FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dingo (homonymie).

Tick, Trick und Track Le saviez-vous ? Dans ses premières apparitions en France, Dingo s'est appelé Quenotte, Piloche, Achille Nigaudot et Goufy, et tout cela dans les années 1930, Dingoofy en 1980, avant d'acquérir son nom actuel !

Badge article du mois

«  C'est le meilleur personnage comique. Il l'a toujours été, et continue de l'être.  »

— Floyd Gottfredson à propos de Dingo.

Dingo (en anglais Goofy Goof ou simplement Goofy, littéralement « le gaffeur ») est un chien anthropomorphe de l'univers de Donald Duck et de Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

BiographieModifier

Les jeunes annéesModifier

Dingo enfant

Dingo quand il était enfant.[1]

D'une grande maladresse et pas toujours très vif d'esprit, Dingo est né à Loufoqueville, une ville assez éloignée du Calisota, et de Mickeyville. Néanmoins, il semble avoir déménagé assez tôt, puisqu'il partage beaucoup de souvenirs de jeunesse avec Donald Duck et Mickey Mouse. En effet, malgré ses lacunes et ses défauts, Dingo n'en est pas moins un des plus grands amis de Mickey et Donald depuis leur plus tendre enfance. Ainsi en est-il de ce fameux jour où le trio avait trouvé des planches, et où ils avaient souhaité en faire une cabane dans les arbres.[2]

Durant ces années, Dingo était également très proche de son père, qu'il considérait véritablement comme un ami. Ensemble, ils partaient régulièrement en vacances sur les routes de l'Amérique, pour aller camper ou pêcher. Des années plus tard, Dingo se souvenait de son père et de leurs voyages avec beaucoup d'émotion.[3]

Trois Mousquetaires inséparablesModifier

Chasseurs-de-fantômes

Dingo, Mickey et Donald chasseurs de fantômes.

Dingo, Mickey et Donald restèrent solidaires pendant plusieurs années, et ils pratiquèrent ensemble divers petits boulots. Ainsi Dingo fut-il été tour à tour colleur d'affiches, nettoyeur de pendules[4] ou encore chasseur de fantôme pour le compte de la société Ajax[5]. L'inséparable trio ne rechignait pas non plus à se divertir ensemble, lors de balades en montagne ou sur des patins à glace, ni à s'entraider — à l'occasion du déménagement de Mickey par exemple.

Même si Mickey s'était en quelque sorte imposé comme le « chef » de leur petite bande, Dingo ne semblait pas s'en formaliser le moins du monde, contrairement à Donald. Il semble que par la suite, que Dingo se soit installé à Mickeyville, où il resta plusieurs années durant avant de devenir père.

Élever seul un enfantModifier

Dingo&max

Dingo et son fils Maximilien.

À une époque indéterminée, Dingo se maria, puis endossa les lourdes responsabilités d'un père de famille. Il vécut un temps avec sa femme et son fils, le petit Maximilien dit « Max ». Mais la mère finit par disparaitre totalement de la circulation, sans qu'on sache s'il s'agit d'un divorce ou d'un décès. Toujours est-il que Dingo se retrouva seul pour élever son unique enfant.

Pendant un temps, père et fils vécurent sur les routes dans une caravane, mais comme cette situation ne pouvait durer, ils revinrent s'installer à Loufoqueville. Lorsqu'il emménagea, Dingo s'aperçut que sa nouvelle maison se situait juste à côté de celle de Pat Hibulaire. À cette époque, le gros chat noir s'était fortement assagi par rapport à la personnalité brutale et malfaisante qu'on lui avait toujours connu. En outre, il s'était marié et était lui aussi devenu père de deux enfants : Pat Hibulaire Junior dit « PJ », et Pistole Hibulaire.

Il ne fut pas simple pour Dingo de se réadapter à cette ville qu'il n'avait plus vu depuis des années. En dépit de tout bon sens, il semblait ne pas remarquer l'attitude exaspérée de son voisin Pat par rapport à son comportement loufoque et maladroit. Heureusement, il pouvait compter sur Peg, la propre femme de Pat, pour le défendre lorsqu'un conflit de voisinage surgissait.

Highway

Mickey et Donald sur le bord de la voie rapide.

Dingo était également un ami extrêmement fidèle, puisqu'à l'époque où son fils Max avait quatorze ans, il considérait toujours Donald Duck comme son meilleur ami. Cependant, lorsqu'il partit faire un tour d'Amérique avec Max, cet éternel distrait de Dingo ne remarqua pas ses deux vieux camarades souris et canard en train de faire de l’auto-stop au bord de la voie rapide.[6]

Dingo et le scepticismeModifier

Dingo avait beau être naïf et influençable, il faisait pourtant parfois preuve d'un implacable scepticisme. Par exemple, lorsqu'il rencontra Iga Biva pour la première fois, Dingo refusa de croire qu'il venait du futur, allant même jusqu'à nier son existence en dépit des évidences. Il était également persuadé que Hazel la sorcière n'était pas une sorcière mais « une gentille vieille folle ». Ainsi, il ne fut pas du tout effrayé lorsqu'il dut inspecter une maison hantée de fête foraine que la sorcière avait remplie de monstres, puisqu'il se croyait en face d'effets spéciaux et de déguisements.

En coulissesModifier

Article principal : Histoire de Dingo
Mou0079c

Dingo avec Mickey, dessinés par Carl Barks dans son histoire Le chapeau rouge.

Dingo a été créé en 1932 sous le nom de Dippy Dawg. Dans le court métrage Mickey au théâtre, réalisé par Wilfred Jackson, Mickey Mouse, Minnie Mouse, Horace Horsecollar et Clarabelle Cow se produisent en concert. Dans l'assistance se trouve un chien au comportement grossier et bruyant, qui irrite rapidement ses voisins et finit par se faire assommer. Dès cette époque apparaissent son rire caractéristique, inventé par le comédien Pinto Colvig, et son caractère à la fois stupide et débonnaire.

Par ailleurs, Dingo est un brave garçon aux ressources... inattendues, mais il n'a pas inventé le fil à couper le beurre. Ses deux grosses dents en avant et son physique dégingandé surprennent. Sa nature profonde, grave et gaie, malicieuse et effrontée, impétueuse et calme, comique et noble, candide et rusée, rend indulgents ceux qu'il croit aider et qu'il plonge bien souvent dans l'embarras avec la meilleure bonne volonté du monde...

FilmographieModifier

Article principal : Filmographie de Dingo

Notes et référencesModifier

  1. F JM 02227 Copain d'avant
  2. . l'histoire La vie tapageuse de Donald Duck, histoire de Vic Lockman et Tony Strobl publiée en 1960.
  3. Cf. le film Dingo et Max (sorti en 1995).
  4. Cf. le dessin animé Nettoyeurs de pendules (Clock Cleaners), sorti en 1937.
  5. Cf. le dessin animé Les Revenants solitaires ( Lonesome Ghosts), sorti en 1937.
  6. Cf. le film Dingo et Max (sorti en 1995), où Mickey Mouse et Donald Duck font même une très brève apparition.
Dingo
Biographie HistoriqueÉvolution du personnage Dingo palette
Relations Famille Max DingoIndiana DingSport-GoofyStanley DingoMémé DingoGrand-père DingoPappo Goofy
Amis Mickey MouseDonald DuckFinotMinnie Mouse
Partenaires Mme DingoClarabelle CowSylvia MarpoleLulubelle
Voisins Mickey MouseGénius
Ennemis Pat HibulaireGertrude HibulaireFantôme noir
Spécificités Identités secrètes Super Dingo
Sosies DingoSport-Goofy

Filmographie

Longs métrages Mickey, il était deux fois NoëlMickey, il était une fois Noël
Séries DingoDonald et Dingo
Courts métrages Papa, c'est un lionPapa Dingo
Histoires La Bataille des hérosMickey et Dingo vont au spectacleLe shérif de Nugget Gulch
Iconographie Images

Démarrer une discussion Discussions à propos de « Dingo »

  • Le nom de famille de Dingo

    34 messages
    • Oui et non SoupicDuck. Que son nom de famille soit Ding (son nom moins la dernière voyelle) serait une traduction littérale du nom de fami...
    • C'est vrai... Mais il y a quand même Indiana Ding;

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard