FANDOM


Les Duck visitent l'Europe ! est une histoire en bande dessinée de dix planches, scénarisée et dessinée par Carl Barks. Elle a été écrite en août 1962 et publiée pour la première fois en juin 1963 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se passe un peu partout en Europe (surtout à Venise et en Suisse) et à Donaldville.

Synopsis Modifier

Donald et se neveux participent à une visite guidée de l'Europe entière en cinq jours. Donald va vite se faire distancer par les autres visiteurs (dont ses neveux) et va tenter de les rejoindre.

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Malheureusement, il échoue tout le temps (il essaye de prendre l'avion ou la voiture pour rejoindre son groupe à Genève, etc.). À la fin, les neveux de Donald rentrent à le maison, fatigués et suivis de Donald. Ils lui disent que, partout où ils sont allés, il les a ratés de dix secondes...

Résumé complet Modifier

Danger Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

En coulisses Modifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

L'ironie cinglante de Barks prend cette fois pour cible un certain type de tourisme de masse bien trop pressé, qui ne laisse pas aux touristes le temps nécessaire pou profiter des beautés historiques et paysagères des lieux visités. Comme on le déduit déjà du titre original, lequel modifie dans un sens donaldique l'expression bird's eye-view (vue à vol d'oiseau), l'histoire se passe en Europe, où Donald et ses neveux prennent part à un "five-day guided bargain tour of every tourist trap" ("circuit économique de cinq jours de tous les pièges à touristes").

Au début, le "groupe n°13" court entre les places et les canaux de Venise et c'est là que Donald perd le contact avec les autres à cause d'une touriste au visage porcin qu'il retrouvera plus tard sur une route de montagne entre l'Italie et Suisse. Hormis certains stéréotypes (le gondolier vénitien moustachu chante d'improbables chansons qui donnent, en version originale "Macaronio di conservio di olive olilio" ou "Oh, sole mio ! Bombasso del Componoseeo", voir case du haut), l'histoire est très dynamique et possède le rythme d'un court métrage d'animation, avec quelques gags vraiment remarquables. Ne serait-ce que le saint-bernard qui, dans le col du Grand Saint-Bernard enneigé (la vallée alpine entre le val d'Aoste et la Suisse), apporte à Donald non pas du cognac mais de l'essence pour sa voiture.

À remarquer que dans cette histoire les moyens de transport utilisés sont les plus courants aux États-Unis (voiture, bus et avion), tandis que le train, qui serait plus plausible pour des déplacements en Europe, ne semble même pas exister.

Parutions françaises Modifier

Cette histoire n'a été publiée que quatre fois en France : dans Le Journal de Mickey n°636, dans le Mickey Poche no64, dans le Picsou Magazine no427 et dans La Dynastie Donald Duck n°14.

Précédée par Les Duck visitent l'Europe ! Suivie par
Roi des coiffeurs
Roi des coiffeurs
Histoire longue de Carl Barks
1re parution : février 1957
Miss Tick se déchaîne !
Mickey n°132

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.