FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Federico (homonymie).

Federico Pedrocchi (1907 — 1945) est un dessinateur italien de bande dessinée.

HistoriqueModifier

Né d'immigrants italiens à Buenos Aires, Argentine, Pedrocchi retourna en Italie avec ses parents en 1912. En 1929, Federico travaillait comme publicitaire pour un fabricant de robinets ; en 1930, il se lança dans une carrière d'écrivain de textes fantastiques pour de multiples journaux italiens. Les premières bandes dessinées de Pedrocchi remontent à 1935, quand il rejoint les Edizione Mondadori. Son premier gros succès fut une série de science-fiction : Saturno contro la Terra (Saturne contre la Terre, 1936) — qui trouva le succès dans les magazines Disney de Mondadori I Tre Porcellini (Les Trois Petits Cochons) et Topolino, même l'histoire n'avait aucun lien avec l'univers Disney. 

Federico pedrocchi.jpg
A la fin de l'année 1937, Pedrocchi devint un directeur artistique interne à Mondadori — et saisit sa chance ! Depuis longtemps un admirateur de Floyd Gottfredson, Pedrocchi lança Paperino e altre avventure (Donald Duck et autres aventures), un magazine hebdomadaire, dans lequel il publia en série ses propres histoires Disney, dans le style de Gottfredson, avec une différence majeure : jamais Gottfredson n'avait fait de Donald Duck son personnage central. 

Paolino Paperino e il mistero di Marte, la première série de Pedrocchi, est souvent considérée comme la première histoire d'aventures de Donald Duck, toutefois ce ne fut pas la première grande aventure mettant en scène le canard ; cette distinction est attribuée à Donald and Donna (Donald et Donna) une série parue plus tôt en 1937 dans Mickey Mouse Weekly. Mais à part l'inclusion de Latrique, l'écrivain et artiste William A. Ward prit peu d'inspiration sur les bandes dessinées américaines. Son histoire présente un Donald très antipathique et un ton très décousu. 

Pedrocchi misteriomarte.jpg

Planche réalisée par Pedrocchi pour Paolino Paperino e il mistero di Marte.

En contraste, l'histoire de Pedrocchi adopte de multiples éléments de l'œuvre de Gottfredson. Comme Mickey dans Mickey Jokey (1933) un Donald naïf est piégé et contraint à aider de mauvaises personnes. Comme dans Mickey et l'île volante (1937) de Gottfredson, le méchant est en quête d'un secret scientifique ce qui mène finalement à sa destruction. Et comme dans Mickey et le trésor, un matelot perdu depuis longtemps est retrouvé en train de gouverner un monde perdu. Ici c'est le capitaine de sous-marin créé par Gottfredson, Laurent Outang, dans Mickey et les pirates, qui fait de Paolino Paperino e il mistero di Marte un préquel à l'histoire de Gottfredson. Le style graphique des terribles martiens appelés Pondos rappelle fortement celui des singes-marins de Gottfredson. 

Démarrer une discussion Discussions à propos de « Federico Pedrocchi »

  • Titres français des histoires de Gottfredson...

    4 messages
    • Nono007 a écrit :Bonne idée, à mettre en application tout de suite à mon avis. Pour l'histoire avec Mars, je te conseille le ti...
    • En effet, je pense aussi qu'on devrait se rapprocher le plus possible des titres originaux. C'est vraiment dommage que certai...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard