FANDOM


Le tir au pigeon est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée et dessinée par Carl Barks, publiée pour la première fois en décembre 1963 au États-Unis. Elle met en scène Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se passe à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Riri, Fifi et Loulou excellent dans le domaine du lancer de balles. Un jour qu'ils se baladent en ville, ils découvrent qu'une fête foraine s'est installée à Donaldville. Leur oncle Donald tient un stand de tire. Le but est de faire tomber trois chats empilés les uns sur les autres avec trois essais. L'un des neveux, Loulou, tente sa chance, sûr de lui mais il échoue à tout les coups. Riri essaye à son tour mais découvre que les balles zigzaguent bizarrement. Il les lance donc de manière à ce qu'elles touchent les chats. Il en fait tomber deux mais lorsqu'il touche le troisième, celui-ci se met à tourner mais ne tombe pas ! Loulou flaire un coup fourré et s'aperçoit que les chats sont fixés sur le socle. Après avoir désarçonné le mécanisme, il rejoue et réussit donc à faire tomber tous les chats. Donald leur donne donc le prix : un lampe... qui s'avère être fausse ! Les enfants sont furieux mais ne peuvent rien faire. Arrive au stand de Donald un homme grand et bien bâti. Il veut jouer au jeu de Donald pour gagner une lampe mais Donald a peur pour lui lorsqu'il découvrira que la lampe est fausse. Il lui annonce alors qu'il n'a droit qu'a un essai mais l'homme fond les trois balles en une et réussit donc à abattre les trois chats d'un coup ! Lorsqu'il s'aperçoit que la lampe est fausse, il s'énerve et jette accidentellement Donald dans un canon destiné à envoyer de la viande hachée sur Mars. Les neveux aperçoivent Donald et paniquent. Il demande à un agent de faire stopper le tir mais celui-ci ne peux pas intervenir : il faut que les enfants demandent à un juge au tribunal. Soudain, un des neveux aperçoit une balle de baseball, la prend et la lance sur la mèche du canon, l'éteignant nette. Donald veux remercier les enfants et décide de leur donner de quoi acheter une lampe. Il ne leur donne en fait que les 40 centimes qu'ils avaient utilisés pour son jeu.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire est parue trois fois en France : dans l'Almanach du Journal de Mickey de 1984, dans le Picsou magazine n°434 et dans La Dynastie Donald Duck no14.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.