FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jenny (homonymie).

Nonna Jenny, dite « Jenny delle traversate », était une cane anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Nonna Jenny est la grand-mère de Balthazar Picsou. Lorsque les parents de son petit-fils décèdent, laissant leur petit garçon orphelin, une cigogne dépose le nourrisson à sa grand-mère.

Pour vivre, la vieillarde monte une quantité impressionnante de mauvais coups, gagnant ainsi sa vie malhonnêtement. Par exemple, elle n'hésite pas à enfiler des lunettes noires d'aveugle et à brandir une pancarte en pleine rue pour faire la manche, alors qu'elle y voie en fait très bien !

L’aïeule de Picsou profite également de son statut de vieille dame pour demander à des personnes de l'aider à traverser la rue. Mais elle ne choisit pas ses proies au hasard, puisqu'elle veut en fait attirer des personnes d'un milieu aisé dans ses filets ; en effet, Jenny tire profit de son apparence de petite vieille dame inoffensive pour gagner la confiance de la personne, puis pour lui vider ses poches sans qu'elle ne le remarque...

Possédant un aplomb déconcertant, la grand-mère de Balthazar ne se gêne pas non plus pour traire des vaches de fermes dont le propriétaire s'est absenté, puis de s'enfuir à toute vitesse, une fois qu'elle ait récolté jusqu'à la dernière goûte de lait...

Finalement, au fil des années, les combinaisons malhonnêtes se succèdent, et Nonna Jenny réussit à mettre de côté une belle petite fortune. Cependant, Balthazar et elle décident de continuer leur petit manège, voyant le gros potentiel économique qu'ont leurs petites arnaques.

Ils continuent à faire attention à avoir une apparence des plus misérables, cela poussant les gens, compatissants, à leur donner encore de l'argent. On découvre en même temps un certain sens du commerce à Nonna Jenny, puisqu'elle se met à vendre des sortes de lampion aux passants, qui sont composés de vieux bocaux de confiture, ainsi que d'une luciole produisant de la luminosité, qui se trouve à l'intérieur des contenants.

Après le décès de Jenny, le jeune Balthazar décide de partir à la découverte du monde, avec l'héritage que lui a laissé celle qui a toujours été comme sa mère adoptive.

En coulissesModifier

Nonna Jenny apparaît dans le roman italien écrit par Guido Martina et illustré par Giovan Battista Carpi, I pensieri di Paperone, paru en 1973.

ContradictionsModifier

Vingt ans après, La Jeunesse de Picsou, la série de Don Rosa, paraît ; elle présente une enfance et jeunesse du milliardaire totalement inconciliable avec l'œuvre de Martina et Carpi. En effet, chez l'Américain, contrairement aux Italiens, les parents de Picsou ne sont pas décédés, et ce sont bien eux qui élèvent leur fils ; de plus, chez le premier, on entend très peu parler des grands-parents du petit Balthazar, qui sont d'ailleurs très probablement décédés, la moyenne d'âge de décès étant assez basse au XIX-XXe siècle.

Il y a moins de contradictions entre la présence de Jenny et Storia e gloria della Dinastia dei Paperi, saga créée en 1970 par les mêmes Martina et Carpi, avec la collaboration de Romano Scarpa. Dans cette série, les parents de Picsou, Paperon-Papà et Oretta Paporetta, sont connus, mais on ne sait pas vraiment ce qu'ils deviennent après la toute petite enfance du futur milliardaire.

Voir aussiModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.