FANDOM


Histoire piquante est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée et dessinée par William Van Horn. Elle met en scène Donald Duck et ses neveux et se déroule exclusivement dans leur domicile.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald se réveille au beau milieu de la nuit, ses hurlements provoquant également le réveil de ses neveux. Alors qu'ils vont le voir en croyant à un sempiternel cauchemar, Donald est en fait couvert de boutons qui le démangent à n'en plus finir ! En rogne, celui-ci est certain qu'il s'agit d'une puce dans son lit... Ou plusieurs. Il le défait à la hâte et un des neveux trouve la pièce de 1939 qu'il cherchait partout. Alors que lesdits neveux essayent de le raisonner, Donald regarde sous le tapis et vide sa commode de tous ses vêtements afin de trouver la vermine qui l'a piquée...

Dans la journée, la maison est sans dessus-dessous. Donald n'a pourtant trouvé aucun insecte... L'évidence s'impose alors : une bestiole l'a piqué et est reparti, en volant, par la fenêtre ! Son plan est donc de laisser toutes les fenêtres fermées la nuit prochaine. Les neveux proposent ironiquement de scotcher le bas des portes...

Alors que les neveux se plaignent du manque d'air, Donald se met à hurler avant de se gratter frénétiquement : même ses pattes sont désormais couvertes de boutons !

Donald en a assez de fouiller la maison de fond en comble, et décide cette fois de rester éveillé toute la nuit pour prendre le cannibale la main dans le sac. Riri propose ironiquement de déménager face à l'attitude de son oncle, et son frère lui répond de ne pas le tenter...

Donald a un seul mot d'ordre : être constamment en alerte. Et pour cela, il faut être réveillé. Il prend donc sa guitare et entonne Il était un p'tit somnambule ; ses neveux sont d'accord pour carrément préférer l'entendre ronfler. L'aube approche, et malgré sa danse frénétique en chantant Et ron et ron petit potiron, le sommeil finit par avoir raison de lui. Quand ses neveux le trouvent dormant à moitié au sol, il a encore plus de boutons...

Histoire piquante

Première planche de l'histoire.

Donald, gonflé à bloc, déclare la mobilisation générale. Ses neveux tentent encore de le faire penser à une allergie plutôt qu'à une vermine, mais Donald répond qu'il n'a jamais été allergique à quoi que ce soit et utilise un pied-de-biche pour défoncer un des murs! Une bonne dizaine de souris s'en échappe alors. Les souris ne mangeant pas les hommes[1], Donald s'attaque à un autre mur... Après avoir ironiquement émis l'hypothèse que des alligators y vivent peut-être, un des neveux l'arrête: Donald démolit tout de même tous les murs ! Celui-ci, à leur grand soulagement, change d'objectif... Pour s'attaquer au plafond ! Un nid de frelon s'y trouve. Mais ça ne peut être eux qui l'ont piqué, et après les avoir chassé (les neveux préférant les bestioles de Donald qu'au moins, on ne voit pas), Donald à encore quelque chose à défoncer... Le plancher ! Ses neveux lui font remarquer qu'aucun insecte sous le plancher n'aurait pu le piquer, mais ce dernier prétexte qu'ils sont très sournois. Ironiquement, un des neveux acquiesce puis ils l'aident à casser la planche que Donald vient de détacher à coup de pied-de-biche. Des centaines de fourmis et des araignées en sortent. Donald réfléchit alors... Ils n'ont trouvé que des souris, des frelons, et fourmis et des araignées... C'est peu. Un neveu en doute...

Les jours suivants sont employés à réparer et nettoyer la maison, et Donald a enfin consulté un docteur[2]. Après six jours de tests pour les allergies, la conclusion s'impose : Donald a les bras chargés de remèdes, et, toujours de son air bougon, est sûr qu'après cela, il sera allergique aux médicaments. En définitive, il était allergique... aux plumes !

En coulissesModifier

Plusieurs informations sont apportées dans cette histoire : outre le simple fait que les neveux dorment tous trois dans le même lit extra-large (alors que d'autres histoires leur attribuent un lit chacun, parfois même avec leur nom écrit dessus), Donald dit très clairement avoir eu la rougeole à cinq ans ou qu'il a souffert (passé à employé après l'histoire) d'une allergie aux plumes, avec les conséquences qu'on connaît. [3]

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une seule fois en France, dans Le Journal de Mickey no2826 du 16 août 2006.

Notes et référencesModifier

  1. Un des neveux dit Des souris mangeuses d'hommes vivent chez nous !
  2. Rien n'indique si les deux événements ont lieu en même temps ou si l'entretient de la maison se fait avant la visite chez le médecin.
  3. Bien que (concernant la rougeole) l'on peut penser à un mensonge débité dans l'exaspération pour se donner raison...
Précédée par Histoire piquante Suivie par
Snow Job

Snow Job
Histoire longue de William Van Horn

1re parution : Mars 2006
Une minuscule aventure

Une minuscule aventure

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.