FANDOM


La croisière ne s'amuse plus est une histoire en bande dessinée de dix pages réalisée par Carl Barks, publiée pour la première fois en juillet 1952 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck et ses neveux Riri, Fifi et Loulou Duck. Elle se déroule à Donaldville puis au lac Érié, près des chutes du Niagara.

SynopsisModifier

Donald compte passer des vacances tranquilles avec ses neveux, au lac Érié, un endroit où, selon lui, il ne peut rien arriver aux enfants : l'eau est peu profonde et ils y seront seuls.

En coulissesModifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Comme tous les ans se pose pour Donald et ses neveux le problème du départ en vacances. Malgré le fait que Riri, Fifi et Loulou ont fait plus d'une fois preuve d'une grande intelligence et d'une sacrée débrouillardise, Donald a surtout en tête leur capacité à se fourrer dans le pétrin... Ils partent en vacances sur une barge au milieu du lac Érié. Avec Buffalo, Lackawanna et les chutes du Niagara, le lac Érié est l'un des lieux géographiques réels du continent américain mentionnés dans cette aventure. Cela n'est pas une exception mais pas non plus une habitude pour Barks qui, à d'autres occasions, situe ses histoires dans des lieux imaginaires à noms fantaisistes. Ainsi, il ramènera le lac Érié sur le devant de la scène sous le nom de lake Eerie (eerie signifie « spectral, fantomatique ») dans l'histoire dont il a écrit le scénario en 1972 : Be Leery of Lake Eerie. Cette histoire connaîtra deux versions, l'une dessinée par Kay Wright en 1972, L'affaire du dragon poubellivore (Huey, Dewey and Louie Junior Woodchuks no17, en France Le Journal de Mickey no1191 de 1975), l'autre dessinée par Daan Jippes en 2003, Le Dragon du Lac de la Honte ! parue dans Picsou Magazine no455 en 2009.

À la fin de l'histoire, Donald remet à son voisin une dinde, enjeu du pari qu'il vient de perdre. Mais pas dans la première traduction allemande, qui date de 1953, où la dinde est remplacée par un plateau de fruits, car la traductrice s'est avisée que faire manger de la dinde à un canard se rapprochait un peu trop d'un acte de cannibalisme !

Le second nom français de ce récit, La croisière ne s'amuse pas, fait bien sûr référence à la célèbre série télévisée The Love Boat (connue sous le titre de La croisière s'amuse en France), originellement diffusée de 1977 à 1987.

Publications françaisesModifier

Cette histoire a été publiée quatre fois en France, à savoir dans :

Précédée par La croisière ne s'amuse plus Suivie par
Les « rouleurs » sont sympas !

Les rouleurs sont sympas
Histoire courte de Carl Barks

Première parution : juillet 1952
Le casque d'or

GCA13

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.