FANDOM


  • Les Rapetou dans les choux !
  • Galerie


Les Rapetou dans les choux ! est une histoire en bandes dessinées de 28 pages de Carl Barks publiée pour la première fois en décembre 1954 aux États-Unis. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, les Rapetou et le professeur dit « aux choux ». Elle se déroule à Donaldville et sur une île déserte non nommée dans l'histoire.

SynopsisModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Picsou se sent las et fatigué et la vue de son immense fortune ne le réjouit plus comme avant. Il décide alors d'aller voir son médecin, qui découvre que son patient est recouvert d'une pellicule d'or, bouchant ainsi ses pores. Il lui conseille d'aller dans un endroit venteux, pour se dépoussiérer. Picsou se rend donc sur la plage, et rencontre Riri, Fifi et Loulou observant une bouteille qui va s'échouer. Celle-ci contient un message d'un naufragé prisonnier sur une île inconnue, en donnant des indications pour venir le chercher. Picsou, qui envisage tout de suite des perspectives de prospection, y part en bateau en compagnie de ses neveux. Une fois sur place, ils découvrent que les animaux et les Rapetou, qui étaient apparemment venus sur l'île, ont été changés en pierre. Le seul frère Rapetou rescapé explique qu'il s'agit d'un mystérieux rayon qui sillonne l'île et change les personnes qui sont sur sa trajectoire en pierre.

Picsou et ses neveux vont alors chercher à découvrir l'origine de ce rayon...

En coulisses Modifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Carl Barks a d'abord réalisé une histoire de trente-deux pages qu'il a ensuite réduite, de sa propre initiative, à la version publiée de vingt-huit pages. De la première version, il nous reste deux quarts de page de crayonnés. Ils proviennent de la treizième page, et on y voit un Rapetou expliquer à Riri, Fifi et Loulou ce qui est arrivé sur l'île.

Dans la première case de l'histoire, nous voyons Picsou estimer sa fortune, dans la version originale, à five bilion quadruplatillion umtuplatillion multuplatillion fantasticatillion centrifugalillion dollars and sixteen cents (« cinq milliards de quadruplimilliards de décuplimilliards de multilplimilliards de fantastimilliards de centrifugilliards de dollars et seize cents »).

Le dessinateur américain Don Rosa réalisera une suite à cette histoire, intitulée L'Argent coule à flots (Cash Flow en version originale). Le savant de Les Rapetou dans les choux ! y réapparaît avec deux nouvelles inventions, le rayon anti-friction et le rayon anti-inertie.

Une erreur est présente dans le récit : le Rapetou qui n'a pas été pétrifié a en fait été pétrifié avant ; il est a gauche du groupe de Rapetou en pierre. Cette erreur vient du fait qu'à l'origine, Barks voulait faire une histoire en trente-deux planches, mais qu'elle ait été rétrécie à seulement vingt-huit pages.

Précédée par Les Rapetou dans les choux ! Suivie par
Un coffre d'or en gelée !
Hr-Un coffre d'or en gelée
Histoire longue de Carl Barks
1ère parution : décembre 1954
Trésor public
Uncle $crooge n°8

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.