FANDOM


Cleopat-Perina était une reine égyptienne de l'Antiquité évoluant dans l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

La reine Cleopat-Perina régnait sur l'Égypte à l'époque de l'empereur romain Dingus Augustus. Elle avait nommé son oncle Baltus Picsounius grand trésorier royal.

Un jour, la reine fut enlevée par une bande de bédouins malfaisants, qui exigèrent que le trésorier leur paie une rançon contre la vie de sa nièce.

Rusé, Picsounius réussit à récupérer la reine contre une poignée de sacs de sable. Cleopat-Perina était sauvée, mais le soulagement ne fut apparemment que de courte durée, puisque la famille royale dut fuir l'Égypte. On sait que depuis Cleopat-Perina se maria avec un homme riche et partit vivre en Grèce.

En coulissesModifier

Cleopat-Perina n'a actuellement pas de nom français, car ses apparitions restent encore inédites dans cette langue. Sa première apparition est dans Paperina e i papiri del Pah-Peh-Rheo, histoire publiée en avril 1970 par Guido Martina et Giovan Battista Carpi. Son nom mélange celui de Cléopâtre et celui de Paperina, le nom italien de Daisy Duck.

Dans cette histoire, Cleopat-Perina est présentée (non par elle-même ou par ses contemporains, mais par le directeur du musée de Donaldville des temps présents) comme l'arrière-grand-mère de Cléopâtre VII, ce qui pose un énorme problème chronologique. En effet, Cleopat-Perina est contemporaine du règne de Pippus Augustus, qui est manifestement un « successeur » de Jules César.

Or, Cléopâtre VII et Jules César ont été adultes à la même époque. Il est donc tout à fait impossible que Cleopat-Perina soit bien la bisaïeule de Cléopâtre VII, c'est pourquoi le présent article n'en tient pas compte. En revanche, il est possible que ce soit l'inverse : Cleopat-Perina serait ainsi l'arrière-petite-fille de Cléopâtre VII. Il est également possible que le directeur du musée en savait moins que ce qu'il voulait faire croire...