FANDOM


Fantomiald à la rescousse ! est une histoire en bande dessinée de cinquante-neuf planches scénarisée par Guido Martina, dessinée par Romano Scarpa et encrée par Giorgio Cavazzano. Elle a été publiée pour la première fois le 22 février 1970 dans Topolino n°743, en Italie. Elle met en scène Donald Duck (alias Fantomiald), Daisy Duck, Géo Trouvetou, Gontran Bonheur, Balthazar Picsou et Riri, Fifi et Loulou Duck. Elle se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Donald se rend chez Géo pour chercher de nouveaux gadgets qui lui seront utiles pour sa double identité : Fantomiald. C'est alors qu'il apprend qu'un bal a lieu au théâtre Picsou et que Daisy et Gontran vont y participer déguisés en Dolly Paprika et en Fantomias. Jaloux, Donald va prendre la place de Gontran et, comme il est déguisé en Fantomias, Daisy ne saura pas que c'est lui...

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Au début de l'histoire, Donald, qui est bien évidemment Fantomiald, vint voir Géo Trouvetou afin de lui demander si sa voiture était prête : en effet, l'inventeur avait modifié la 313 de Donald en lui ajoutant de nombreux gadgets, comme un puissant accélérateur ou un coussin d'air pour que la voiture roule sans toucher le sol. Aussi, Géo a construit un repaire souterrain sous la maison de Donald pour que celui-ci se protège de ses « ennemis ». Enfin, il lui conçut des Careffs, des caramels effaceurs de mémoire, qu'il utilisa pour lui-même à la fin de cet entretien. Peu après, Picsou arriva chez Donald afin de lui demander de dépoussiérer son théâtre de fond en comble : mais Donald se cacha dans son repaire secret, si bien que son oncle décida de l'attendre. Mais le canard était rusé, et fit croire à Picsou que les Rapetou ont dévalisé son coffre, et, ainsi, le vieux canard se précipita dans son coffre pour voir les dégâts !

Après cet incident, Donald décida de retourner à la villa Rose afin de voir si Fantomius n'aurait pas laissé derrière lui quelques gadgets qui pourraient lui être utiles. Mais, en arrivant, il vit... le fantôme de Fantomius ! Ou... plutôt Gontran déguisé en Fantomius, et Daisy déguisée en Dolly Paprika : en effet, les deux préparaient un bal maqué, où Donald était invité, dans le théâtre de Picsou. Gontran se moqua de la surprise de Donald quand celui-ci crut que c'était le fantôme de Fantomius, et l'humilia devant Daisy, ce qui énerva le pauvre Donald : le soir venu, il mit donc un Careff dans le verre de Gontran, afin que celui-ci ne se rappelle plus du bal. Après, Donald fit croire à ses neveux qu'il refusait d'aller au bal, trop ennuyeux selon lui, et qu'il préférait aller se coucher : en vérité, il mit le costume de Fantomius, alla au bal masqué et se fit passer pour Gontran. Il dansa ainsi avec Daisy, sans que celle-ci ne sache qui était réellement derrière ce costume, puis, pendant le bal, il alla dans le bureau de Picsou, aspergea le milliardaire, qui dormait, de « somni-dur », pour que rien ne puisse le réveiller, et prit deux mille dollars de ses mains.

Mais une pièce de un cent tomba par terre, ce qui réveilla - bien évidemment - le milliardaire, qui se mit à poursuivre Donald, qu'il pensait être Gontran. Ne réussissant pas à le rattraper, le lendemain matin, Picsou alla chez Gontran, et lui demanda si il avait volé l'argent. Il répondit que c'était faux, et que c'était un complot monté contre lui, et qu'on l'avait piégé pour qu'il n'aille pas au bal. Gontran accusa Donald, qui serai, selon lui, derrière tout ça : Picsou alla donc voir son neveu, pour vérifier la théorie de Gontran. Donald lui répondit que ce n'était pas lui, mais que c'était peut-être vraiment Fantomius ! Ils allèrent donc à la villa Rosa, où Donald fit une mise en scène pour faire croire que le fantôme de Fantomius lui rendait l'argent volé : ainsi, il retrouva l'amour de Daisy, en montrant du « courage » face au fantôme, et Picsou retrouva ses chers deux mille dollars.

En coulissesModifier

Cette histoire est la deuxième histoire de Fantomiald, succédant ainsi à Fantomiald, le vengeur diabolique, parue un an plus tôt en Italie. Le personnage de Fantomiald se précise plus dans cette histoire : on peut voir ainsi apparaître la 313 améliorée de Donald, équipée de nombreux gadgets, le repaire secret sous la maison de Donald ou les "Careffs", ces fameux caramels effaçant la mémoire. Ces éléments apparaîtront de nouveau dans de nombreuses autres histoires de Fantomiald.

Publications françaisesModifier

L'histoire fut publiée pour la première fois en France dans Mickey Parade n°1166, une compilation de quatre histoires de Fantomiald, marquant ainsi l'apparition du personnage en France. Elle fut publiée sous le titre Fantomiald contre Fantomias, titre qui fut réutilisé lors de la seconde publication de l'histoire en France, dans Le Journal de Mickey Mystère n°2, le 27 octobre 1993. Enfin, l'histoire fut publiée une dernière fois en France dans Les chroniques de Fantomiald n°1, le titre original italien ayant été rétabli, bien sûr traduit en français : Fantomiald à la rescousse !

Galerie d'imagesModifier

Précédée par Fantomiald à la rescousse ! Suivie par
Un donald à poigne

Lustiges Taschenbuch (Neuauflagen mit neuen Titeln und Titelbildern ab 1997) n°101.jpeg
Histoire de Romano Scarpa

1re parution : 22 février 1970
Donald veut le grand prix de la bonté !

Walt Disney's månedshefte n°1975-05.jpeg

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard