FANDOM


De grandes espérances est une histoire en bande dessinée de quarante-huit planches scénarisée par Gianfranco Cordara, crayonnée par Corrado Mastantuono et encrée par Sandro Zemolin, publiée pour la première fois le 1er avril 2003 en Italie. Elle met en scène Donald Duck sous l'identité de PowerDuck, Uno, Lyla Lay, Angus Fangus, Tom Waterman, Brigitte Q, Lyonard d'Aq, Lord Babbage et un robot nommé Tyrrel Duckard. L'action se passe à Duckburg.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

PowerDuck est épuisé. Il a passé trois jours à combattre un monstre sans aucune pause. Il commence à se lasser de sa vie de gardien de la galaxie.

Pendant ce temps, Brigitte Q veut absolument connaître l'identité de PowerDuck. Elle est prête à payer très cher des mercenaires rien que pour ça. Justement, Tyrrel Duckard, un des meilleurs mercenaires, serait peut-être intérressé par cette mission. Brigitte Q lui présente PowerDuck : la mission est trop facile pour le mercenaire, ça ne l'intéresse pas. Mais, sur un des plans du film présentant PowerDuck, Lyla Lay apparaît. Tout d'un coup, Tyrrel change d'avis et accepte la mission...

Donald va manger avec Lyla. D'abord, il passe au bureau de Chanel OO, où lui et Lyla sont interrompus par Tom Waterman, qui semble très troublé de voir Donald avec Lyla. Puis, la droïde et le superhéros vont manger.

Pendant leur repas, Lyla et Donald sont interrompus par un inconnu (qui n'est autre que Tyrrel Duckard), qui, pour des raisons mystèrieuses, appelle Lyla « Ève ». Donald est alarmé par le comportement de cet anonyme : il tente de l'éloigner. Mais le mercenaire le repousse d'un coup de poing puissant. Tyrrel tente de rappeler certaines choses à Lyla, mais la journaliste ne comprend pas. Il laisse donc Lyla tranquille.

Après le repas, Lyla court vers son bureau, à la Ducklair Tower, car elle doit passer à l'antenne à 15h. Mais Tyrrel la paralyse et l'emmène, juste avant qu'elle puisse rejoindre son bureau. Cela inquiète Tom Waterman, et il prévient Donald de la disparition de Lyla. Ce dernier ignore totalement où elle a pu bien passer, mais il suppose que l'inconnu du restaurant a un rapport avec sa disparition.

Dans une villa en ruines, Tyrrel révèle à Lyla qu'il est un robot. Il branche ses câbles à Lyla, et lui fait parvenir des informations sur ce qu'elle était avant que Lyonard d'Aq ne la retrouve. Elle découvre qu'elle s'appellait Ève, et que Tyrrel se nommait Adam. Ils étaient des prototypes de robots humanoïdes, expérimentés par Lord Babbage. Mais Adam était un mauvais robot. Lord Babbage voulut s'en débarrasser, mais il échoua, et Ève fut endommagée.

Après s'être remémorée son passé, Lyla appelle Donald. Elle lui demande de venir, mais en l'appelant PowerDuck, et non Donald... Ceci alerte Donald, il prévient Uno. L'intelligence artificielle lui recommande de passer à la Ducklair Tower pour prendre des armes, avant de voir Lyla.

Arrivé à la villa en ruines, PowerDuck rencontre Tyrrel, qui semble accueillant. Mais, très vite, il révèle la mission que lui a confié Brigitte Q et passe à l'attaque. Durant tout le combat, PowerDuck ne peut rien faire pour battre Tyrrel. Puis, il lui propose un marché : PowerDuck doit révèler son identité, et le mercenaire relâchera Lyla. PowerDuck accepte. Tyrrel éclate de rire lorsqu'il s'aperçoit qu'il s'agit de Donald. PowerDuck profite de ce moment pour attaquer Tyrrel et lui arracher un bras. Lyla en profite également pour se libérer et saisir l'arme de Tyrrel. Après une longue hésitation, Lyla abat Tyrrel, et, enfin, décide de l'enterrer.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'est parue qu'une seule fois en France : dans le Super Picsou Géant n°121, publié en mai 2004.