Fandom

Picsou Wiki

Fergus McPicsou

6 699pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires3 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Bandeau Fergus McPicsou.jpg

Fergus McPicsou (Fergus McDuck en version originale) était un canard anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Fergus McPicsou.jpg

Fergus dans l'arbre généalogique des McPicsou par Don Rosa.

Fergus McPicsou est né en 1835 à Glasgow en Écosse et est mort en 1902 au château du clan McPicsou. Il était le fils de Willie McPicsou, mineur de fond, et de Molly Mallard. Fergus était meunier de profession. Il se maria avec Edith O'Drake avec laquelle il eut trois enfants: Balthazar, Matilda et Hortense Picsou.

Selon certaines hypothèses, il serait aussi le père de Papirone De' Paperoni, frère jumeau de Balthazar, et de Gédéon Picsou. En tout cas, ces deux frères attribués à Picsou par d'autres auteurs sont ignorés par Don Rosa, qui, en créant Fergus, lui a donné seulement trois enfants : Balthazar, Matilda et Hortense Picsou.

D'après Don Rosa dans sa biographie de Picsou, ce fut Fergus qui lança Balthazar sur le chemin de la fortune par le travail: après lui avoir offert un nécessaire de cirage de chaussures, il lui trouva son premier client qui donnera au jeune Picsou son premier sou, une pièce des États-Unis. Grâce à son fils, il put se réinstaller dans le château du clan McPicsou, où mourut Édith, puis lui en 1902.

Fergus par Barks.jpg

Fergus dans l'arbre généalogique de Carl Barks.

Des dessinateurs lui ont prêté une autre liaison, avec une deuxième sœur sans nom d'Edith O'Drake dont était issu Léon Sanzun, ainsi qu'une autre avec une femme non identifiée dont serait issu, selon certains auteurs, Gédéon Picsou (une hypothèse cependant très contestée).

En coulissesModifier

Fergus McPicsou est apparu pour la première fois en 1990 dans un arbre généalogique, créé par Carl Barks. À cette époque, il n'est qu'un nom, et permet essentiellement d'expliquer le lien qui unit Gontran Bonheur à Balthazar Picsou. Destiné à être oublié, il sera heureusement récupéré par Don Rosa dans les années 1990 qui l'utilisera comme personnage récurrent et important de La Jeunesse de Picsou.

Chez Barks et chez GroteModifier

Mère Edith O'Drake.jpg

Fergus (en haut à droite) dans Der Stammbaum der Ducks.

En 1999, dans son arbre généalogique allemand appelé Der Stammbaum der Ducks, Johannes A. Grote insère un père anonyme de Balthazar Picsou. Pour l'occasion, comme l'arbre n'utilise que les personnages créés par Carl Barks, Grote utilise pour le dessin du père un dessin trouvé dans un arrière-plan de Barks. Pour éviter que les lecteurs ne le reconnaissent pas, Grote a choisi un personnage d'arrière-plan ressemblant beaucoup au Fergus de Rosa, si l'on excepte qu'il n'a pas de lorgnons.

Dans La Bande à PicsouModifier

Mcpapa.jpg

McPapa dans Il était une fois un sou.

Dans le soixante-deuxième épisode de La Bande à Picsou, intitulé Il était une fois un sou, Picsou mentionne son père, affirmant qu'il était joueur de cornemuse et qu'il souhaitait voir son fils travailler « plus intelligemment mais pas plus durement ». Le personnage du père, appelé en version originale McPapa ressemble beaucoup à Fergus McPicsou, mais possède une biographie assez différente.

Le personnage chez Don RosaModifier

Grâce à La Jeunesse de Picsou, le personnage de Fergus permet d'expliquer quelques éléments du caractère de Balthazar Picsou : le goût du travail, l'amour de l'argent gagné par soi-même.

Captureqn.jpg

Fergus mort.

Sa mort dans Le Milliardaire des landes perdues est certainement la première mort d'un personnage important « montrée » dans une bande dessinée de l'univers de Donald Duck, habituellement, ce sont les conditions pour obtenir l'héritage de lointains oncles ou tantes qui sert de moteur à une histoire. Des révélations sur les secrets de Fergus et l'amour qu'il portait à son fils sont données par Rosa dans Une lettre de la maison. Fergus apparaît également, bien évidemment, dans le célèbre arbre généalogique établi par Rosa, La Famille Picsou.

Un autre père pour PicsouModifier

Genitoridipaperone.jpg

Les parents de Picsou crées par Guido Martina en 1970.

L'histoire Zio Paperone e l'oro del Klondike tirée d'une série italienne datant 1970 scénarisée par Guido Martina, donne à Picsou un autre père, Paperon-Papà de' Paperoni (ce nom pourrait se traduire en français par « Balthazar-papa Picsou »), plus de vingt ans avant la définition de Fergus due à Don Rosa. Paperon-Papà aurait vécu au Klondike, pour s'y marier avec la cane Oretta Paporetta et avoir Balthazar Picsou avec elle. On explicite aussi la date de la naissance de Picsou, en 1897, ce que donnerait au canard un âge plausible pour les lecteurs des années 1970. Dans l'histoire on ne fait pas mention à d'autres enfants pour le couple, bien que théoriquement Balthazar ne pourrait pas être fils unique s'il est devenu oncle plus tard. Paperon-Papà était également l'adversaire du père de Flairsou, Pykerdock, et le fils de Balthazar Gaëtan Picsou.
KnipselII.jpg

Les parents de Picsou avec Picsou bébé et Grand-mère Donald dans Uit het Plakboek van Oom Dagobert.

Comme pour tous les personnages de création italienne, Don Rosa a totalement ignoré l'existence des deux parents de Balthazar crées par Guido Martina et pour sa composition de La Jeunesse de Picsou, en a inventé de nouveaux très différents: Edith O'Drake et Fergus McPicsou.

Un autre version des parents de Picsou est montrée dans l'illustration hollandaise Uit het Plakboek van Oom Dagobert (Dans l'album de Picsou).

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard