Fandom

Picsou Wiki

Nicodème

6 695pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.


Nicodème[1] l'ours (Humphrey the Bear en version originale), appelé Anatole dans certaines histoires, est un ours affectueux, presque domestiqué, de l'univers de Donald Duck et Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

Dans sa première apparition, même s’il s’agit d’un ours comique, il ne possède pas encore son design définitif. De plus, il affronte ici Dingo alors que c’est avec Donald Duck qu’il obtiendra ses galons de star avant d’avoir droit à sa propre minisérie. Dernier point, il possède ici une famille (une femme et un fils) alors qu’avec Donald, il est un parfait célibataire. Dans ce cartoon, Dingo essaye tant bien que mal de photographier un ours, Nicodème ou celui qui allait devenir Nicodème, peu enclin à se laisser faire.

Nicodème.jpg

Nicodème et Donald face au garde forestier Lanature.

Arrivera même le moment où le photographe se fera courser par le mammifère ; sa fuite pour lui échapper le conduisant dans les bois, la ville et même une fête foraine avant de finalement revenir dans son appartement. Il montrera alors à l’ours le résultat de ses photos qui, satisfait, prend l’idée de les vendre aux touristes de passage.

La véritable apparition de Nicodème a donc lieu dans Rugged Bear, le 23 octobre 1953. C’est, en effet, dans ce cartoon qu’il prend son apparence définitive, sa « voix » caractéristique et rencontre son adversaire désigné: Donald. En ce début de saison de la chasse dans le parc de Brownstone, Nicodème ne trouve, il est vrai, rien de mieux que de se cacher dans la maison de Donald, chasseur émérite... Il se fait alors passer pour un tapis en peau d’ours que le canard ne va pas arrêter de maltraiter en le mettant, entre autre, dans la machine à laver.

1950-humphrey-20.jpg

Mimique du personnage.

L’année suivante, le 13 août 1954, dans Donald visite le parc de Brownstone, c’est bien Nicodème le véritable héros du cartoon. Le ranger Lanature y a bien du mal à le convaincre de ne pas chaparder auprès de Donald qui visite le parc de Brownstone. La scène où Nicodème fait semblant d'être écrasé par le canard pour essayer de lui soutirer quelques provisions est à ce titre un parfait exemple de l'immense potentiel comique du personnage. Il se dessine ainsi une trace de pneu sur le torse pour faire croire à Donald qu'il l'a écrasé et profiter ainsi de sa compassion pour piller son garde-manger.

Un an plus tard, le 19 août 1955, Nicodème apparait à nouveau dans Bearly Asleep.[2] Ici, le ranger a disparu à la faveur de Donald qui prend les fonctions de responsable de Brownstone. Il doit d’ailleurs mettre les ours en hibernation pour l’hiver. Sauf que Nicodème, à cause de ses ronflements, se fait éjecter de la caverne des plantigrades par ses congénères. Il cherche ainsi un endroit pour dormir et jette son dévolu sur le lit de Donald. Mais le canard ne l’entend pas de cette oreille...

1950-humphrey-03.jpg

Nicodème et sa famille photographiés par Dingo dans Le petit oiseau va sortir.

Quelques jours plus tard, le 2 septembre 1955, Donald et les Abeilles signe la dernière rencontre dans un cartoon au cinéma de Donald, le ranger et Nicodème. Ce dessin animé accumule les scènes entre Nicodème qui tente désespérément d'échapper aux piqures d'abeilles, Donald qui entend le gaver d'eau ou le Ranger qui se trouve un postiche à bon compte... Pur concentré de rire, il résume à lui seul la force de ce trio explosif.

L’ours va avoir droit à sa propre série de cartoons, un évènement qui n’était pas arrivé à des personnages Disney depuis 1951 quand Tic et Tac eurent droit à leur propre minisérie. Humphrey va à la pêche, sorti le 27 avril 1956, voit donc l’ours s'imposer en qualité de vedette, même s’il partage ici l’affiche avec le ranger. Ayant les yeux plus gros que le ventre, il ne sait pas ainsi gérer ses envies et se contenter de ses premières prises, au risque de se retrouver finalement sans rien avoir à se mettre sous la dent.

1950-humphrey-33.jpg

Nicodème et Donald Duck dans Bearly Asleep.

Dans le sac, sorti le 27 juillet 1956, est le second et dernier des deux cartoons composant la minisérie de Nicodème. Le pauvre Nicodème s'y fait totalement avoir, aussi bien par son feignant de ranger et que par ses congénères mal intentionnés.

GénéralitésModifier

Ours paresseux et gourmand, Nicodème ne représente pas vraiment un danger, contrairement à beaucoup d'autres parmi ses congénères. Il vivait au départ dans le parc national de Brownstone, quelque part aux États-Unis, et il jouait quelquefois de mauvais tours aux touristes qui lui refusaient de la nourriture.

Le gardien du parc, le garde forestier Lanature devait souvent surveiller le comportement de Nicodème, qui pouvait, selon lui, nuire au tourisme. Donald Duck en fit d'ailleurs plusieurs fois les frais.

1950-humphrey-25.jpg

Carton de titre de la série Nicodème.

Plus tard, l'ours Nicodème vint vivre dans les bois de Donaldville, à quelques encablures de la ferme de Grand-mère Donald. La vieille dame s'habitua très vite à la présence de cet ours, qu'elle ne craignait pas du tout. Ses petits-fils, Riri, Fifi et Loulou, le connaissent bien lui aussi, et ne redoutent pas de s’aventurer en forêt, sachant que s'ils croisaient un ours, ce ne serait sans doute que ce bon vieux Nicodème.[3]

En coulissesModifier

Nicodème est apparu pour la première fois en 1950 dans le dessin animé Le petit oiseau va sortir (Hold That Pose), où il s'opposait à Dingo. Son adversaire le plus connu fut toutefois le malheureux Donald Duck, qu'il joue le rôle du touriste ou celui du gardien de parc. En 1956, les studios Disney lancèrent une série de courts-métrages consacrée à Nicodème, mais elle ne comporta finalement que deux épisodes.

1950-humphrey-12.jpg

Nicodème et Lanature dans Mickey Mouse Club.

Dans le sac constitue ainsi la dernière apparition de Nicodème au cinéma. En cette année 1956, Walt Disney va, il est vrai, mettre un terme à ses productions de cartoons. Le marché du court-métrage animé devient extrêmement délicat. Les cinémas n’en veulent plus devant leurs films vedettes. Ainsi, après Pluto en 1951, Mickey Mouse et Dingo en 1953, Donald Duck et Nicodème tirent leurs révérences en 1956.

Walt Disney proposera encore pendant une petite dizaine d’années des cartoons spéciaux ou éducatifs mais à hauteur d’un ou deux par an uniquement. Le ranger et Nicodème payent, en fait, un lourd tribu à être nés trop tard, au crépuscule de la production de cartoons par Disney. Apparus dix ans plus tôt, ils seraient, assurément, devenus des personnages incontournables du studio de Mickey Mouse.

Hannah Barbera semble – consciemment ou inconsciemment – reprendre le flambeau en 1958, soit quelques années après la fin des cartoons Disney, en présentant deux hurluberlus Yogi Bear et Ranger Smith, dans le segment Yogi Bear's Big Break de la série The Huckleberry Hound Show, les deux personnages étant curieusement très proches de Nicodème et du ranger. De même, Jack Hannah, le réalisateur des cartoons de Nicodème, proposera un clone de l’ours de Disney, après avoir quitté les studios de Mickey et rejoint les Walter Lantz Studios. En effet, le 5 mai 1960 apparait l’ours Fatso dans le cartoon Hunger Strife pour Universal, où le héros ressemble étrangement dans son design et son caractère à Nicodème.

Ours du parc de Brownstone.jpg

Nicodème et les autres ours du parc dans Dans le sac.

En attendant, Nicodème va vivre une petite carrière à la télévision au sein des émissions Disney. Il fait sa première apparition sur le petit écran, le 3 octobre 1955 en tant que caméo dans le générique du Mickey Mouse Club, accompagné de ses camarades ours. Ensuite, il apparaitra dans de l’animation inédite dans trois épisodes des émissions d’anthologie, Walt Disney Presents et Walt Disney’s Wonderful World of Color.

Nicodème est remarqué la première fois, le 13 février 1959, dans Duck Flies Coop, où dans une séquence d'anthologie, Tic et Tac se retrouvent couchés dans le même lit que Nicodème. Il apparait ensuite brièvement dans Donald, vedette de télévision, le 11 mars 1960. Enfin, sa dernière participation télévisée conséquente se fera 17 mars 1968 dans The Ranger of Brownstone qui propose un nombre impressionnant d'animations inédites avec l’ours maladroit.

Parallèlement, il a droit à une toute petite carrière en bandes-dessinées, principalement via le Studio Program. Il profite en réalité d'une politique éditoriale qui se voit lancée par la maison mère Disney à destination exclusive des marchés européens et latino-américains pour couvrir leurs besoins en histoires nouvelles qui augmentent continuellement alors même que la production d'histoires américaines en comic books est insuffisante. L’ours apparait ainsi sur papier dans une soixantaine d’histoires mais que seulement trois fois aux États-Unis.
1950-humphrey-08.jpg

Nicodème en bande dessinée par Paul Murry.

Sa première histoire remonte à février 1959, dans Nicodème a son touriste à lui ! avec un dessin de Paul Murry publiée dans Silly Symphonie no9. Un peu plus tard, en août 1959, il apparait dans Nicodème a la vedette, toujours via un dessin de Paul Murry dans Donald Duck’s Beach Party. Sa troisième et dernière apparition dans un comics américain a lieu dans The Bungling Bruin mettant en vedette Mme Mim, publiée en février 1966 dans Mickey Mouse no105 et dessinée par Tony Strobl.

Dans les productions pour l’international, Nicodème s’installe à côté de la ferme de Grand-mère Donald et vit en bon voisinage avec elle. Il sera remarqué que le personnage a été baptisé Nicodème dans les traductions françaises des bandes-dessinées là où il garde son nom en anglais dans les versions françaises des cartoons. Dans certaines histoires, il est même également nommé Anatole.

Après cela, Nicodème va disparaitre des radars pendant près de deux décennies. Il revient par la petite porte via des apparitions dans des séries télévisées animées. Il réapparait ainsi à la toute fin des années 80 dans un épisode de Tic & Tac – Rangers du Risque, Qui veut la Peau de l'Ours du Camping ? le 14 mai 1989 où un bébé est confié à Nicodème et aux Rangers du risque.

Ensuite, il est vu dans La Bande à Dingo, le 9 septembre 1992 dans l’épisode Les Joies du Camping. Dans la série Mickey Mouse Works, il apparait dans deux épisodes: L'Ours Pique-Assiette (7 novembre 1999) et Une Truite Pour Deux (23 septembre 2000). Dans Disney's tous en boîte, il fait plusieurs caméos et possède aussi un épisode qui lui est totalement consacré, Ours en boîte, diffusé le 2 septembre 2002.

1950-humphrey-26.jpg

Nicodème dans Humphrey va à la pêche.

Nicodème fait également de courtes apparitions dans les films d’animation, sortis directement en vidéo, et dérivées de la série: Mickey, la magie de Noël (2001) et Mickey, le club des méchants (2002). Enfin, Humphrey fait un caméo dans La Maison de Mickey, notamment dans La Fête Foraine de Clarabelle le 10 mai 2008. Il peut être vu également dans la série dérivée La Boutique de Minnie, notamment dans l'épisode Les Jumelles s'amusent diffusé le 28 novembre 2011. Dans cette dernière série, Nicodème porte des habits à la différence de tous ses autres rôles.

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le personnage tire son nom de Nicodème (Ier siècle), l'un des premiers disciples de Jésus.
  2. Une autre première se produit dans le cartoon: sa présence dans un court-métrage en cinémascope. A partir de celui-ci, tous ses cartoons seront en effet désormais tournés dans ce format. Le cinémascope permet ainsi à l’image de proposer plus de décors et donc aux personnages d’être encore plus à leur aise.
  3. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : S 79044 A chacun sa récompense !, d'Ed Nofziger et du Studio Jaime Diaz, paru le 29 août 1982.
  4. Rugged Bear se voit nommé pour un Oscar mais perd face à un autre court-métrage, Les Instruments de Musique.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard