Fandom

Picsou Wiki

Bombe à plof

6 695pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires3 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

La bombe à plof (parfois appelées bombes à Flof, bombes à Pfof ou bombe à Poof) est un moyen de défense de Miss Tick De Sortilège de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Miss Tick se sert de cette bombe pour arrêter ses ennemis, Donald Duck et Balthazar Picsou, qui sont sur le point de rattraper son sou fétiche. L'effet des bombes provoque un évanouissement de la victime pendant quelques minutes.

On peut aussi voir dans Sur un plateau d'argent de Don Rosa que Miss Tick en envoie cette fois-ci en grande quantité, mais Picsou et Donald s'en tirent sans séquelles ; on peut donc affirmer que les bombes à plof ne sont pas mortelles.

Dans Opération Vésuve de Daniel Branca, on peut découvrir que si elles sont jetées au feu, les bombes à Plof sont explosives et inflammables et elles peuvent désintégrer une maison entière.

Enfin, dans Des retrouvailles abracadabrantes de Mille, d'autres bombes magiques sont montrées ; par exemple, une bombe noire qui enferme ses victimes dans une boite obscure, utilisée par une cousine de Miss Tick.

Miss Tick (et apparemment, seulement elle) utilise assez souvent ces bombes, donc on peut supposer que ces dernières sont de son invention, ou en tout cas qu'elle les fabrique elle-même dans sa cabane du mont Vésuve.

En coulissesModifier

Miss Tick a utilisé pour la première fois ses bombes à plof dans l'histoire Rencontre hystérique sous le signe de Midas ! de décembre 1961, qui est aussi sa première apparition. Carl Barks réutilisa les bombes à Plof dans ses prochaines histoires.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard