Fandom

Picsou Wiki

Le sablier magique

6 698pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.


Le sablier magique est une histoire en bande dessinée de vingt-huit planvhes scénarisée et dessinée par Carl Barks, publiée pour la première fois en septembre 1950 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, Balthazar Picsou et Riri, Fifi et Loulou Duck. Elle se déroule à Donaldville et dans le désert du Sahara, en Afrique.

Synopsis Modifier

Picsou fait don d'un bateau de pêche, le Raffiot (qui ne peut même plus naviguer) à son neveu Donald tandis qu'il offre un sablier ancien (qui ne mesure plus le temps) à ses autres neveux Riri, Fifi et Loulou. En réalité, ce sablier possède un pouvoir magique et apporte richesse et réussite à son possesseur, à condition qu'il soit rempli d'un sable très spécial issu de l'oasis de No Issa, dans le désert du Sahara. Donald et ses neveux partent pour l'Afrique avec le bateau de Donald, auquel ils ont attachés deux requins pour pouvoir avancer, bientôt suivis par Picsou qui va chercher à tout prix à récupérer le sablier.

En coulisses Modifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

La couverture du comic book où paraît pour la première fois cette histoire n'est pas signée Barks mais Carl Buettner (voir galerie d'images). La scène pouvait être « animée » en découpant le dessin inclus en quatrième page de couverture, et en suivant les instructions pour faire bouger les dents du requin.

Donaldville 2.jpg

Scène d'ouverture de l'histoire avec une vue sur Donaldville.

Dans la scène d'ouverture, Barks montre le centre de Donaldville sous une perspective inédite, avec ses grattes-ciel et le fleuve qui le traverse. Dans la version originale, le bateau de Donald et ses neveux est traîné par les requins Samson et Caesar (César). Il est baptisé Junk II (qui se lit Junk too, c'est-à-dire « débris aussi »). L'oasis recherchée par nos héros s'appelle en version anglaise No Issa (No Is-a, ou « y en a pas »). Le créateur du sablier magique se nomme Hassan Hadda Haircut (Hasn't had a haircut, c'est-à-dire « ne s'est pas fait couper les cheveux »). Notons que Keno Don Rosa s'inspirera d'un dialogue de cette histoire pour camper le jeune Picsou mousse sur un bâteau transportant du bétail [1]. En revanche, il ignorera l'épisode amplement cité dans cette histoire où le jeune Picsou achète le sablier et voit ensuite sa chance décupler… La raison ? Le Sablier Magique est tout simplement inconciliable avec le Sou fétiche de Balthazar Picsou !

Publication Françaises:Modifier

Cette histoire a été publiée en France dix fois, dans :

  • Les Belles Histoires Walt Disney 26 (1951 : Donald et le sablier)
  • Les Belles Histoires de Donald (Edicoq (Albums) 2)(1958 : Donald et le sablier)
  • Donald et le sablier (Edicoq / Éditions de Coquelicot 58-05) (1958 : Donald et le sablier)
  • Albums filmés J 30 - Donald et le sablier (1963 : Donald et le sablier)
  • Les Aventures explosives de Donald (Grands albums cartonnés Le Livre de Paris/Hachette 4) (1976 : Donald sur les traces du sablier magique)
  • Donald 1944-1954 (Grands albums cartonnés Le Livre de Paris/Hachette 7) (1982 : Donald sur les traces du sablier magique)
  • Picsou Magazine no286 (1995 : Le sablier magique)
  • Picsou Magazine no412 (2006 : Le sablier magique)
  • Picsou Magazine no504 (2014 : Le sablier magique)

Notes et références Modifier

  1. Dans son histoire Le Dernier du clan McPicsou
Précédée par Le sablier magique Suivie par
Le perroquet qui comptait
Hr-Le perroquet qui comptait.jpg
Histoire longue de Carl Barks
1ère parution : septembre 1950
Charivari en délire !
CBLDD16.png

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard