FANDOM



La Ville aux toits d'or est une histoire en bande dessinée de vingt-six planches scénarisée et dessinée par Carl Barks, écrite le 23 mai 1957 et publiée pour la première fois en décembre de la même année aux États-Unis. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck. Elle se déroule principalement à Donaldville et dans la cité d'Ankor Bat, au Cambodge.

Synopsis Modifier

Donald a provoqué son oncle en affirmant qu'il serait incapable de refaire fortune aujourd'hui, alors Picsou lui propose un concours et ils partent à la recherche d'un emploi qui les mène en Indochine.

Résumé completModifier

Danger Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

En coulissesModifier

Cette partie contient du texte paru dans le Picsou Magazine no350, dans la rubrique « L'angle du spécialiste » (© Disney Hachette Presse)

«  Cette histoire a été écrite vers la fin des années cinquante, quand les enregistreurs à bande devenaient une vraie manie et que les bongos, le calypso et Elvis Presley étaient tous très à la mode. La comédie musicale « Le Roi et moi » tournait encore à travers tout le pays, alors qu’un grondement menaçant arrivait d’Indochine, où les anciens royaumes et cultures d’un peuple magnifique étaient sur le point d’être écrasés par les temps modernes…

J’ai trouvé une connexion entre tous ces bruits, ces modes et ces contaminations culturelles, et j’ai décidé que si je devais réaliser une histoire se passant dans « l’ancienne » Indochine, il vaudrait mieux que je l’écrive très vite. Les bongos, le calypso et les enregistreurs à bande seraient mes instruments pour monter que la modernisation n’est pas forcément douloureuse, au moins pour les jeunes. Je n’ai jamais vu « Le Roi et moi », sur scène ou à l’écran, mais j’ai lu assez de magazines traitant du sujet pour réaliser que le thème et la région provoquaient une grande fascination chez tout le monde. Je savais que je ne pouvais pas me tromper si je dessinais mon roi un peu comme Yul Brynner.

La compétition des techniques de ventre entre Donald et Picsou était une astuce pour qu’ils se rendent en Indochine. J’avais déjà utilisé la même astuce pour envoyer Donald au fond des bois de la Colombie britannique, en 1950 dans Au pays des totems. Il y a un nombre limité d’astuces utilisables, et parfois, comme pour les bandes enregistrables, elles ont besoin d’être effacées pour être réutilisables.
 »

— Carl Barks

Pour mieux comprendre ce petit texte du grand Carl, quelques explications...

  • L’Indochine allait bientôt devenir le Viêt Nam et connaître une guerre effroyable. Aujourd’hui encore, les droits de nombreuses ethnies présentes dans le pays ont du mal à être reconnus par le pouvoir en place.
  • Le calypso est une musique venue de Jamaïque et, par extension, une danse exotique très à la mode alors. L’acteur Robert Mitchum a enregistré un excellent album de cette musique.
  • «Le Roi et moi » a été une comédie musicale (à l’époque on appelait ça une opérette…), un film et une série télé au succès énorme ! Une nouvelle version cinéma est sortie en 1999, avec Jodie Foster et Chow Yun Fat !
  • Yul Brynner, l’acteur chauve le plus célèbre de tous les temps, serait né en Russie en 1915, aurait été élevé par des Tziganes, serait devenu trapéziste avant de débarquer aux États-Unis en 1941. En 1951, il connaît un immense succès avec « Le Roi et moi » et devient une star internationale avec son rôle de chef des « Sept mercenaires » !

Publications françaisesModifier

En France, l'histoire est parue dans Le Journal de Mickey no425, dans les Picsou Magazines no234 et no350, dans La Dynastie Donald Duck no8 et dans Les Trésors de Picsou no24.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.