Fandom

Picsou Wiki

Les Super-Rapetou

6 688pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Les Super-Rapetou est une histoire en bande dessinée de quarante-sept pages scénarisée par Fabio Michelini et dessinée par Santiago Barreira. Elle fut publiée pour la première fois le 4 avril 1995 en Italie. Elle met en scène Balthazar Picsou, Miss Tick, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, les Rapetou et leur chef Gracié. L'action se passe à Donaldville et au Vésuve.


Résumé completModifier

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Première partieModifier

Bathazar Picsou appelle ses neveux pour protéger le dépôt, ayant un pressentiment. Et il a vu juste : les Rapetou tentent une attaque mais leurs faiblesses prennent le dessus et ils abandonnent sans même que les canards n'aient eu à se défendre. Pour se changer les idées, Gracié emmène ses petits-fils au cinéma voir le nouveau film de Super-Duck. Dans la foulée, Miss Tick attaque à son tour le dépôt de Picsou et après une lutte acharnée, le milliardaire bat la sorcière en l'aspergeant à l'aide d'un vaporisateur d'ail à ail. Celle-ci vaincue et déprimée, pense à son tour se changer les idées en voyant le nouveau film de Super-Duck. Mais pour les spectateurs c'est un cauchemar : Miss Tick et les Rapetou pleurent devant le film en pensant qu'ils n'arriveront jamais à être comme Super-Duck et les méchants sont donc expulsés du cinéma. Toutefois, leur rencontre les aide à développer une idée et c'est ainsi que cette alliance s'envole pour le Vésuve.

En mélangeant à une marmitte un album de Super-Duck, deux pages de Hyper-Duck et trente-deux vignettes de Méga-Duck, Miss Tick transforme les Rapetou en super-vilains : les Super-Rapetou! 176-176 devient S-176-176, le Rapetou volant avec des ailes, 176-761 devient S-176-761, le Rapetou herculéen capable de tout briser avec ses poings et 176-167 devient le Rapetou congélateur capable de maîtriser la neige et la glace. Quelques jours plus tard, Balthazar Picsou est réveillé par une alarme.


Deuxième partieModifier

SuperRapetouP2.jpg

Première page de la deuxième partie, restée inédite en français.

L'alarme générale indique à Balthazar Picsou que Miss Tick et les Rapetou se sont alliés. Du haut de sa poubelle volante dû à son poste de direction, Gracié Rapetou propose alors à Balthazar Picsou de donner immédiatement tout l'argent à cette alliance, sou fétiche compris, ce que le milliardaire refuse bien évidemment et cela pousse les Super-Rapetou à l'attaque. Mais à chaque attaque du canard, les super-vilains arrivent à trouver la parade et neutraliser l'attaque en question. Le canard commence par demander à Géo Trouvetou de lui fournir une invention mais celui-ci a besoin d'une demi-heure pour la parvenir. Quant à la famille Duck, les enfants ne savent pas comment arrêter les bandits et Donald a peur. Quant à la dernière solution de Picsou, le M.A.L. (Manuel Anti-Larrons), il recommande dans ce cas de figure d'espérer qu'ils commettront un faux-pas, ce qui rend furieux le canard qui jette son manuel par la fenête. La troupe de vilains commence l'assaut final.

S-176-176 est le premier à s'élancer mais à force d'enchaîner les cabrioles, il finit par s'assomer tout seul en ayant le pied coincé dans un fil électrique. Pour l'herculéen S-176-761, il est pris d'un éternuement devenu surpuissant et s'assomme contre un arbre, ce qui fait indiquer que le M.A.L. avait raison. Et pour contrer le congelé S-176-167, Picsou appelle les Délices Picsou pour qu'ils produisent du pâté de pruneaux et le bandit préfère alors attaquer l'usine (en abattant gratuitement le mur que Picsou voulait faire démolir)et se gaver d'une gigantesque glace de pruneaux, ce qui fait qu'il a désormais trop mal au ventre pour attaquer et il doit échapper à la colère de Gracié. Il ne reste alors plus que Miss Tick et la sorcière se retrouve maîtrisée par une cannonnaile (Un boulet de canon à l'ail). La sorcière s'en va donc furieuse d'avoir encore échoué et Picsou part rechercher le M.A.L.


En coulissesModifier

Publication française Modifier

Cette aventure n'a connu qu'une seule publication en France, dans le Mickey Parade n°212 (23 juillet 1997) mais sans la première page de la deuxième partie.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard