FANDOM


Biscuits made in Monstrolie est une histoire en bande dessinée de dix-sept planches scénarisée par Carl Barks, crayonnée par Kay Wright et encrée par Larry Mayer, écrite le 31 mars 1972 et publiée pour la première fois en mars 1973 aux États-Unis. Elle met en scène le Grand Mogol, les Castors Juniors et Balthazar Picsou. Elle se déroule à Donaldville ainsi qu'en Monstrolie.

SynopsisModifier

Les Castors Juniors, sous la houlette de leur grand G.L.O.U.T.O.N (Général Licencié, Organisateur Unique de Tournées pour L'Obtention de Numéraire), doivent vendre des biscuits pour financer l'achat de leur nouvelles médailles. Cependant, ils mangent plus de biscuits qu'ils n'en vendent... Ils se rendent alors au coffre de Balthazar Picsou, où une foule de journalistes s’était réunie, guettant le moindre geste de sa part ; à l’intérieur, ils retrouvent le vieux milliardaire affamé et désespéré de n'avoir pas avoir pu quitter son coffre à cause de ces derniers. Il leur propose alors une généreuse récompense s'ils acceptent de l’accompagner en Monstrolie extérieure, où il doit se rendre à la maison de thé du Dragon Déplumé, où le vieux grigou espère acheter un sac de mystérieux biscuits qu'il veut utiliser pour éloigner les reporter qui entourent son Dépôt...

En coulissesModifier

Cette histoire a fait l'objet d'un remake dans l'histoire Les cookies du dragon rugissant, dessinée par Daan Jippes en 2008.

Publication françaiseModifier

Cette histoire est parue en France dans Le Journal de Mickey n°1135 du 17 mars 1974.

Précédée par Biscuits made in Monstrolie Suivie par
L'affaire du dragon poubellivore !
Topolino (libretto) n°931
Histoire de Carl Barks
1re parution : Mars 1973
Quel cirque ce zoo !
Quel cirque ce zoo !

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.