FANDOM


La vie sauvage est une histoire en bande dessinée de dix planches, scénarisée et dessinée par Carl Barks. Livrée à l'éditeur le 10 octobre 1962, elle a été publiée pour la première fois en juillet 1963 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck et ses neveu Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se passe principalement au bord de la mer, près de Tillanook.

SynopsisModifier

Donald emmène Riri, Fifi et Loulou faire du camping en plein air, voulant leur montrer les beautés de la nature. Mais tout ne va pas se passer comme prévu...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald décide d'amener ses neveux à la campagne, pour leur montrer les beautés de la nature. Mais Riri, Fifi et Loulou s'ennuient et sont affamés. Donald leur donne alors des framboises, mais le cultivateur de ces fruits se déguise en ours pour leur faire peur et ainsi les éloigner. Dans la bousculade, Donald perd son portefeuille.

Au bout d'un moment, les triplés ont tellement faim que Donald se voit obligé de s'arrêter dans un barbecue organisé par le club du bord de mer pour pourvoir se restaurer. Malheureusement, ne trouvant pas son portefeuille, ils se font jeter dehors. La petite famille arrive alors à une plage, où Donald espère trouver quelques coquillages. Mais le gardien de la plage lui interdit de faire cela, puisqu'il ne détient pas de permis pour pouvoir faire cela. Après plusieurs accidents durant lesquels Donald pêche des coquillages et des poissons malgré lui, il trouve une huître que l'on peut pêcher sans permis. En l'ouvrant, il découvre qu'à l'intérieur se trouvent des dizaines de perles !

Ainsi, en ayant assez de la vie à la campagne, Donald et les enfants rentrent en ville, en profitant pour s'acheter une grosse quantité de nourriture. Comme quoi, rien de tel que le confort moderne...

En coulisses Modifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

De temps en temps, il arrivait que Barks, qui, en général, avait carte blanche pour réaliser ses histoires, reçoive un synopsis de la rédaction de la Western Printing, consciente de la masse de travail demandé à l'Homme des canards. Ainsi, cet épisode s'appuie sur un scénario de neuf pages d'un auteur resté anonyme, que Barks a allongé et retravaillé.

Le titre original de l'histoire, qui se passe le long de la côte septentrionale des États-Unis, est un jeu de mots entre « call of the wild » (l'appel du monde sauvage, expression traduite dans le roman éponyme de Jack London par « L'Appel de la forêt ») et le mot gall (« amertume, rancoeur »). On pourrait donc le traduire par « l'amertume du monde sauvage ». En effet, durant leur voyage dans la nature vierge, Donald et ses neveux, affamés, se trouvent aux prises avec un (faux) ours qui fait perdre son portefeuille à Donald, avec un garde-pêche apparemment peu zélé, ainsi qu'avec des crabes, des poulpes et des phoques. Malgré toutes ces avanies, la fin est résolument joyeuse, et nous permet de découvrir le lieu exact de villégiature de Donald et ses neveux. Dans la dernière case, on les voit en effet à table dans le Tillanook Burger Nook (soit à peu près « Coin aux hamburgers de Tillanook »). Or, Tillanook est une ville côtière de l'Oregon, l'État où Barks est né en 1901 et où il habitera à plusieurs reprises jusqu'en 1931, puis de nouveau dès 1983 à sa mort en 2000.

La partie droite de la couverture de Walt Disney's Comics and Stories n°274, dessinée par Tony Strobl, annonce l'histoire de Barks.

Publications françaises Modifier

Cette histoire a été publiée cinq fois en France : dans Le Journal de Mickey no621, dans le Mickey Poche no61, dans le Picsou magazine n° 414, dans l'album Les plus belles histoires de vacances, ainsi que dans La Dynastie Donald Duck no14.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.