Fandom

Picsou Wiki

Des dindes et du sifflet !

6 699pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Des dindes et du sifflet ! est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée et dessinée par Carl Barks. Achevée le 25 juin 1953, elle a été publiée pour la première fois en mars 1954 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, ses neveux Riri, Fifi et Loulou Duck et Balthazar Picsou, ainsi qu'Hirsute Harry. Elle se déroule à Siffleville.

Synopsis Modifier

Donald est nommé chef de gare d'une ville située dans une région déserte et enneigée par son oncle Picsou. Cependant, l'express dépose dix mille bébés dindes dont Donald et ses neveux doivent s'occuper en attendant que leur propriétaire vienne les chercher...

En coulisses Modifier

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

Dans cette histoire, que Barks remet à son responsable éditorial le 25 juin 1953 (comme on peut le lire dans son agenda), Donald travaille comme chef de la minuscule gare de One Whistle (« Un coup de sifflet »), dont la population, comme le révèle un écriteau, est passée de zéro à quatre habitants (Donald et ses neveux, justement).

Mad2.jpg

Couverture du comic book Mickey and Donald no2 dessinée par Walt Kelly, où fut rééditée l'histoire en mai 1988

Le personnage qui se définit lui-même comme « the horrible train robber » (« l'affreux voleur de trains »), ou bien comme le voleur masqué Hairy Harry (« Harry le velu »), ressemble à un Rapetou, la barbe et les cheveux noirs en plus, mais il se révèle avoir une vraie tête d'abruti après que les dindes du titre français lui ont picoré toute l'abondante pilosité qui lui couvrait la face.

Parmi les histoires de Barks, c'est l'une de celles qui fut les moins rééditées aux États-Unis. Plus de trente-quatre ans s'écoulèrent entre sa première parution et sa première réédition en comic book. Ce fut dans le second numéro de Mickey and Donald, publié par les éditions Gladstone (voir ci-contre).

Publications françaisesModifier

Cette histoire a été publiée quatre fois en France, dans :

Précédée par Des dindes et du sifflet ! Suivie par
Débris collatéraux
WDC 558.jpg
Histoire longue de Carl Barks
1re parution : mars 1954
Les Mystères de l'Atlantide
Hr.Atlantide.gif

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard