Fandom

Picsou Wiki

Le roi de la fourrière

6 790pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Le roi de la fourrière est une histoire en bande dessinée de dix planches réalisée par Carl Barks. Elle fut publiée pour la première fois en octobre 1961 aux États-Unis. Elle met notamment en scène Donald Duck et les Castors Juniors dont Riri, Fifi et Loulou Duck, ainsi que Prune. Elle se déroule à Donaldville.

Synopsis Modifier

Tandis que Donald exerce son métier d'employé de la fourrière, les troupes 1 et 2 des Castors juniors se défient afin de garder leur précieux rang. L'exercice est d'envoyer un message par un chien non identifiable à la troupe adverse, le premier chien arrivé fait remporter son équipe. Cependant Donald, ignorant l'exercice, rôde dans les parages et fait tous pour capturer les chiens sans colliers...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

La fourrière de Donaldville s'emploie entre autre à capturer et à enfermer tout chien sans collier (ordonnance 24, paragraphe H). Or, Donald (paré pour l'occasion d'une médaille grise et d'un large chapeau) est le meilleur de ses employés : il attrape toujours son chien ! Faux trottoir enrouleur (commandé à distance par un bouton), chat mécanique ou même simplement parfum de hamburger, ses ruses fonctionnent à merveille ! Si les gens n'aiment pas la fourrière, c'est pourtant le meilleur refuge qu'ont connu bien des chiens ; d'autant que la ville regorge de côtelettes à leur offrir.

Les Castors Juniors, eux, participent à un exercice d'entraînement : le limier officiel de la troupe n°1 doit transporter un message à la troupe n°2 et vice-versa. Le message est caché dans une oreille du chien et celui-ci ne porte aucun signe permettant de l'identifier, ni médaille, ni collier... Cependant, si le chien de la troupe n°2 arrive en premier, les membres de la troupe n°1 seront rétrogradés au rang de G.I.E.T.O. (Gamins Insignifiants Et Terriblement Ordinaires) – et sans doute vice-versa, mais rien ne le précise.

C'est ainsi que Donald croise la route du limier de la troupe n°1. Il dispose alors au milieu de la route une fausse bouche à incendie pourvue d'un os parfumé. Cependant, pour la première fois, le piège ne fonctionne pas ! Donald l'active par inadvertance mais sa clef lui permet de se libérer des bras mécaniques qui l'enserrent...

Dans un parc, le classique parfum semble faire son effet. Le chien s'arrête et s'approche un peu (Donald, toujours caché derrière un arbre, utilise une sorte de petit périscope à main), mais sa volonté de fer le conduit à faire un écart et à repartir à toute vitesse.

Le trottoir enrouleur n'a jamais failli, mais il y a un début à tout... Et le limier descend sur la chaussée afin de ne pas s'y laisser prendre. Le chat mécanique reste également sans effet. Donald en conclut qu'un chien si intelligent doit savoir lire, et dispose à un croisement un amalgame de panneaux aux dizaines d'indications contraires. Le chien de sachant plus que faire, Donald l'attrape avec un simple filet.

La troupe n°1 est inquiète : son limier aurait déjà dû arriver à destination, et le chien de la troupe n°2 apparaît à l'horizon. Redoublant d'attention pour guetter la fusée indiquant leur victoire, ils décident même de reculer la tente pour augmenter le chemin que leur adversaire doit parcourir. Le limier de la troupe n°1, lui, utilise le langage canin pour demander aux autres chiens dans la camionnette d'enlever les gonds de charnière de la grille.

C'est au dernier instant, alors que le chien de la troupe n°2 a moins d'un mètre à parcourir, que Donald l'aperçoit et utilise un appeau pour imiter l'appel amoureux du pékinois. Le limier fait alors demi-tour et se précipite vers Donald. Les Castors comprennent la situation et accourent pour prévenir Donald de l'exercice. Au moment où ils lui parlent, le chien se libère de lui-même, entraînant dans sa fuite trente autre chiens !

Finalement, lors d'une cérémonie, le limier gagne la médaille de l'initiative suprême et ses maîtres sont faits G.C.D.O.M. (Grands Commandeurs De l'Ordre de Mercure). Donald fait savoir qu'il a également un ordre pour eux : R.C.T.C.O.A.U.C.A.T.L.M., soit Retrouvez Ces Trente Chiens Ou Achetez Un Collier À Toute La Meute !

En coulissesModifier

Parutions françaisesModifier

En France, l'histoire est parue dans Le Journal de Mickey no518, dans le Mickey Poche no32, dans le Castors Juniors Magazine no3, dans le Picsou Magazine no426, dans Les Trésors de Picsou no13, dans La Dynastie Donald Duck no12 et dans l'album Les plus belles histoires des Castors Juniors - Tome 2.

Précédée par Le roi de la fourrière Suivie par
Le bateau pépite
Zio Paperone 135.jpg
Histoire longue de Carl Barks
Première parution : octobre 1961
Un Halloween bien tranquille
Hr-Un Halloween bien tranquille.gif

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard