Fandom

Picsou Wiki

Château du clan McPicsou

6 698pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires9 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Cet article a été élu article du mois de octobre 2012.

Le château du clan McPicsou est la demeure ancestrale de la famille de Balthazar Picsou dans l'univers de Donald Duck.

HistoireModifier

Le château se trouve dans une région de plaines appelée « les Landes perdues » (Dismal Downs en version originale), au centre de l'Écosse, et fait partie d'un plus vaste ensemble appelé Rannoch Moor (en français «les landes de Rannoch »). Quelque part sur les terres du château, se situe aussi un loch un temps réputé pour les monstres aquatiques censés y loger.

Ce majestueux et solide édifice fut construit par le clan McPicsou de 938 à 957 en tant que siège de leur famille et symbole de leur pouvoir sur ces terres. Les McDuich furent, d'après Fergus McPicsou, les seuls capables de dompter cette lande redoutable, parsemée de sables mouvants, de marais et de tourbières. Cependant, on suppose que ce ne fut ni le première, ni la seule demeure du clan, puisque Pah-Peh-Rheo a fini sa vie en bordure du Loch Ness, et Dick McDonald dispose de son propre château à Oldwick.

Château du clan McPicsou 2.jpg

Armure de Emeric McPicsou, présente dans le château du clan McPicsou.

En 1675, le clan rival des Whiskerville chasse les McPicsou de leurs terres en créant de toute pièce la mascarade d'un chien monstrueux. Le château fut abandonné en catastrophe par le clan et resta longtemps à l'abandon. Les McPicsou posèrent alors leurs pénates à Glasgow pour y faire du commerce maritime. Les terres du château, quant à elles, furent récupérées par les Whiskervilles, qui y firent paître leurs moutons.

Avec les années, le clan continua de s'appauvrir et personne ne revint au château avant le jeune Balthazar Picsou en 1877. Plus tard, en 1885, il racheta le château de ses ancêtres pour y loger sa famille jusqu'à la mort de son père en 1902. Lorsqu'il quitta l'Écosse définitivement, il laissa la demeure de ses ancêtres aux bons soins de Scottie McTerrier, un jeune homme du village. Les derniers gardiens connus du château McPicsou furent Matilda Picsou et son époux, le professeur viennois Ludwig von Drake.

Le trésor des Templiers était caché dans le château.

DescriptionModifier

Le château était de forme classique, doté d'un plan carré. Le centre du complexe était une tour-résidence, entourée d'une courtine avec tours d'angles. Dans un des murs extérieurs, on avait prévu une poterne – sorte de porte d'évacuation conçue pour ne s'ouvrir que de l'intérieur. En venant chercher le trésor des Templiers, Monsieur Molay sabota le verrou de cette poterne pour entrer, en se servant de la pierre philosophale. L'ensemble de l'édifice était entouré de douves profondes, habitées par de nombreux animaux, principalement des grenouilles et des échassiers comme le héron.

Écosse.jpg

Les landes écossaises ainsi que le château au loin dans la brume, dans Le Secret du vieux château.

La tour-résidence faisait à la fois office de logis et de donjon ; on y pouvait trouver la grande salle, une armurerie, diverses chambres à coucher et les cuisines.

La grande salle (parfois appelée, à tort, « salle d'armes »), conçue davantage pour impressionner que pour paraître accueillante, était dotée de voûtes en ogive. On y dressait probablement de vastes tables pour les banquets entre seigneurs et guerriers du clan. Des lustres en bois pendaient du plafond, et un large escalier cérémoniel se dressait au centre de la pièce.

La chambre principale du château – celle où Fergus McPicsou avait élu domicile – donnait directement sur la grande porte, c'est-à-dire sur la face avant du château.

Château du clan McPicsou 3.jpg

Riri, Fifi et Loulou découvrant un passage secret dans le cimetière.

Du point de vue de l'hygiène, le château disposait de latrines à conduits biais, aménagées dans l'épaisseur du mur et dont le conduit débouchait sur le parement extérieur, en bas de la courtine. Lorsque Picsou et ses neveux partirent à la recherche du trésor des Templiers, Donald tomba à plusieurs reprises dans un conduit de latrines, pensant qu'il s'agissait d'un « mécanisme piégé ».

Jusqu'au XIIIe siècle, le château possédait ses propres cachots accessibles normalement. Mais en 1220, le chef du clan d'époque sir Edward McPicsou décida d'en condamner l'entrée principale pour diminuer les frais d'entretien. Il veilla toutefois à créer un passage secret qui reliait les cachots au cimetière familial. L'entrée secrète était contenue dans une tombe au nom de sir Edward, parfaitement exempte de corps mais contenant des escaliers. Ce passage s'avéra par la suite très utile en cas de siège, et sir Simon McPicsou sut profiter de cette installation quand il voulut cacher le trésor des Templiers.

CimetièreModifier

Un grand cimetière familial s'étendait à l'avant du château McPicsou. Chaque membre du clan y fut enterré, à l'exception de sir Edward McPicsou, qui reposait dans son armure. Ce cimetière était parcouru de petits sentiers étroits, dont la plupart étaient depuis longtemps envahis par les marais. Une importante population de coqs de bruyère s'y était installée avec les années.

Château du clan McPicsou 4.jpg

Le château du clan McPicsou.

Ce sont les jeunes Riri, Fifi et Loulou Duck qui redécouvrirent les premiers la fameuse entrée secrète des cachots dissimulée par le cénotaphe de sir Edward.

En coulissesModifier

Le château du clan McPicsou a été créé par Carl Barks dans Le Secret du vieux château, dès la deuxième apparition de Picsou dans une histoire de Donald Duck en juin 1948.

Château ou manoirModifier

Dans ses différentes apparitions ou simples mentions, la demeure ancestrale du clan est appelée indifféremment « le château des McPicsou » et « le manoir des McPicsou ». Ces deux termes ont cependant une signification différente, car un château est une forteresse (souvent construite sur une hauteur ou difficilement accessible, aux murs flanqués de tours et entourés d'un fossé) alors qu'un manoir est un habitat non-fortifié.

Le château par Tony StroblModifier

Le château a été maintes fois utilisé par l'auteur Tony Strobl, notamment dans Le monstre gourmet, aventure parue en français dans l'album cartonné Donald : tout ne va pas si mal, ainsi que dans Donald est dans le brouillard. Il y apparaît très différent du bâtiment dépeint par Barks. Dans cette version, il est situé sur une île au milieu d'un lac nommé le Loch Eerie, où vit un monstre marin, et semble de taille beaucoup plus modeste. On notera également que le cimetière n'est pas présent. On pourrait penser qu'il s'agit d'un autre édifice appartenant au clan, une sorte de seconde résidence. Notons que Le Monstre gourmet mentionne également une date de construction très différente de celle fournie par Rosa : 1428.

Le château selon VicarModifier

Château du clan McPicsou 5.jpg

Le château du clan McPicsou, décrit de manière très différente par Vicar (en 1982).

Le manoir des McPicsou sert également de décor à une histoire de Vicar, Donald et le monstre du Lock Teuh (The Crying Monster), publiée en 1982. Pour cette aventure, Vicar semble se référer à la version de Strobl, avec le château sur le lac Eerie. Toutefois, Riri, Fifi et Loulou Duck prétendent y être déjà venus, et ils disent même y avoir pourchassé un fantôme. C'est une référence tout à fait claire à l'histoire Le Secret du vieux château et au fantôme de sir Duncan McPicsou. Cela infirmerait l'hypothèse selon laquelle il s'agit d'une résidence secondaire, mais peut-être les neveux se trompent-ils eux-même, ignorant l'existence de plusieurs châteaux et croyant revenir au même alors que ce n'est pas le cas.

Le château dans La Bande à PicsouModifier

Château du clan McPicsou La Bande à Picsou.png

Le château du clan McPicsou dans La Malédiction du manoir de Picsou.

Le château du clan est apparu dans le vingt-sixième épisode de la série La Bande à Picsou, intitulé La Malédiction du manoir de Picsou. Les détails de cette histoire n'ont cependant pas été inclus dans l'article parce qu'ils contredisent fortement la continuité établie.

La version du château qui apparaît dans cette épisode est très proche de celle des histoires de Vicar et Strobl, ce qui laisse penser qu'il pourrait en être inspiré. Ainsi, un pont coupé mène également à ce château, situé au milieu d'un lac également.

Si on en croit cet épisode, le château aurait été construit à une époque bien plus tardive, du temps de Silas Picsou, arrière-arrière-grand-père de Balthazar Picsou. De même, il aurait été abandonné presque aussitôt après sa construction. L'épisode précise que les Picsou auraient alors construit une petite maison non loin du château, et c'est là que Balthazar Picsou serait né.

Il est possible qu'il s'agisse d'un autre château, que Silas construisit pour remplacer le premier que les McPicsou avaient du abandonner à cause du Chien des Whiskerville.

Le château selon Francesco GuerriniModifier

Château du clan McPicsou 6.png

Le château McPicsou sous la brume dans le récit Le trésor du fantôme de Francesco Guerrini le 17 septembre 2002.

Le château fera également son apparition dans l'histoire Le trésor du fantôme de Francesco Guerrini le 17 septembre 2002. Toutefois, le château ne sera pas l'élément essentiel du récit puisque les canards ne feront que de passer devant le château afin de prendre la route menant à la forteresse de Rannoch Moor. Toutefois, Balthazar Picsou décidera à la fin du récit de transformer le château en hôtel pour touristes, à l'image de la dite forteresse. On ignore si cette transformation est maintenue ou non.

Voir aussiModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard