Fandom

Picsou Wiki

Œuf de Chaperché

6 693pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

L'œuf de Chaperché est un diamant taillé, un des joyaux les plus beaux et les plus précieux qui furent jamais créés.

Il appartient à la maison royale de Bonhomie, et sert de reliquaire pour un des plus précieux symboles de la nation. Après avoir été longtemps perdu puis retrouvé, il finit par atterrir dans la collection de trésor du milliardaire écossais Balthazar Picsou.

HistoriqueModifier

Orbinriver.png

La découverte du diamant.

En 1700, un pauvre fermier d'Inde fait la découverte d'une orbe dans le lit asséché d'une rivière. Il la taille grossièrement, puis la revend à un riche commerçant européen sous le nom de « l'œil de Kâlî ». Mais il semble que le caillou est maudit, puisqu'il fut volé au commerçant par le pirate Barbe Verte, qui met à mort son précédent propriétaire grâce au supplice de la planche. Mais le pirate ne bénéficia pas longtemps du précieux objet, puisque son navire sombra en pleine mer, à la merci des requins.

Sans qu'on ne sache comment, le caillou a pu être récupéré, et il passe de mains en mains, comme une patate chaude dont on cherche à se débarrasser ; ainsi, le joyau appartint-il successivement au second du capitaine Barbe Verte, puis à Napoléon Bonaparte, puis à une étoile de l'opéra de Varsovie, puis au compositeur polonais Frédéric Chopin, puis au roi Deuhédeufont IV de Bonhomie.

Eggtocome.png

Le roi confiant le joyau à Chaperché.

Désirant annuler le mauvais sort qui poursuit ce joyau, le roi de Bonhomie demande au bijoutier français Chaperché, lui prit de lui donner une nouvelle forme. Il rompit le sortilège en transformant le diamant en un écrin pour le «Pépin de la Paix», pomme en bois sculptée qui symbolise l'entente cordiale et le pouvoir royal en Bonhomie. C'est à cette occasion que « l'œil de Kâlî » devient « l'œuf de Chaperché ».

Malheureusement, le bon roi Deuhédeufont IV doit subir le coup d'état du duc du Collier, et se retrouve contraint de s'exiler. L'œuf est récupéré par la maison Chaperché, sises à Paris, en France. Un acteur est chargé par la famille du souverain déchu de racheter l’œuf en bonne et due forme, avant de le ramener en Bonhomie (devenue la Félonie sous le règne du duc). Il dissimule l'œuf (contenant toujours le Pépin de la Paix) dans l'oiseau géant qui sonne les heures, tout en haut du clocher de la capitale. Nul ne sait où se trouve le joyau pendant des décennies, jusqu'à ce que la princesse Félina Mitzigrovna, aidée par Balthazar Picsou, ses neveux Riri, Fifi et Loulou et Flagada Jones ne réussisse à le retrouver. Avec le pépin sacré enfin retrouvé, la princesse peut récupérer le trône qui lui revient de plein droit. Quant au superbe écrin, il revint à Picsou, en récompense pour les services rendus à la maison royale de Bonhomie.

En coulissesModifier

Le bijou n'est apparu à ce jour que dans L'œuf de Chaperché, une histoire française de 1992, qui reprend les personnages principaux de la série La Bande à Picsou. Il s'agit d'une parodie des célèbres œufs de Fabergé, qui furent créés par le joaillier du même nom pour les tsars Alexandre III et Nicolas II, empereurs de toutes les Russies.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard