Fandom

Picsou Wiki

Bombie le zombie

6 686pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

  • Bombie le zombie (personnage)
  • Galerie


Bandeau Bombie le zombie.jpg

Bombie le zombie ou le Tignouf (Bombie the zombie en version originale) est un zombie de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

En 1909, un sorcier prénommé Houla Lala d'une tribu vaudoue sud-africaine du Transvaal, jeta un sort à Balthazar Picsou afin que Bombie, un pauvre africain envoûté par ses soins et plutôt corpulent du reste, le pourchasse partout dans le monde. Il le poursuivit au Groenland où il se retrouva prisonnier d'une crevasse.

Quelques années après, le bloc de glace dans lequel il était prisonnier fondit, et devint un iceberg. L'iceberg contenant Bombie dériva jusqu'à croiser la route d'un grand paquebot où Picsou traitait des affaires: le Titanic. Bombie rentra sur le bateau en train de couler et poursuivit le magnat jusqu'au dernier instant où le Titanic fut englouti sous l'eau.

Bombie le zombie 2.jpg

Bombie déguisé par Riri, Fifi et Loulou Duck.

Des années plus tard, le zombie arriva sur l'île de Rippan Taro où il retrouva Picsou en compagnie du sorcier local. Ce dernier du nom de Pleindo Coco accepta de rompre le charme en l'échange du rubis rayé. Il immobilisa donc Bombie pendant environ trente ans[1]. Mais ce délai écoulé, le zombie recommença à chercher Balthazar Picsou (ou ce qu'il croyait être Balthazar Picsou). N'ayant visiblement pas une bonne mémoire des visages, Bombie se mit à pourchasser Donald Duck, qui présentait une certaine ressemblance avec son oncle Picsou jeune.

Bombie le zombie.jpg

Bombie le zombie donnant une poupée empoisonnée à Donald Duck.

Ce zombie n'était pas méchant, contrairement à ce que croyaient les citoyens de Donaldville. Touchés par sa mélancolie de ne pouvoir rien faire sans que le sorcier Houla Lala le lui ordonne, Riri, Fifi et Loulou Duck ramenèrent Bombie en Afrique, sachant qu'au bout d'un certain temps le sortilège cesserait d'agir. Il semble que le sortilège fut effectivement annulé. Bombie, délivré, revint rendre visite à ses amis de Donaldville.[2]

En coulissesModifier

Bombie le zombie est apparu pour la première fois dans l'histoire de Carl Barks Bombie le zombie, datée d'août 1949. Dans la version dessinée en 1949, Bombie avait un gros nez, de grosses lèvres et (zombisme oblige) n'avait pas de pupilles dans les yeux[3]. En vertu du « politiquement correct », Barks dut modifier pour le publications ultérieures ces détails.

Peinture de Carl Barks Bombie le zombie.jpg

Peinture de Carl Barks représentant Bombie.

Lorsque Don Rosa voulut reprendre le personnage dans son histoire Le Canard le plus riche du monde, onzième épisode de La Jeunesse de Picsou sorti le 11 avril 1994, il dut s'inspirer des modifications apportées au personnage par Barks en fonction de la censure, au lieu de le dessiner comme il voulait le faire en se basant sur la première publication de Bombie le zombie. Il obtint cependant de pouvoir ôter les pupilles des yeux de Bombie[4]. Don Rosa réutilisa une dernière fois Bombie dans l'histoire Le Rêve de toute une vie !, datée du 2 décembre 2002.

Au contraire, quand Evert Geradts et Mau Heymans le réutilisèrent dans Le héros aux deux mille aventures du 8 février 1991, ils utilisèrent le gros nez et les grosses lèvres, mais remirent les pupilles aux yeux de Bombie.

Notes et référencesModifier

  1. Voir l'histoire Le Canard le plus riche du monde, onzième épisode de La Jeunesse de Picsou.
  2. Voir l'histoire Le héros aux deux mille aventures d'Evert Geradts et Mau Heymans.
  3. Ce dernier détail avait plus pour but d'atténuer pour les jeunes lecteurs l’aspect effrayant de Bombie que celui d'éviter les discriminations raciales, contrairement aux détails du nez et de la bouche
  4. Voir le texte du premier tome La Grande épopée de Picsou, l'intégrale française de l'œuvre de Don Rosa.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard