FANDOM


Le perroquet qui comptait bandeau

Le perroquet qui comptait est une histoire en bandes dessinées de 22 pages de Carl Barks publiée pour la première fois en juillet 1950. Elle met en scène Donald Duck, Balthazar Picsou et Riri, Fifi et Loulou Duck, ainsi que le perroquet Polly. Elle se déroule à Donaldville, puis dans les tropiques, dans un pays non précisé dans l'histoire.

SynopsisModifier

Les neveux de Donald achètent pour quelques cents à un marin un perroquet qui compte les régimes de bananes. Donald le prend pour l'offrir à son oncle Picsou. Mais le perroquet retient aussi d'autres nombres, comme la combinaison du coffre-fort... Ce qui pourrait attirer des ennuis à Picsou !

Résumé completModifier

Danger Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

En coulissesModifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Selon certains spécialistes, les deux voleurs masqués de cette histoire sont des sortes de « prototypes » pour les Beagle Boys (les Rapetou) qui apparaissent en novembre 1951 dans La terreur des Rapetou. Le perroquet qui comptait marque aussi la première apparition du canon de Picsou.

Une scène similaire à celle de la page onze, où une vieille dame s'en prend à l'innocent Donald, avait déjà été utilisée par Barks dans Joe, de Singapour !, publié dans Walt Disney's Comics and Stories n°65 (février 1946).

Lors de la première réédition américaine de ce récit, dans Walt Disney's Comics Digest (1973), l'histoire a été remontée sur trois bandes par page, au lieu des quatre d'origine.

Publications françaisesModifier

Cette histoire a été publiée en France dans:

Galerie d'imagesModifier

Précédée par Le perroquet qui comptait Suivie par
Cueillette de sauvages

O Pato Donald n°1558
Histoire de Carl Barks

1re parution : juillet 1950
Le temps des vacances

Cbldd18