Fandom

Picsou Wiki

Mamie Rapetou

6 692pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mamie (homonymie).

Mamie Rapetou (Granny Beagle en version originale), surnommée « M'ma Rapetou », était une chienne anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Mamie Rapetou était la grand-mère des frères Rapetou, de De Laclasse et de leurs nombreux cousins, et donc, de ce fait, l'arrière-grand-mère des Mini-Rapetou et Penny, ainsi que l'épouse de Gracié Rapetou.

Dans sa jeunesse, elle vécut un moment avec ses trois fils et son mari sur un terrain en toute illégalité pour échapper à la police.[1]

Après que ses fils soient partis, elle quitta le terrain et s'installa dans une maison de banlieue donaldvilloise, où son petit-fils, De Laclasse, essaya de l'arnaquer en lui demandant l'homone pour les orphelins de Rapetouville.

Mamie Rapetou donna un rouet ancien et sa vaisselle en porcelaine à son petit-fils, qui l'emporta en fait dans un vide grenier lui appartenant pour les revendre. En découvrant cela, Mamie récupéra ses affaires et De Laclasse se retrouvât sans un sou.

Cette grand-mère des Rapetou est probablement décédée, puisque dans les histoires de Don RosaGracié Rapetou apparaît, il semble vivre tout seul avec ses petits-fils à Donaldville, parlant même de sa femme au passé.

En coulissesModifier

Mamie Rapetou est citée pour la première fois dans l'histoire de Carl Barks au scénario et au dessin, Un puits de dollars, publiée pour la première fois en mars 1958. Par la suite, elle fait sa première apparition physique dans l'histoire de Jack Manning, Ah ! Ces Rapetou !..., publiée pour la première fois en septembre 1977.

Elle réapparaît ensuite dans l'histoire de Don Rosa, L'Envahisseur de Fort Donaldville, publiée pour la première fois le 7 mars 1994, où elle dit simplement une phrase sans être vue [2].

AnecdoteModifier

Selon la base de données I.N.D.U.C.K.S., Mamie Rapetou serait en fait Léonie Rapetou, autre membre de la famille Rapetou. Cependant, ces deux personnages n'ont pas le même lien de parenté avec les Rapetou : Mamie Rapetou est leur grand-mère, tandis que Léonie est leur tante. Tout laisse donc dire qu'I.N.D.U.C.K.S. s'est trompé, et que Léonie et Mamie Rapetou sont deux personnages distincts. Il ne faut pas non plus confondre le personnage de Mamie Rapetou avec celui de Ma Rapetou, qui est la mère des Rapetou.

Notes et référencesModifier

  1. Dans l'histoire de Carl Barks, Un puits de dollars, puis dans celle de Don Rosa, L'Envahisseur de Fort Donaldville.
  2. Dans cet épisode de La Jeunesse de Picsou, les pères des Rapetou parlent à leur mère dont on ne voit pas le visage : « M'ma, si la police s'amène, dis-leur que tu ne sais rien sur les bêtes volées ! » et elle leur répond : « Ils vont bien rigoler ! »

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard