FANDOM


Tick, Trick und Track Le saviez-vous ? Floyd Gottfredson s'est inspiré de l'aspect physique de Walt Disney pour créer celui du Fantôme noir.

Le Fantôme noir (Phantom Blot[2] en version originale) est un personnage de l'univers de Mickey Mouse et de celui de Donald Duck

HistoriqueModifier

Criminel presque insaisissable portant un suaire noir le faisant ressembler à un fantôme, c'est l'un des pires ennemis de Mickey Mouse. Il laisse derrière lui des messages qu'il signe d'une tache d'encre noire, prouvant qu'il est bien l'auteur des crimes.

Le Fantôme noir est tout d'abord appelé Tâche fantôme en France. Après Gottfredson, il est utilisé régulièrement par les dessinateurs d'histoires italiennes et françaises, dans lesquelles il n'hésite pas à s'acoquiner ponctuellement avec d'autres criminels comme Pat Hibulaire, Oscar Rapace ou Tom Pouce et Mâchefer. Le Fantôme noir est également très intelligent, rusé et il prépare avec minutie ses méfaits qu'il ne conçoit que grandioses.

OriginesModifier

Images-r34

Le Fantôme noir dessiné par Claude Marin.

Lors de sa première apparition le 22 mai 1939[3], le Fantôme noir était démasqué et on pouvait voir son visage, un visage canin au museau quasi-inexistant agrémenté de fines moustaches inspirées de Walt Disney lui-même et de petites oreilles pendantes. C'est dans cette même histoire que le commissaire Finot (Chief O'Hara en version originale) fait ses débuts.

L'apparence du Fantôme noir varie selon les pays et les dessinateurs : si, dans les histoires françaises, il n'enlève jamais sa cagoule et son suaire (allant même jusqu'à porter d'autres masques et vêtements par-dessus), il apparaît fréquemment sans masque dans les histoires italiennes, où il ne porte parfois même pas son costume.

Fantôme noir

Le visage de Walt Disney comparé à celui du Fantôme noir.

Il convient de noter une liberté prise par les traducteurs de Mickey Parade : dans les histoires italiennes où le Fantôme noir apparaît sans son suaire, l'équipe du journal français semble avoir décidé de le traiter comme un personnage différent. Ainsi à plusieurs reprises, le Fantôme noir se voit attribuer le nom d'Al Bandy (dans le premier Mickey Parade), de Jo Crisse ou même de Jo Larapine.

Gottfredson dépeint le personnage comme un criminel sadique dont la spécialité est d'emprisonner Mickey dans des machines infernales destinées à le tuer via des mécanismes complexes (ironiquement, le Fantôme noir avoue dans cette histoire ne pas avoir essayé de le tuer directement car il est de nature « sensible »). Cette caractéristique, sans doute jugée trop cruelle, n'a été que très occasionnellement reprise par les autres auteurs. Dans les histoires américaines et françaises, où il garde constamment son suaire, le Fantôme noir est volontiers présenté comme un bandit plutôt burlesque.

Autres versionsModifier

Certaines de ses apparitions animées (Disney's tous en boîte et Mickey Manianotamment) ont plus ou moins volontairement « oublié » qu'il était démasqué à la fin, et le présentent comme réellement une tâche d'encre (ce que signifie son nom anglais) douée de vie (et animée d'intentions criminelles).
Le vrai visage du fantôme noir

Le Fantôme noir tombant le masque.

En coulissesModifier

Le Fantôme noir a été créé en 1939 par Merrill De Maris, Bill Walsh et Floyd Gottfredson pour les studios Disney dans l'histoire Mickey contre le Fantôme noir.

Apparitions en bande dessinéeModifier

  • 1939 : Première apparition du Fantôme noir aux États-Unis. Le personnage n'y sera plus exploité jusqu'aux années 1960.
  • 1952 : Première apparition du Fantôme noir en France dans Les Belles Histoires de Walt Disney no48 puis dans Le Journal de Mickey no662.
  • 1955 : Le scénariste et dessinateur italien Romano Scarpa ressuscite le Fantôme noir (Macchia Nera en version italienne) pour une aventure de 76 pages, Mickey et le Double Secret du Fantôme noir (Topolino e il doppio segreto di Macchia Nera)[4]. Le personnage revient depuis régulièrement dans les histoires européennes.
  • 1964-1966 : Réapparition du Fantôme noir aux États-Unis, dessiné par Paul Murry dans Le Retour du Fantôme noir (The Return of the Phantom Blot)[5]. Un journal à son nom sera publié, mais seulement pour six numéros.
Blot

Le Fantôme noir dans sa voiture, doublant celle de Mickey Mouse.

En 2010, le Fantôme noir est l'un des personnages du jeu vidéo Epic Mickey. Avec l'aide d'Oswald le lapin chanceux, le Fantôme noir tache à l'encre noire le monde de Mickey, qui est ensuite chargé de lui faire retrouver sa couleur. Dans le jeu, le fantôme noir n'est pas un humain recouvert d'un suaire noir mais un véritable spectre, créé accidentellement par Mickey.

Dans l'univers de Donald DuckModifier

Fantôme noir La Bande à Picsou

Le Fantôme noir dans La Bande à Picsou.

Rares sont les apparitions du Fantôme noir dans les histoires de l'univers de Donald Duck; toutefois, dans les histoires de Murry du periode 1964-66 il parait agir dans un univers mélangé ou à coté de Mickey Mouse et Finot apparaissent Donald Duck, Balthazar Picsou (que le criminel cherche souvent de dérober) et les Rapetou (avec qui il s'allie quelque fois, tout en les méprisant comme criminels moins rusés que lui). Dans une histoire courte le Fantome noir cherche meme d'enlever le sac à main de Elvire Écoutum, qui de son coté sait bien se défendre.

Dans les années 1970 à 1980, on pouvait voir régulièrement le Fantôme Noir dans des aventures de Super Popop. Il est également apparu dans un épisode de La Bande à Picsou, où il enlève Balthazar Picsou et Flagada Jones[6].

Notes et référencesModifier

  1. L'aînée des filles du Fantôme noir est apparue dans l'histoire de Gen-Clo et de Jérôme Wicky, La fille du Fantôme noir (Code I.N.D.U.C.K.S. : F JM 06209), publiée pour la première fois le 12 avril 2006. Il a été indiqué par Wicky lui-même que les deux filles du malfaiteur étaient deux personnages différents.
  2. Le nom anglais du Fantôme noir se traduit en français par « la Tache Fantôme ».
  3. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : YM 039 Mickey contre le Fantôme noir (Outwits The Phantom Blot), parue pour la première fois en France en 1952 et dont le titre est parfois traduit par Attention au Fantôme noir !.
  4. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : I TL 116-AP
  5. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : W WDC 284-08P , publiée en France pour la première fois en 1965 sous le titre Le Mystère du Fantôme noir, puis en 1987 sous le titre La Vie cachée de Dingo avant d'acquérir son nom actuel en 2002.
  6. Tout le monde sur le pont, 63e épisode de La Bande à Picsou (série de 1987) diffusé pour la première fois le 30 décembre 1987.

Démarrer une discussion Discussions à propos de « Fantôme noir »

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.