FANDOM


TombePicsou
Le contenu de cet article est considéré par certains comme hors-canon. Ainsi, les événements qui y sont relatés ne se sont peut-être pas réellement produits.
Derstammbaumderducks

Le fameux arbre généalogique.

Der Stammbaum der Ducks est une représentation généalogique des familles Duck, Trouvetou, et pleins d'autres. Elle a été réalisée en novembre 1999 par Johannes A. Grote, en reprenant des illustrations de Carl Barks.

DescriptionModifier

Il s'agit d'une autre version de l'arbre généalogique de la famille Duck, qui introduit notamment le personnage du frère d'Abner Duck et fait d'Otto Duck le père de Daisy Duck et de Daisy Duck la cousine germaine de Donald Duck. Il officialise également le lien de parenté entre John Flairsou et Cornélius Écoutum, qui n'avais été qu'imaginé par quelques fans allemands.

Liste des personnages apparaissant dans l'arbre de GroteModifier

Otto DuckModifier

Otto duck

Le portrait qu'a utilisé Grote pour donner un visage à Otto (en haut à droite). Il l'a tiré de l'histoire de Barks Une bulle dans les abysses.

Cet oncle de Donald Duck possède un tuba rangé dans la cave de son neveu.

Otto Duck est mentionné pour la première fois dans la version allemande (peu fidèle à l'original) de La guerre des rats de Carl Barks, livrée à l'éditeur le 26 août 1944, mais qui ne fut finalement publiée qu'en 1945 (disponible en français dans le Picsou Magazine no489). Il est ensuite réapparu dans l'arbre généalogique allemand réalisé par Johannes A. Grote, Der Stammbaum der Ducks, paru en novembre 1999. Pour le dessin d'Otto Duck, les auteurs de l'arbre ont utilisé le portrait d'un membre de la famille de Donald, qui est apparu dans l'histoire de Carl Barks, Une bulle dans les abysses, publiée pour la première fois en juin 1959.

Otto famille

Otto Duck, considéré comme le père de Daisy, dans l'arbre généalogique Der Stammbaum der Ducks.

L'arbre généalogique Der Stammbaum der Ducks en fait le fils de deux parents anonymes, le mari d'une femme anonyme, ainsi que le père de Daisy Duck et de deux autres filles sans noms (dont une qui est mère de Lili, Lulu et Zizi Duck, et qui pourrait donc être identifiée comme Donna Duck).

Cependant, dans l'arbre généalogique allemand, Otto reste l'oncle de Donald Duck puisqu'il y est inséré comme le frère de Balthazar Picsou, d'Elvire Écoutum, ainsi que d'une femme anonyme, insérée comme la mère de Donald. Donc, selon cet arbre, Donald et Daisy seraient cousins germains !

Seppi Deppi DuckModifier

Seppi Deppi Duck
Dans la version allemande de l'histoire de Carl Barks Sur le fil, on raconte qu'un oncle est tombé dans la trappe de grenier à foin. Dans une première version de l'histoire, l'oncle invisible s'appelle Deppi et dans un autre, Seppi. Dans son livre, Grote explique cela par le fait que Deppi est un surnom que les canards ont donné à l'oncle, dont le vrai prénom est Seppi.

Comme Seppi Duck est cité par ses neveux Riri, Fifi et Loulou Duck, Johnny A. Grote a pensé qu'il était le frère de Donald Duck. Il aurait également un autre frère anonyme, qui est, toujours selon Grote, le père de Riri, Fifi et Loulou Duck et le fils d'une femme anonyme et d'un homme dont le nom de famille est Wasserhuhn.

Erasmus ErpelModifier

Erasmus Erpel

Erasmus Erpel (à gauche) en compagnie de son frère jumeau Cornélius Écoutum et de la compagne de son frère, dans l'arbre généalogique allemand Der Stammbaum der Ducks.

Selon Johnny A. Grote, Erasmus Erpel était le frère jumeau de Cornélius Écoutum et l'ancêtre de Jack et Picsou McPicsou, père d'Edith O'Drake. On peut penser que Erasmus était le co-fondateur de la ville, puisque dans l'histoire où il apparaît, il est montré comme le fondateur de Donaldville. Cependant, comme c'est Cornélius Écoutum le fondateur de Donaldville, Erasmus ne peut être que son co-fondateur.
May195725

Le maire de Donaldville en compagnie de Donald Duck et d'une statue de Cornélius Écoutum, dans certaines versions allemandes sous le nom d'Erasmus Erpel.

Erasmus Erpel est apparu pour la première fois dans l'histoire de Carl Barks, La princesse des neiges, publiée pour la première fois le 22 décembre 1955. Il réapparut dans l'arbre généalogique allemand Der Stammbaum der Ducks, daté de 1999.

C'est suite à une erreur de traduction de l'édition allemande que Erasmus Erpel est né : en effet, dans la version allemande de l'histoire où il apparaît, c'est à la base Cornélius Écoutum qui était façonné en tant que statue. Le nom du personnage aurait dut alors être traduit par Emil Erpel, mais les traducteurs allemands traduiront finalement le nom de Cornélius par Erasmus Erpel.

Johnny A. Grote, croyant à un nouveau personnage, trouva un nouveau lien de parenté pour Erasmus : frère jumeau de Cornélius. En effet, les deux personnages se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, puisque c'était en fait les deux mêmes.

Pour rétablir la généalogie de la famille Écoutum, certains fans ont alors proposés que Erasmus soit en fait seulement le deuxième prénom en version allemande de Cornélius.

Frère d'Abner DuckModifier

Frère d'Abner Duck, il portait une chemise verte et était chauve. Selon Grote, il aurait épousé une sœur anonyme de Daisy Duck (il est possible que cette sœur anonyme soit en fait Donna Duck), avec qui il aurait eu Lili, Lulu et Zizi Duck. Il est également inséré comme étant le fils de Drusilla Duck et d'un homme anonyme.

GriseldisModifier

Dans la version allemande de l'histoire Charivari en délire !, Griseldis est la grande-tante de Daisy Duck qui lui légua une broche à sa mort. Il s'agit d'une particularité de l'édition allemande, les versions américaine et française parlant « d'une broche de famille », sans plus de précisions.

Dans son arbre généalogique paru en novembre 1999 et intitulé Der Stammbaum der Ducks, Grote insère cette femme. Pour mettre un visage sur cette grande-tante de Daisy, Grote a repris un portrait d'une membre de la famille de Donald se trouvant dans la maison de ce dernier, apparu dans une histoire de Carl Barks de nombreuses années avant.

Née « Griseldis Jungerpel », elle serait la sœur de la grand-mère de Daisy Duck (qui aurait été, toujours selon la généalogie de Grote, la mère de Balthazar Picsou, d'Elvire Écoutum, d'Otto Duck et d'une femme anonyme) et d'une autre femme anonyme, pour finalement épouser un homme nommé Wasserhuhn (Écoutum en allemand). Prenant le nom de famille de son mari, elle aurait eu trois enfants avec lui : Herbert Écoutum, ainsi qu'une fille et un fils anonymes.

Le troisième serait ensuite devenu le père de Donald Duck, de Seppi Deppi Duck, ainsi que d'un homme anonyme, tandis que la seconde serait devenue la mère de Gontran Bonheur (appelé Gustav Gans dans l'illustration, soit « Gontran Glouton » en français).

En coulissesModifier

Cet arbre généalogique a été créé grâce à des personnages et des portraits créés par Carl Barks dans ses histoires, en ignorant totalement la généalogie officielle de Don Rosa créée quelques années plutôt.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Sous le nom de Gontran Glouton.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.