FANDOM



Pêche aux perles ! est une histoire en bande dessinée de neuf planches, scénarisée et dessinée par Carl Barks. Elle a été publiée pour la première fois en mars 1962 aux États-Unis. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck et six Rapetou. L'action se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Picsou emmène Donald et ses neveux en mission de récupération en mer car un de ses chalutiers a retrouvé l'épave d'un bateau qui transportait pour un million de dollars de perles, mais les Rapetou qui les avaient suivis ont tout entendu...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Par un matin brumeux, Picsou convoque Donald et ses neveux. Le milliardaire a besoin d'eux afin de renflouer le Kuku Maru, l'épave d'un navire qui contient un million de dollars de perles et il compte profiter du brouillard pour se rendre sur place, au cap de l'angoisse. Seulement, les Rapetou ont tout entendu.

Sur place, Picsou et Donald plongent pour explorer l'épave tandis que les neveux restent en surface pour actionner la corne de brume en cas de brouillard. Les deux canards réussissent à trouver les perles cachées dans un démon sculpté ressemblant à un Rapetou selon Donald. Une fois remontés à la surface et avoir constaté qu'il y a du brouillard, Picsou et Donald sont attaqués par les Rapetou qui connaissaient leur position en entendant le corne de brume.

Picsou décide alors de jeter les perles à l'eau, d'autant plus que les Rapetou ne peuvent utiliser son équipement de plongée. Pendant qu'un des Rapetou va chez le fabricant de l'équipement de plongée, les canards sont enfermés dans un caisson. Heureusement, ce caisson a un sas de plongée, permettant aux canards de récupérer et cacher les perles, Fifi restant dans le caisson pour faire croire que sa famille est toujours là.

Picsou et Donald retrouvent la boîte de perles mais ils ne savent pas où cacher celles-ci. Riri et Loulou observent les saumons déposer leurs œufs dans une rivière, ce qui donne à Picsou l'idée d'attacher les perles aux queues des saumons. Riri note quand même que la plupart des saumons ont une marque rouge. Une fois retournés dans le caisson, Picsou est pris de doute, ne sachant pas quelle rivière les saumons vont remonter. Le milliardaire se sent frustré. Désormais équipés pour nager sous l'eau, les Rapetou cherchent sans succès les perles. Ils remontent alors en pensant qu'elles sont toujours à bord, sans succès. Les bandits décident alors de partir.

De retour à Terre, les canards se rendent à un élevage de saumons et voient l'éleveur tatouer les jeunes saumons pour savoir comment ils reviennent à leur rivière d'origine une fois adultes. Riri, Fifi et Loulou comprennent alors que la marque rouge signifie qu'ils viennent de la rivière Duckwallow. Les poissons ayant les perles doivent donc y repasser. En remerciement, Picsou jure de ne plus jamais manger de saumon et offre à l'élevage une pleine casquette de perles. Picsou peut se rendre à la bijouterie Ptifanny vendre ses perles devant des Rapetou médusés.

En coulissesModifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Le titre original de Pêche aux perles !, Deep Down Doings, pourrait se traduire par "Actions dans les profondeurs". En effet, Picsou et ses neveux s'emploient à récupérer des perles d'une valeur d'un dollars de l'épave du Kuku Maru, qui a coulé au large du "Cape Splattery" ("Cap Écraseur"). La récupération est interrompue par les Rapetou, mais Picsou trouve le moyen d'envoyer les perles vers la terre en se servant de saumons qui remontent le cours de la "Duckwallow River" ("Rivière Roulecanard" ou encore "Rivière Plonge-et-roule"). Et les Rapetou conclurent que cette affaire avait "something fishy", c'est à dire quelque chose de louche ("fishy" veut littéralement dire "poissonneux", mais aussi "louche").

Pêche aux perles ! n'est parue qu'une seule fois aux États-Unis : dans l'Uncle $crooge no37, où elle fait accessoirement sa première parution mondiale. Outre les histoire de Barks, cet exemplaire du bimestriel contient aussi quatre gags en une page dessinés par Tony Strobl.

Le titre original d'Oncle Picsou champion d'alpinisme !, Monkey Business, signifie "coup fourré", mais fait aussi référence aux singes ("monkeys" en anglais) qui aident Picsou à escalader le Matterfrau (contraction de Metterhorn, nom allemand du Mont Cervin, et de Jungfrau).

Parutions françaisesModifier

Cette histoire a été publiée cinq fois en France, dans :

Précédée par Pêche aux perles ! Suivie par
Fusée à vapeur !
Fusée à vapeur
Histoire de Carl Barks.
1re parution : mars 1962
Embrouilles à la Saint-Valentin !
The Carl Barks Library n°44

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.