FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andrea (homonymie).

Andrea Ferraris (né le 3 septembre 1966 à Gênes) est un dessinateur et scénariste italien de bande dessinée.

BiographieModifier

Après avoir été diplômé de l'école secondaire à l'Académie des Beaux-Arts, Andrea Ferraris suit des cours de mise en scène et travaille comme assistant designer pour la télévision à Milan, participant à la réalisation d’une série avec Veronica Castro ainsi que plusieurs publicités. Cependant, vers 1987-1988, sa passion pour la bande dessinée prend le dessus et il s'inscrit pour des cours de dessin à l'école Nuova Eloisa de Bologne, où il assiste à des conférences données par les grands maîtres de la bande dessinée italienne comme Andrea Pazienza et Vittorio Giardino. Auprès de ce dernier, il apprend à réaliser un storyboard, méthode de travail lui permettant de ne pas perdre de vu le fil de son histoire et qu’il utilise toujours aujourd’hui.

En 1989, il est remarqué par Luigi Bernardi, qui le présente à l'évènement Treviso Comics, grâce auquel il fait la connaissance de Giovan Battista Carpi, qui l'introduit chez Disney. Ferraris ne fait pas à proprement parler une formation à l'Académie Disney, celle-ci n’existant pas encore. Il se rend chez Giovan Battista Carpi pour lui montrer ses dessins. Carpi n’impose pas un style précis et se contente de superviser la formation. Ferraris considère que cela l’a beaucoup aidé, lui dont le dessinateur de référence n’est autre que Massimo De Vita.

Il fait ses débuts en 1993 dans l’univers Disney avec sa toute première bande dessinée Topolino e il quarto Beatles (I TL 1976-C), scénarisée par Bruno Sarda et rendant hommage au célèbre groupe britannique The Beatles, une histoire qu’il aura retouché et amélioré durant près d’un an. Ferraris montre déjà ses talents de dessinateur, préférant laisser à d’autres le soin d’écrire les histoires qu’il illustre. Il a ainsi collaboré avec de nombreux grands scénaristes italiens tels que Rudy Salvagnini, Francesco Artibani, Carlo Panaro et Alberto Savini.

Quelques années plus tard, il signera à son tour le scénario de quelques-unes de ses histoires, bien que ce rôle soit pour lui assez occasionnel. Privilégiant tout d’abord des histoires sur l'univers de Mickey Mouse, il s’investit ensuite également dans la création d’histoires pour celui de Donald Duck. Il a d’ailleurs déclaré aimer dessiner tout particulièrement le personnage de Balthazar Picsou, tout en préférant réaliser de belles histoires avec Mickey Mouse. Il a également participé à la réalisation de quelques histoires pour des séries italiennes importantes telles que Powerduck et Dimension M.

En 2008, en raison d'une baisse de la production italienne, il commence à travailler avec l’éditeur danois Egmont, tout en continuant son activité pour l'éditeur italien. En fait, Ferraris décide de proposer directement ses histoires à Egmont. Il est invité par la maison d’édition à Barcelone où il rencontre le grand directeur artistique du groupe, Fernando Guell. Celui-ci lui montre les méthodes de travail d’Egmont et pour mieux les assimiler, Andrea Ferraris s’installe durant deux ans à Barcelone. Le rythme de travail est soutenu avec notamment deux jours par semaine en compagnie de Fernando Guell.

Malgré tout, l’expérience est pour lui très enrichissante ; il déclarera d’ailleurs que c’était « Un changement de mode de vie sain ». Cela lui a aussi permis d’apprendre l'espagnol et d’améliorer son anglais dans un cadre magnifique tout particulièrement propice à la création. Cette période de sa vie lui a permis d’évoluer et de changer son style artistique puisqu’il s’adapte aujourd’hui davantage aux codes d’Egmont.

En 2013, sur des scénarios de Fabio Michelini, il dessine la saga Le dodici fatiche (e 1/2) di Pippercole divisée en treize épisodes et parodiant le mythe grec des douze travaux d’Héraclès (Hercule pour le mythe romain).

RécompenseModifier

En 2005, il a remporté le Topolino d’Oro comme meilleur dessinateur pour l’histoire Topolino, Gamba e il furto di Natale (I TL 2561-1).

En coulissesModifier

Liens externesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.