FANDOM


Killmotor

La colline Killmotor surplombée par le coffre de Balthazar Picsou.

La colline Killmotor est une colline de l'univers de Donald Duck.

Historique Modifier

Il s'agit de la colline sur laquelle est perché le coffre de Balthazar Picsou. Le milliardaire achète la colline (et quelques terres avoisinantes) à Jules Écoutum en décembre 1899 juste après être devenu millionnaire , car Jules, qui était prospecteur, n'avait pas assez d'argent . Le nom de la colline à l'origine « Killmule » (littéralement : tue mulet) vient du mulet et fut ensuite renommée « Killmotor » avec l'apparition de l'automobile.

Avant d'être surélevée par le coffre-fort de Picsou, la colline était le Quartier Général des Castors Juniors situé à l'intérieur de Fort Donaldville. Cette colline a aussi des galeries souterraines menant à une pièce où il y a les copies des livres de la bibliothèque d'Alexandrie [1] mais, selon les versions, cette galerie mène en dehors de Donaldville[2]. Sa taille pourrait avoisiner les cent soixante mètres avec le coffre dessus.

La colline Killmotor ne fait pas officiellement partie des États-Unis d'Amérique.[3]

En coulisses Modifier

Cette colline est apparue pour la première fois dans l'histoire Un coffre trop fort ! de Carl Barks, datée de décembre 1951.

Inspiration réelleModifier

Pour créer la colline Killmotor, l'Homme des Canards puise son inspiration dans l'histoire de la ville où il réside depuis des années, Hemet en Californie. Comme Donaldville, Hemet s'était vu conférer lustre et élan par un richissime entrepreneur, le financier William E. Whitney, né au XIXe siècle comme Picsou, et qui comme lui portait une paire de lorgnons. Whitney avait fait construire le barrage du lac Hemet, une réserve d'eau à la disposition de la communauté, dont l'imposant château d'eau était situé au sommet de la colline Park Hill. C'est en s'inspirant de cet édifice que Barks crée le coffre-fort de Picsou, réflexion sur la fragilité de ce bâtiment, dont le contenu aurait pu déborder, inondant les maisons voisines et la vallée de San Jacinto.

Origine du nomModifier

Dans L'Envahisseur de Fort Donaldvillele célèbre dessinateur américain Keno Don Rosa a imaginé une            « étymologie comique » à la Colline Killmotor (dont le nom signifie en anglais « tue-moteur »: selon lui, jusqu'en 1902, la colline était nommée Killmule (« tue-mulet ») en raison de ses pentes abruptes, qui fatiguaient les montures quand il fallait les gravir. Lorsque Balthazar Picsou arriva à Donaldville cette année-là, juché sur une des premières automobiles (qui eut les mêmes difficultés à gravir la colline), le fermier Joseph Duck (futur grand-père de Donald Duck) décida qu'« il faudrait renommer la colline "Killmotor" » car « l'ère de l'automobile arrivait».

En réalité, il est plus probable que Carl Barks ait nommé la colline « tue-moteur » en raison des nombreux pièges mécaniques dont Picsou l'a truffée. La colline Killmotor serait alors « la colline qui tue à l'aide de moteurs » ou « la colline motorisée tueuse », et non « la colline tueuse de moteurs » ou « qui tue les moteurs ». 

Notes et références Modifier

  1. Les Gardiens de la Bibliothèque perdue, de Don Rosa.
  2. Histoire de Carl Barks.
  3. Sa Majesté Picsou 1er, de Don Rosa.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.