourtant, Pat n'avait pas toujours été malhonnête. Il fut un temps où il exerçait le métier de capitaine sur un petit bateau à vapeur, le Willie. S'il était déjà bourru à cette époque, on ne pouvait l'accuser d'aucun crime récent.[6]

Le trésor des piratesModifier

Plus tard, Pat Hibulaire devint véritablement le voleur que l'on connaît. Il avait ses bêtes noires, ses rivaux, et parmi ceux-ci il y avait en particulier un perroquet nommé Bec Jaune. À maintes reprises, le gros chat noir déroba les trésors du perroquet ou lui coupa l'herbe sous le pied. Mais un jour, un mystérieux canard nommé Donald Duck débarqua avec ses trois neveux Riri, Fifi et Loulou Duck. Se liant d'amitié avec Bec Jaune, ce Donald devenait gênant pour Pat. Il tenta de l'éliminer proprement, comme il se doit, afin de s'emparer d'un nouveau trésor et de régler son compte à Bec Jaune. Mais le canard s'avéra plus malin que Pat ne l'avait prévu, et cette aventure se termina dans la frustration la plus totale pour le félin criminel. Une chose était sûre, Pat n'oublierait pas Donald.[7]

En temps de guerre, Pat change de côtéModifier

Sergent pat.png

Le sergent instructeur Pat Hibulaire.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, Pat Hibulaire décida de servir son pays et rejoignit les rangs de l'armée américaine. Il semble donc que cet individu sans foi ni loi ait tout de même compris la nécessité de combattre les forces de l'Axe.

On suppose que son expérience d'affreux brigand lui était fort utile pour le combat et la tactique. C'est sans doute la raison pour laquelle il fut fait sergent instructeur dans l'armée de terre. Durant cette période, le sergent Pat dut notamment s'occuper d'une recrue récalcitrante qui n'était autre que ce maudit Donald Duck ! Il ne s'était pas trompé en pensant qu'il reverrait le canard après sa mésaventure de l'or des pirates.

C'est véritablement durant cette période que Pat montra certain de ses meilleurs côtés, allant même jusqu'à pleurer comme une Madeleine quand il crut avoir accidentellement coupé le soldat Donald en deux.

Une agression dans la rueModifier

Plus tard, lorsque la question militaire ne le concerna plus, Pat en revint à ses sinistres habitudes. Il rencontra une nouvelle fois ce canard qui lui avait causé tant d'ennuis. Au détour d'une ruelle, il aperçut Donald marchander avec un sans-abri, puis se faire remettre un mystérieux petit paquet. Curieux de savoir quel genre de « business » pouvait bien se tramer dans son dos, le gros chat attrapa Donald par le cou et tenta de l'étrangler pour le faire parler. Soudain, il ressentit une cuisante douleur au fondement ; les neveux du canard avaient précipité dans le dos de Pat un petit trolley de vendeurs de cacahuètes grillées. Le vilain chat ne sut jamais que le petit paquet contenait l'anneau d'une momie frappée par une malédiction.[8]

La mine de Klondike JoeModifier

Pat Hibulaire 3.jpg

Pat Hibulaire avec Mickey, dessinés par Floyd Gottfredson.

Longtemps après, Donald et ses neveux furent chargés par le maire de Donaldville d'acheminer en avion de la pénicilline pour un village en Alaska, mais ils emportèrent également, à leur insu, un paquet appartenant à leur voisin Klondike Joe. Ce paquet renfermait en réalité une carte qui renseignait sur l'emplacement d'une mine d'or. Des bandits de Donaldville avaient caché le paquet dans l'avion chargé de pénicilline, et leur chef devait réceptionner l'objet en Alaska. Ce chef n'était nul autre que Pat, optant cette fois pour le pseudonyme de Foxy Pete. Ne trouvant plus la carte dans l'appareil, Pat pénétra dans la chambre où Donald se reposait pour la lui voler. Mais comme l'odieux chat obèse avait réveillé le canard, il dut l'emmener avec lui pour le faire taire. Pat ligota Donald à un arbre, l'abandonnant en plein désert glacé, à des kilomètres de toute civilisation.

Riri, Fifi et Loulou, alertés par la disparition de leur oncle, partirent à sa recherche en pilotant l'avion, et ils le retrouvèrent aux prises avec un ours, incapable de retrouver son chemin et aveuglé par la neige. Ils embarquèrent leur oncle dans l'avion et s'arrêtèrent dès qu'ils virent une petite maison, pensant pouvoir s'y réchauffer un peu. Hélas, cette maisonnette était le repaire de Pat, et le brigand les enferma dans la pièce arrière, déterminé à en finir avec eux avant de s'enfuir avec l'or de Klondike Joe. C'était sans compter sur la ruse des triplés, qui s'échappèrent par la cheminée et firent sortir leur oncle par une fenêtre qui ne s'ouvrait que de l'extérieur. Le canard, aveuglé mais pas idiot, enserra la cabane dans un énorme câble, qu'il attacha à l'avion. Prenant de nouveau la voie des airs, il emporta avec lui le cabanon et empêcha ainsi Pat et ses complices de s'enfuir. Une fois encore, le cruel Pat fut remis entre les mains de la justice.[9]

Tentative de cambriolageModifier

Même s'il se plaisait aux vols de grande envergure, Pat Hibulaire ne crachait pas sur les rapines plus modestes, quitte à dévaliser les honnêtes citoyens jusque dans leur propre maison. Aussi un jour Pat se présenta-t-il à la ferme de Grand-mère Donald pour lui vendre un aspirateur ; celle-ci n'aimait pas ses manières, et objecta qu'elle utilisait un balai depuis plus de soixante ans et qu'elle ne comptait pas changer ses habitudes à son âge. Refusant de se laisser éconduire, Pat ferma la porte d'un coup de pied et insista pour faire une petite démonstration. Il sortit alors un révolver du manche de l'aspirateur et menaça de son arme Grand-mère et Daisy. Ces dernières appelèrent Gus Glouton, qui se trouvait à l'extérieur, dans l'espoir qu'il puisse les sauver, mais Gus ne fut d'aucun secours. Pat Hibulaire ligota alors ses victimes, prêt à dérober le sac de Daisy, l'argenterie et les économies de Grand-mère Donald. Le forban aurait probablement réussi à commettre son horrible crime en toute impunité si les souris Gus-Gus et machin n'étaient pas intervenues, glissant une peau de banane sous les pas du voleur.[10]

Pat Hibulaire 5.png

Pat Hibulaire dessiné par Floyd Gottfredson.

Un esprit intelligent mais malhonnêteModifier

Quelques années plus tard, Pat se présenta sous le nom de Pierre de Fraud à un concours d'inventeurs, auquel participait également Géo Trouvetou. Le but du concours était d'inventer un piège à souris efficace. L'invention de Pat, manifestement très efficace, captura la souris officielle du concours en soixante secondes. C'était un beau résultat, mais Pat voulait être sûr que que Géo Trouvetou ne puisse pas gagner. Il remplaça la souris officielle du concours par une souris empaillée, afin qu'elle ne puisse pas bouger et donc ne pas foncer dans le piège de Géo. Mais Filament, qui avait vu la supercherie, se dissimula dans le nid de la souris officielle et poussa la souris empaillée dans le piège de son maître au bout de quarante secondes à peine. Très impressionné de voir que le piège de Géo pouvait attirer si vite une souris, même empaillée, le juge décerna lui décerna le titre de Champion des inventeurs. Pat Hibulaire, complètement dépité, ne sut jamais ce qui s'était passé.[11]

Irlandais ?Modifier

L'un des noms français de Pat Hibulaire a longtemps été Mal O'Pat, ce qui laisse penser qu'il pourrait être d'origine irlandaise. Cependant, cela n'a jamais été confirmé directement.

En coulissesModifier

Pat Hibulaire évolution.jpg

Évolution du style de dessin de Pat Hibulaire.

Pat Hibulaire, plus connu comme antagoniste de l'univers de Mickey Mouse, a fait des intrusions régulières dans l'univers de Donald Duck. Son personnage est un des plus anciens que Disney ait créé, puisqu'il date même d'avant Mickey Mouse : sa première apparition remonte à Alice Solves the Puzzle, un court-métrage de la série Alice Comedies, sorti le 15 février 1925. Par la suite, il devint un des méchants récurrents de la série Oswald le Lapin Chanceux.

Au départ, Pat ressemblait véritablement à un chat (queue comprise), mais avec une jambe de bois remontant jusqu'au genou. C'est le dessinateur Floyd Gottfredson qui atténua ses caractéristiques félines (disparition de la queue), le gratifia d'un ventre rond et lui attribua une jambe de bois plus discrète, qui remplaçait simplement l'un de ses pieds. Avec le temps, les animateurs de dessin-animé finiront par ne plus utiliser et faire disparaître la jambe de bois de Pat Hibulaire. Les dessinateurs de bande-dessinée finirent par lui rendre également sa jambe manquante, mais si l'on en croit Alerte à la dimension Delta ! (histoire signée Romano Scarpa), Pat Hibulaire est toujours bel et bien affublé d'une prothèse, qu'il dissimule sous une chaussure spéciale.

De même, le caractère attribué à Pat Hibulaire a également connu des variations au fils du temps. Il n'est pas universellement présenté comme un dangereux antagoniste. Si les histoires de Floyd Gottfredson le dépeignaient effectivement comme un criminel animé d'intentions meurtrières envers Mickey, plusieurs autres histoires plus modernes en font une archétype du « méchant sympathique » un peu maladroit.

Pat Hibulaire dans les Alice ComediesModifier

Alice Solves the PuzzleModifier

1925 Alice Solves the Puzzle06:27

1925 Alice Solves the Puzzle

Alice Solves the Puzzle, court métrage marquant la première apparition de Pat Hibulaire.

La toute première apparition du personnage de Pat Hibulaire se fait dans le court métrage de la série Alice Comedies Alice Solves the Puzzle daté du 15 février 1925. Alice y essaye de finir des mots croisés sur la plage lorsqu'elle rencontre Julius. Un féroce collectionneur de mots croisés, Pat Hibulaire (appelé ici Woodleg Pete), tente de s'emparer de la grille, une pièce rare manquant à la collection du rustre cruciverbiste. Julius, pour défendre Alice, emmène Pat Hibulaire jusqu'en haut d'un phare où ils mèneront un féroce combat dont Julius sortira vainqueur. Et Alice trouva le dernier mot de son mot croisé.

  • Réalisateur : Walt Disney
  • Animateur : Rollin Hamilton, Thurston Harper, Ub Iwerks
  • Encre et peinture : Lillian Bounds, Kathleen Dollard
  • Image : Mike Marcus
  • Producteur : Walt Disney
  • Distributeur : Margaret J. Winkler
  • Durée : Sept minutes
  • Fiche IMDb : Alice Solves the Puzzle

Alice's Spanish GuitarModifier

Sorti le 29 novembre 1926, Alice's Spanish Guitar voit à nouveau l'apparition de Pat Hibulaire. La señorita Alice y joue de la guitare dans un café espagnol. Pat Hibulaire (appelé ici Putrid Pete pour mieux souligner son caractère repoussant) kidnappe peu après la fillette et l'emprisonne dans la tour de son château. Pour la délivrer, le gaucho Julius décide alors d'affronter Pete en duel.

  • Réalisateur : Walt Disney
  • Animateur : Rollin Hamilton, Ub Iwerks, Hugh Harman, Rudolph Ising
  • Encre et peinture : Irene Hamilton, Walker Harman
  • Image : Rudolph Ising
  • Producteur : Margaret J. Winkler
  • Production : Disney Brothers Studios
  • Distributeur : Film Booking Offices of America pour Margaret J. Winkler
  • Durée : Sept minutes
  • Fiche IMDb : Alice's Spanish Guitar

A noter que Alice's Spanish Guitar servira plus tard d'inspiration pour Mickey gaucho (1928) où Mickey Mouse se retrouvera gaucho dans la pampa argentine ou encore Qui s'y frotte s'y pique (1930), deux courts métrages rappelant le film muet The Gaucho (sorti en 1927) de F. Richard Jones avec Douglas Fairbanks.

Alice's Auto RaceModifier

Sorti le 4 avril 1927, Alice's Auto Race voit encore l'apparition de Pat Hibulaire. Alors qu'une course automobile féroce s'y annonce, Alice, Julius et Pete sont sur la ligne de départ. Cependant en mauvais joueur, Pete triche en changeant de place les panneaux de signalisation et en mettant des pièges sur le parcours afin de mettre les autres coureurs hors piste. Fort heureusement, Julius parvient à déjouer ces pièges et gagne comme à son habitude la course, en faisant rebondir sa voiture au dessus de la tête des autres concurrents.

  • Réalisateur : Walt Disney
  • Animateur : Robert Edmunds, Rollin Hamilton, Hugh Harman, Rudolph Ising, Ub Iwerks, Paul Smith
  • Encre et peinture : Irene Hamilton, Walker Harman
  • Image : Rudolph Ising
  • Producteur : Margaret J. Winkler
  • Production : Disney Brothers Studios
  • Distributeur : Film Booking Offices of America pour Margaret J. Winkler
  • Durée : Sept minutes
  • Fiche IMDb : Alice's Auto Race

Pat Hibulaire à la télévisionModifier

  • Dans La Bande à Picsou (1987–1989), Pat Hibulaire est apparu à plusieurs reprises, mais sans être jamais nommé. De plus, les « rôles » de méchants qu'il y a joué étaient tous assez différents. On peut dès lors mettre en doute leur identification avec Pat.
Pat Hibulaire 4.png

Pat Hibulaire dessiné par Carl Barks.

  • Dans La Bande à Dingo (1992–1993), Pat se voit transformer en père de famille querelleur mais sympathique, entrant souvent en conflit avec son voisin Dingo.
  • En français, de nombreux acteurs ont prêté leur voix à Pat. Cela fait plusieurs années que son doubleur officiel est Alain Dorval, mais d'autres grandes pointures comme Michel Vocoret (notamment dans Le Prince et le Pauvre et L'Heure symphonique) et Roger Carel ont également doublé ce personnage.
  • Pat Hibulaire fut réutilisé en 1983 dans Le Noël de Mickey, une adaptation du conte de Charles Dickens Un chant de Noël. Il y interprète le rôle du Fantôme des Noëls futurs.

Source(s) d'inspirationModifier

Pat est grandement inspiré de Long John Silver, personnage du roman L'Île au Trésor. Il s'agit d'un pirate unijambiste au rôle ambigu, entre ennemi et ami du héros (le mieux serait de l'appeler « antagoniste » : il est animé de sentiments amicaux envers le héros du roman mais ses intérêts sont contraires à ceux dudit héros). De fait, le nom de Peg-leg-Pete n'a été attribué que quelques années après son apparition au personnage, qui dans ses premiers cartoons se nommait Bootleg Pete, nom qui signifie Pete le Boucanier.

On a aussi fait remarquer que le nom original Peg-leg Pete pouvait évoquer Peter Stuyvesant, personnage historique du XVIIème siècle, affublé d'une jambe de bois, et à ce titre surnommé en Amérique Peg-leg Peter. Mais les deux personnages n'ont pas d'autre point commun que cette homonymie et cette jambe de bois.

Notes et référencesModifier

  1. Apparus dans le court-métrage Mickey père Noël, sorti le 17 décembre 1932.
  2. Ce nom est utilisé dans l'histoire Le sauvetage de Pat Hibulaire de Carl Fallberg et de Paul Murry.
  3. Jeux de mots (avec « Mal aux pattes » et « Jambe en bois »).
  4. Pat Hibulaire est nommé ainsi dans le dessin animé du 10 octobre 1939, Agent Canard.
  5. Dans l'histoire L'esprit de Noël, Pat se remémore son enfance.
  6. Cf. le dessin animé Steamboat Willie, sorti en 1928.
  7. Cf. Donald et le trésor du pirate !, histoire de Bob Karp, Carl Barks et Jack Hannah publiée en 1942.
  8. Cf. L'anneau de la momie, histoire de Carl Barks publiée en 1943.
  9. Cf. L'or de glace !, histoire de Carl Barks publiée en 1944.
  10. Cf. Visite encombrante, histoire de Carl Barks publiée en 1951.
  11. Cf. Le concours des inventeurs, histoire de Carl Barks publiée en 1959.

Démarrer une discussion Discussions à propos de « Pat Hibulaire »

  • Suppression de la page Casey

    16 messages
    • Si, là : <div class="quote">Potomac a écrit :<br />Pareil dans un PM où Woimly Filcher était appelé Pete également....
    • Non j'ai juste dit qu'il y avait une histoire où le nom n'était pas le bon. J'ai précisé "également" car, ...

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard