FANDOM


Le champion des Castors Juniors est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée et dessinée par Carl Barks, publiée pour la première fois en mars 1964 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, les Castors Juniors et Boldan True. Elle se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Alors que les Castors Juniors de Donaldville sont à égalité après les nombreuses épreuves qui les ont opposés à leurs homologues de Zoieville, il est décidé pour les départager que leurs entraîneurs devront se battre lors d'un match de boxe, mais le seul disponible pour Donaldville est Donald...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Les Castors de Donaldville et de Zoieville s'affrontent lors d'un grand concours d'épreuves physiques, et sont arrivés à une parfaite égalité: Donaldville a gagné le concours de lancer d'enclumes et Zoieville celui des pompes sur une main; Donaldville à gagné les pompes sur un doigt et Zoieville la mastication d'acier. N'ayant plus d'épreuves, le commandant suprême a décrété que leurs instructeurs boxeraient l'un contre l'autre le soir même, au stade des héros. Problème, l'entraîneur de Donaldville est malade, et le seul remplaçant disponible est Donald. Seulement, celui-ci, une fois où il avait boxé contre son ombre, avait perdu: il a percuté son menton d'un crochet du droit.

Alors que l'entraîneur de Zoieville s'entraîne déjà, les Castors trouvent Donald affalé sur un comptoir, abruti par un juke-box et ramolli par des litres de Sodapop. Ils lui annoncent la nouvelle et Donald, dans un élan d'entrain, se met à sautiller sur place. Un de ses neveux tente d'évaluer la quantité de soda qu'il a avalé en appuyant sur son ventre, mais menace de le faire exploser: du soda lui sort par les oreilles! Donald est si motivé qu'il envoie dans le vide un crochet du droit... Qui lui arrive sur le menton!

Les Castors tentent de le déplacer au gymnase pour le déshydrater et le reconstruire avant le soir. Sur le chemin, une dame est paniquée: sa fille est tombée dans la fosse aux ours du zoo. Donald, vaillant, s'élance et se cogne contre une toile d'araignée. Le champion de Zoieville, Boldan, arrive alors en détruisant un mur, et jette un ours au loin, pourtant quatre fois plus gros que lui. L'ours est cependant petit par rapport à la fille, que seule une grue pourra soulever... Ou plutôt trois grues. C'est sans compter sur la force de Boldan, qui la soulève d'un doigt et saute hors de l'enclos...

Donald est aux prises avec une barre d'haltères, et alors qu'il se plaint de la soif et du besoin de Sodapop, ses neveux lui donnent une corde à sauter qu'il a du mal à soulever, en lui expliquant qu'il ne boira rien jusqu'au combat. Donald s'emmêle dans la corde et redemande du Sodapop.

L'entraîneur de Zoieville, lui, fait de la corde à sauter à l'aide d'une chaîne pour l'ancre d'un cuirassé. Après deux heures de saut, il n'est même pas essoufflé. Il déracine alors un arbre pour en manger les racines, sa seule nourriture avec du lait de yack sauvage du Tibet. Il souligne, motivant ainsi ses Castors, que son adversaire ne boit rien d'autre qu'une boisson gazeuse et lit des B.D. jusqu'à 10h du soir. Plein d'entrain, un des Castors crie déjà qu'il va démolir Donald mais un autre le ramène à l'ordre: les Castors n'utilisent jamais le terme démolir.

L'attaque de Donald n'a aucune chance d'être améliorée, les Castors tentent alors d'améliorer sa défense. Ils l'attaquent à l'aide d'un oreiller et le mettent K.O. Il n'y a plus rien à espérer du soir même, excepté pour Donald: il pourra de nouveau boire du Sodapop!

Alors que sur le ring, Boldan exhibe ses muscles, Donald est transporté sur une civière afin d'économiser ses forces. Donald étant réellement à bout, les Castors acceptent de lui donner une bouteille de Sodapop avant le match. Boldan, lui, en recevra une de son lait favori. Cependant, un garde explique que les bouteilles en verre sont formellement interdites sur le ring et transvase leurs contenus dans des gobelets en papier. De peur d'avoir été retardés trop longtemps, ceux-ci récupèrent les gobelets en vitesse...

Les coups en-dessous de la ceinture son interdits. Pour augmenter leurs chances, les Castors de Donaldville ont attaché la ceinture de Donald au niveau de ses aisselles, l'affublant d'un pantalon ridiculement haut. Donald se jette alors sur son verre de Sodapop mais il est très étonné: ce qu'il a bu ressemble à de la boue blanche! Boldan, lui, boit une gorgée de boisson gazeuse après une vie entière de régime spartiate. Une attaque chimique n'a jamais été telle dans ses veines, et il tient à peine debout. Donald, lui, amorce lentement un de ses crochets du droit et met directement K.O. son adversaire, remportant la victoire. Bien qu'ils n'en soient pas fiers, la victoire n'est pas contestée et on retrouve au moins quatre Castors buvant avec lui un verre de Sodapop dans un bar.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire est parue pour la première fois en France dans Le Journal de Mickey n°1187 en mars 1975. Elle a ensuite été publiée dans Castors Juniors Magazine n°1, Picsou Magazine n°440, Les Trésors de Picsou n°13, La Dynastie Donald Duck n°14 et Mes plus belles histoires n°11.

Précédée par Le champion des Castors Juniors Suivie par
Question de flair !
Question de flair
Histoire de Carl Barks
1re parution : Mars 1964
Pêche au gros !
Pêche au gros

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.