Fandom

Picsou Wiki

C'est le bouquet !

6 699pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

C'est le bouquet ! est une histoire en bande dessinée de dix planches, scénarisée par John Antrobus et Jack Sutter et dessinée par Vicar, et publiée pour la première fois le 12 janvier 1989, en Allemagne. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Ruby Rumba et Ferdinand Faircreek. Elle se déroule à Donaldville puis au Klondike.

Résumé completModifier

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Balthazar Picsou et son neveu Donald Duck se rendent à un fleuriste pour acheter un bouquet à Daisy. Alors, cela rappelle sa jeunesse à Picsou...

Rubu Rumba était une danseuse et chanteuse de saloon pendant la ruée vers l'or du Klondike. Elle était courtisée par un certain Ferdinand Faircreek, son patron propriétaire du saloon où elle travaille, ainsi que par Picsou, venu à l'époque dans le Klondike pour faire fortune. N'arrivant pas à se décider entre ses deux prétendants, elle leur proposa de continuer à la courtiser jusqu'à ce qu'elle se dsécide. Les deux se mettent mutuellement des bâtons dans les roues pour essayer de conquérir leur belle. Alors, un soir arriva où Picsou proposa à Ruby de faire un duo (lui au piano et sa bien aimée au chant) au saloon où Ruby travaillait. Mais quand les deux commencèrent leur chanson, le piano éclata en mille morceaux à cause d'un énorme pétard que Ferdinand avait caché à l'intérieur. Après l'explosion, Balthazar décida de quitter le Klondike, en ayant assez de cette bataille avec son rival. Alors, Ferdinand attrapa Ruby par le bras, et traita son rival Balthazar de perdant né. Cependant, Ruby, qui avait vu le pétard après l'explosion, se douta que c'était Ferdinand qui l'avait mis dans le piano. Ainsi, elle le quitta et son choix était désormais fait : elle avait choisi de rester avec Picsou.

Quelques temps plus tard, elle écrivit et envoya une lettre à son prétendant Balthazar Picsou, qui disait que c'était lui qu'elle avait choisi et qu'elle venait le rejoindre à Donaldville, par le train. Balthazar acheta un énorme bouquet de fleurs à sa dulcinée, et l’attendit sur le quai de la gare de Donaldville. Cependant, une fois le train repartit, aucune trace de l'amour de Picsou. Il jeta alors le bouquet à la poubelle et partit de la gare, pensant à une horrible farce.

À la fin du récit de Picsou, la fleuriste se dirigea vers le milliardaire, et donna à Donald un bouquet semblable à celui que Picsou avait acheté pour sa fiancée. Picsou le reconnut et alors, la mystérieuse fleuriste se révéla être en fait Ruby Rumba elle-même ! Là, Ruby expliqua sa version des faits :

À son arrivée à Donaldville, la jeune femme ne vit pas son bien aimé sur le quai. Elle se retrouvât alors seule, errant dans la gare. Là alors, il se révéla que Picsou s'était en fait trompé de train. Tout à coup, Ruby vit le bouquet de fleurs que Balthazar avait jeté peu de temps avant. Elle le prit, et le divisa en plusieurs petits bouquets, les vendant à des passants dans le rue. C'est à partir de là que commença la carrière de fleuriste de l'ancienne danseuse. Aujourd'hui, Ruby possède plusieurs magasins de fleurs, en bénissant le bienfaiteur qui avait laissé le bouquet dans la poubelle. Alors, les deux amours de jeunesse se confièrent qu'ils n'avaient pas la tête à recommencer une romance, puisqu'ils avaient tout deux leur entreprise respective à gérer. Picsou acheta alors le bouquet à Ruby, laissant son neveu Donald perplexe. Il répliqua alors que « une fois tous les cinquante ans, cela ne le ruinerait pas » !

Ainsi, les deux amours se quittèrent sur cette phrase, retournant à leurs entreprises.

En coulissesModifier

Cette histoire marque la première apparition de Ruby Rumba et Ferdinand Faircreek, ainsi que la première mention de Bill Zesteck.

Parution françaiseModifier

Cette histoire n'est parue qu'une fois en France : dans le Super Picsou Géant no46 paru en février 1992.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard