FANDOM


Cap sur Duckport est une histoire en bande dessinée de quarante planches scénarisée par Alberto Savini et dessinée par Silvio Camboni, publiée pour la première fois le 10 juin 2001 en Italie. Elle met en scène Toby Dick, Popop Duck, Azimuth Van Bec, Sangola, Trippe, Isidor, Nina, Wang, ainsi que Lazy Jack. L'action se déroule à Cheesecake Bay, et majoritairement à Duckport.

SynopsisModifier

Toby Dick, lors d'une tempête, perd son bateau, et est incapable d'en acheter un nouveau, suite à un effondrement du marché des perles, le domaine dans lequel il travaille. Il soupçonne alors Azimuth Van Bec de ne pas être étranger à l'affaire...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

À Cheesecake Bay, une tempête en pleine mer fait rage. Étonnement, un navire navigue par ce mauvais temps, et l'unique marin semblant être à bord est surpris par toute l'eau arrivant sur le pont de l'embarcation. Le canard à bord couvert d'un imperméable saisit alors une corde, et attache celle-ci au gouvernail afin de maintenir le cap, face à cette mer déchaînée. Son voyage continue alors, les éclairs font des apparitions dans le ciel tout en se faisant entendre, et le vent arrache dans un premier temps les voiles du bateau, avant de s'emparer de tous les mâts. Sous sa capuche, le marin assiste, calme, au spectacle, toujours à la barre, solidement attachée par les cordages. Soudain, une vague démesurément grande s'abat sur le navire, le faisant s'engloutir au fond de l'océan.

Plus tard, après la tempête, la mer est redevenue d'huile, et, au milieu de celle-ci, se trouve le marin sur les restes de son bateau, ou plus exactement sur le gouvernail, à flotter à la surface. Une mouette vient alors se poser sur le matelot, alors inconscient, et parvient à le faire revenir à lui en lui infligeant deux coups sur le crâne. Une fois avoir repris connaissance, le marin, ayant pour nom Toby Dick, se demande premièrement où il est, avant d'apercevoir la mouette et d'être heureux de la revoir.
Cap sur Duckport planche 5 case 4

Toby heureux de revoir son amie la mouette.

Cette dernière pousse alors un cri, que le canard, encore sur son gouvernail, interprète comme une demande de nourriture. Il continue en lui disant qu'il n'a malheureusement rien à lui offrir, ce qui ne manque de vexer l'animal. La bête prend alors son envol, détruisant l'équilibre qui régnait sur les restes du navire grâce aux deux occupants. Le canard tombe à l'eau, et, agacé par Trippe, la mouette venant de partir, il se dit que celle-ci est affamée comme un loup et susceptible comme un singe.

Au loin, sur un autre navire, Azimuth Van Bec remarque les débris d'un sloop, soit un petit voilier à trois mâts, et en fait part à son équipage. Celui tenant la barre demande alors s'ils doivent le récupérer, et à cela le capitaine répond que oui, uniquement car le naufrage a eu lieu sur leur route. Plus loin, alors que Toby rame avec une planche sur son embarcation plus que de fortune, il entend soudain la présence d'un bateau. Le canard fait alors de grands gestes accompagnés de cris pour faire ressentir sa présence, puis le bateau parvient jusqu'à lui. Il informe alors le capitaine qu'il est heureux de le voir, et qu'il est également pressé de monter à bord.

Mais le commandant prend cela pour une plaisanterie, le pont venant d'être ciré, il décide simplement de lancer un cordage pour tracter le gouvernail du naufragé. Ce dernier est alors déçu, mais se console vite en se disant qu'au moins il n'aura pas à ramer pour retourner en terre ferme. Plus tard, nous le retrouvons encore tracté par le navire, mais cette fois plus en pleine mer mais dans le port de Duckport, où Sangola coupe le lien. Toby Dick tombe alors de son gouvernail, celui-ci étant néanmoins désormais inutile au vue de la proximité de la côte. Le marin n'a alors plus qu'à nager jusqu'au quais, en supportant la mouette qui s'est posée sur son béret.

Au même instant à La Perle Noire, Popop Duck et Nina sont en train de discuter autour d'une table, des cartes disposées d'une certaine manière dessus. Le canard conseille sans cesse à son amie de changer la disposition de ses cartes, mais celle-ci répond très concentrée, que cela lui est impossible et qu'elle ne peut pas tricher avec le futur. Popop lui demande alors si elle tirait les cartes pour une personne en particulier, et à cela Nina répond que le canard est impressionnant de part sa capacité à vite comprendre. La palmipède prenant désormais cela davantage au sérieux lui demande s'il peut regarder, et apprend peu après que oui, mais seulement en silence. La propriétaire de La Perle Noire continue alors sa prédiction, lorsque Popop lui demande soudainement de bouger un valet.

Cependant, Toby a fini sa nage, et se trouve désormais chez Isidor, où il lui demande la construction d'un nouveau bateau. Mais l'ouvrier répond qu'il regrette de ne pouvoir le faire, ne prenant plus les perles en paiement. La canard est alors surpris, la dernière fois cela suffisait à payer, mais son ami enchaîne en disant que cela est évident que le canard vient à peine de rentrer, car depuis quelques jours Wang ne les accepte malheureusement plus. Toby se demande alors pour quelle raison, et obtient pour réponse que cela est ignoré de quasiment tous, et qu'il parait que c'est la même chose dans tous les autres ports. Le canard ne possédant qu'un sac de perles se demande comment faire, celles-ci désormais sans valeur. Isidore ayant besoin de pièces pour payer le bois lui fait bien comprendre que cela lui est impossible, mais le canard lui assure qu'il vendra ses perles, et qu'il peut déjà commencer à tracer les plans du futur vaisseau.

Au même moment à La Perle Noire, Nina annonce la prédiction à Popop, en lui disant qu'il partagera la barre avec un ami plus tard. Le palmipède assure alors qu'elles disent n'importe quoi, en effet il est persuadé qu'il ne partagera jamais son bateau avec une autre personne. En sortant, il croise et salut son ami Toby puis se rend sur la jetée, voir si un éventuel client l'attend. Toby rentre alors dans le bâtiment duquel son ami vient de sortir, où Nina lui tend son sac de perles. Le canard la remercie, puis il se demande alors comment il parviendra à la surprendre un jour. Juste après, ayant récupéré ses perles, il se rend malgré tout chez Wang afin de tenter ses chances pour une possible vente, même s'il pense qu'Isidore lui a malheureusement dit la vérité.

Toby rentre alors dans la boutique où il retrouve le marchand qu'il connait bien, et lui demande une corbeille afin d'y déposer les perles et lui demander si elles ne sont pas splendides. Wang affirme alors qu'il n'en a jamais vu d'aussi belles en les examinant à la loupe.
Cap sur Duckport planche 14 case 5

Toby montrant ses perles à Wang.

Voyant le commerçant intéressé, Toby lui annonce qu'il est disposer à vendre ses perles exceptionnelles, étant dans le besoin. Mais le marchand déçu, lui annonce après une légère hésitation qu'il ne peut pas les acheter. Le canard ne manque à lui rappeler que jusqu'à présent il les avait toujours achetées, mais cela lui est impossible, le marché n'étant plus le même. Stupéfait, le marin n'en croit pas ses oreilles et insiste sur le fait qu'il a réellement besoin d'argent dans l'urgence. Ce dernier est alors prêt à ne demander que cinq mille dollars des perles, à peine la moitié de ce qu'elles valent.

Devant une telle occasion le teneur chinois de la boutique réfléchit, et se dit que de telles perles valent au moins six fois plus que le prix demandé. Ainsi, lorsque le marin s'apprête à partir, il lui dit d'attendre, et que par amitié il tentera l'impossible pour lui trouver un client. L'offre des perles est alors inscrite sur une feuille à l'aide d'une plume, et Toby sort de la boutique en exprimant sa confiance envers Wang. Peu après une fois celui-ci sorti, le marchand se dit qu'Azimuth devra payer très cher pour ne pas qu'il achète les perles. Il sort alors par la porte arrière de la boutique, où l'attend son moyen de transport pour se rendre chez l'homme en question.

Au même moment dans la taverne de Nina, Toby Dick se questionne si Wang l'aidera. Mais Nina venant de lui servir sa chope, lui demande plutôt s'il s'est demandé combien valaient les perles en question. Jusqu'à hier, celles-ci avaient alors beaucoup de valeurs, mais aujourd'hui plus personne n'en veut, du moins Nina lui fait remarquer que seul Wang n'en veut plus. Elle lui conseille de creuser alors au fond de problème, où il découvrira des choses insoupçonnables.

Pendant ce temps, Wang est quant-à lui arrivé à la demeure d'Azimuth Van Bec, espérant que ce dernier y soit. Il dit alors à son cheval dans une langue autre que le Français, ayant des ressemblances au chinois, de s'arrêter. Sangola demande alors s'il s'agit de Pékinois, mais apprend juste après que c'est qu'un dialecte. Le bras droit d'Azimuth n'est pas convaincu, et enchaîne en informant le marchant que le maître se trouve dans son bureau. Une fois celui-ci parti, Sangola se charge du cheval, et essaye de reproduire le dialecte, ce qui n'a pas les effets désirés, vu que le cheval se met suite à cela à détaller.

Cependant, Wang est parvenu au bureau d'Azimuth où il demande à ce dernier s'il peut le déranger quelques instants. Azimuth alors occupé à écrire le questionne en lui demandant la cause de sa présence, puis questionne de nouveau en demandant pourquoi Sangola n'a rien annoncé. Le marchand toujours calme, répond d'abord à la seconde question, dont la réponse se trouve dehors. En effet Sangola la teigne est accroché à une carriole, elle même accroché à un cheval ne semblant plus vouloir s'arrêter. Peu après, le commerçant chinois répond à la première question, et informe le riche Azimuth qu'obéir à ses ordres lui coûte assez cher, tout en lui tendant la proposition de vente. Le propriétaire de la maison est alors agacé par cela, puis demande à Wang combien gagnerait-il en achetant ces perles au prix demandé.

La réponse est alors de six au début, puis de cinq en comptant les impôts, puis finalement de quatre si les perles doivent être vites vendues. Azimuth propose alors dix mille dollars, sans vraiment attendre de retour négatif, alors que le marchand ne semble pas satisfait. Mais il les empoche finalement et sort de la pièce. Azimuth réfléchit alors au sujet des perles, celles-ci faisant perdre la tête à Wang, il pense qu'il serait préférable de les faire disparaître. Cependant en bas Wang dit à Sangola qu'aujourd'hui si on ne connait pas les langues étrangères, on avance pas d'un mètre.
Cap sur Duckport planche 22 case 3

Sangola arrivant pour écouter les ordres de son maître.

Ce qui n'est pas le cas de Sangola, directement appelé par son maître. Il se rend alors voir ce dernier, et apprend du bec de celui-ci qu'il devra se rendre cette nuit chez Toby Dick le pêcheur.

Ailleurs, à La Perle Noire, le pêcheur en question trouve bizarre que Wang lui mentirait à propos de la valeur des perles. Nina alors encore avec ses cartes enchaîne qu'il fait sûrement cela afin de les acheter plus tard à très bas prix. Néanmoins, le canard est persuadé que s'il n'y avait que cela, il aurait déjà saisi son offre. Sauf, si cela lui aurait été interdit par un certains Azimuth Van Bec ! Maintenant l'unique question qu'il se pose est le but de tout cela.

Au même moment, cette question trouve sa réponse dans un autre lieu, qui est dans la maison d'Azimuth, alors que le soleil se couche, celui-ci énonce devoir encore faire un petit effort afin qu'une autre partie de Duckport lui appartienne. Car si Wang ne le double pas, les pêcheurs d'huître de toute la baie seront au pied du mur, le secteur contrôlé par Azimuth lui même. Ainsi, ils travailleront pour lui, à ses conditions pour pas grand chose.

À La Perle Noire, l'effondrement du marché des perles n'est pas cru par Toby, et ce dernier décide de se rendre à Baytown. Mais, sans bateau cela lui est impossible. Nina lui apprend alors à l'aide de ses cartes, qu'il rencontrera une personne qu'il l'aidera. Au même moment sur le port, Sangola se plaint de devoir renoncer à son sommeil pour voler quelque chose qu'il ne gardera même pas, puis se demande qui est donc Toby Dick, même si ce nom ne lui semble pas inconnu. Soudain, il voit Lazy Jack se promenant sur le port, et demande étant donné qu'il sait tout, où est le bateau de Toby Dick.

Lazy Jack avec sa pipe lui répond alors qu'il est à quelques milles de la côte[1], définitivement ancré puisque coulé le matin même. Le bras droit d'Azimuth est alors déçu ne pas pouvoir voler directement un bateau, et demande tout de même où se trouve alors Toby Dick avant de savoir qu'il vient de sortir de la Perle Noire. Sangola se met alors à courir dans la nuit pour trouver le marin en question, et lorsqu'il le trouve finalement, se prépare à lui dérober ses seuls biens, ses perles.

Alors qu'il se rapproche, le pêcheur se met alors à saluer Popop qu'il vient tout juste d'apercevoir. Sangola se cache alors, tandis que Toby quant-à lui demande à Popop s'il peut l'aider à amarrer son bateau. Ce dernier refuse alors, et préfère utiliser une technique lui ayant été apprise par un cousin à lui, gardien de Troupeau. Le canard sur son bateau se met alors à manipuler le cordage comme un lasso, le lance finalement puis tire fermement. Puis se rend compte que cela n'est pas au point, Toby étant maintenant dans l'eau. Popop tient alors à s'excuser de ce bain de minuit forcé, fait monter son ami sur son bateau et lui propose de lui offrir à boire.

Le canard encore en train de s'essorer, lui apprend alors qu'il a déjà bu la moitié de la baie plus tôt, et préfère demander à Popop de le conduire à Baytown.
Cap sur Duckport planche 29 case 1

Toby Dick expliquant ses problèmes à Popop.

Le bateau part alors, et Sangola toujours à terre, est sûr que son maître hurlera s'il ne récupère pas les perles. Sur le bateau, Popop se demande alors ce que veut faire Toby en pleine nuit à Baytown, quand leur embarcation se heurte à un autre bateau, puis encore une fois sur un autre. Ayant évités la naufrage, Toby se charge de couper les filets emportés lors de la collision, et conseille à son ami de regarder où il va.

Pendant ce temps à la demeure d'Azimuth, celui-ci est réveillé et irrité par son serviteur venu lui apprendre un échec. Il lui ordonne alors de prendre la Rutilante, et de couler le bateau des deux canards sur le chemin du retour, l'or coulant mieux que les perles. Alors que Sangola n'est pas sûr que ce soit la bonne chose à faire, Azimuth s'énerve voulant retourner se coucher. Il donne alors la clef de l'antivol, et lui dit de réveiller tout l'équipage sauf lui.

Au même moment, les deux amis arrivent quant-à eux au port de Baytown, et décident d'attendre l'ouverture des commercent pour vendre les perles rares. Popop décide alors de réessayer sa technique d'amarrage, avant que Toby lui dise de ne même pas essayer, un bain étant déjà de trop pour lui. Plus loin, Sangola et le bateau de son maître sont eux aussi arrivés, mais préfèrent ne pas accoster afin d'attendre les deux canards sur le chemin du retour. Le lendemain, Toby sort d'une boutique après avoir vendues ses perles, le double de ce qu'il proposait à Wang, et satisfait d'apprendre qu'elles ont toujours de la valeur. Il retourne alors au port, où l'attend Popop, mais avant de retourner à Duckport, il décide d'acheter un petit souvenir, une barre à roue. Sur le trajet, il explique alors que cette barre à roue lui sera utile quand il aura un bateau grâce aux dix mille dollars gagnés. Et apprenant que les perles valent autant, Popop lui propose de devenir son associé, ce qui lui est refusé, Toby travaillant toujours seul.

Ce dernier lui dit alors que la baie est assez grande pour qu'il fasse de même, quand il voit soudain la Rutilante d'Azimuth Van Bec, sûrement pas là par simple hasard. Sur celui-ci, Sangola ordonne à l'équipage de faire en sorte d'éperonner le bateau de Popop, ce dernier évitant de peu l'attaque en virant de bord. Les deux canards supposent alors que cette attaque est dû au fait qu'ils ont déjoués les plans de Van Bec, et tentent constamment d'éviter les attaques du navire ennemi. Mais, celui-ci étant bien plus rapide, le bateau de Popop est coulé,
Cap sur Duckport planche 37 case 2

Popop attristé devant le naufrage de son bateau.

et les deux canards se retrouvent à l'eau, à ramer sur la barre à roue récemment achetée. Popop est alors attristé par le naufrage de son bateau, tandis qu'Azimuth, lui au contraire, est heureux d'avoir vu depuis sa maison avec sa longue-vue le bateau coulé, et l'or avec.

De retour à Duckport, Toby demande alors à Popop s'il souhaite toujours s'associer à lui, vu que s'il n'avait rien fait, il aurait encore son bateau. Mais le marin toujours avec son bonnet se demande comment pêcher des huîtres sans bateau. A cela, Toby lui dit qu'ils les pêcheront à bord d'un nouveau sloop construit par Isidore, en effet, il avait caché tout son or dans la barre à roue les ayants ramené jusqu'au port. Plus tard à la Perle Noire, Toby se demande encore pourquoi Azimuth voulait bloquer le commerce de perles, mais Nina pour changer de sujet leur demande plutôt s'ils n'ont pas faim, mot qui ne manque à faire venir la mouette. Soudain Toby se souvient qu'il a un cadeau pour Nina, un jeu de tarot duquel sort une carte, la tour, ressemblant au phare de l'île du brouillard. Lieu dont il faut se tenir éloigné, car en effet il y a plein de récifs par là-bas, ainsi les naufrages y sont très fréquents. Toby y a quant-à lui laissé trente-neuf bateaux, mais son prochain bateau nommé le Crac XL, il compte bien y retourner.

En coulissesModifier

Dans Les Chroniques de la baieModifier

Cette histoire a pour particularité d'être la toute première de la série, où Popop Duck et Toby Dick ne partageaient pas encore le même navire.

Cap sur Duckport Skip

Sangola appelé Skip.

  • Nous pouvons voir dans cette histoire que tout le cadre est directement mis en place dès le début de la série. En effet, quasiment tous les personnages secondaires sont montrés, et les lieux importants tels que La Perle Noire, la boutique de Wang, ou encore la maison d'Azimuth sont directement présents.
  • Sangola n'est jamais réellement appelé tel quel dans cette histoire. Et est plutôt à chaque fois appelé « la Teigne » pour le cas d'Azimuth, ou encore « Skip » par Lazy Jack.

Publications françaisesModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une seule fois en France, dans le Mickey Parade Géant n°266, avec les honneurs de la couverture.

Galerie d'imagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Un mille marin équivaut à 1 852 mètres, c'est-à-dire environ deux kilomètres.