FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean (homonymie).

Tick, Trick und Track Le saviez-vous ? « Jean Bedor » est évidemment un jeu de mots avec l'expression « jambes d'or ». Que peut-on souhaiter de mieux à un coureur professionnel ?
«  Peuh ! Tu n'es pas plus rapide que ce vieil homme qui court tout le temps !  »

— Riri, Fifi et Loulou, parlant de Jean Bedor à leur oncle Donald Duck.

Jean Bedor est un chien anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Jean Bedor fut, dans sa jeunesse, médaillé olympique à la course à pied, et son record resta longtemps invaincu. Des années plus tard, il vivait à Donaldville et passait pour un grand-père affable aux yeux de ses voisins.

Un jour, alors qu'il faisait son footing matinal, Jean Bedor croisa Donald Duck, qui paressait dans son jardin au lieu de tondre sa pelouse. Riri, Fifi et Loulou Duck, les trois neveux du canard, reprochèrent à leur oncle son manque d'athlétisme et le mirent au défi de battre à la course leur vieux voisin.

Donald perdit évidemment la course une première fois, mais il décida de remettre le couvert et défia Jean Bedor une fois de plus. Deux semaines plus tard, malgré un entraînement intensif, Donald fut de nouveau battu (de justesse) par Bedor, et le pauvre canard se fit piétiner par le passage du marathon des seniors de Donaldville.

En coulissesModifier

Jean Bedor est apparu dans Sprinter de longue haleine, une histoire de William Van Horn publiée pour la première fois en mars 1991.